Les couacs de notre mariage

Des petits créateurs pour nos tenues de mariés

Quand on se marie, une fois l’émotion de la demande passée, on commence les préparatifs. Très vite arrivent tout un tas de questions et celle qui revient toujours sur le tapis, et bien c’est celle du budget. Ce n’est pas des plus romantiques je vous l’accorde. Mais j’écris surtout ici  pour vous rassurer.

Notre budget n’était pas riquiqui c’est vrai, mais surtout parce que nous étions tout de même nombreux. C’est un choix. Moi je préfère ne pas avoir une robe avec 3 zéros mais être bien entourée. J’ai une très grande famille proche donc ce n’était pas envisageable pour moi de limiter de ce côté. Nous avons tout de même du faire très attention car quand on se marie 7 mois et quelques après bébé et qu’on est en congé parental forcément…

Cependant, on peut tout de même aimer les belles choses, vouloir un mariage comme sur pinterest ou les blogs, un de ceux qui vous qui font rêver, sans devoir mettre en jeu son PEL. Ma technique? Faire appel à des petits créateurs.

Pour le coup ça a été un vrai bonheur car j’ai pu me faire plaisir. Avoir des choses sur mesure, vraiment à mon goût, du fait main. Et en plus, d’un point de vue éthique, je préfère 1000 fois favoriser les artisans qui mettent vraiment leur âme dans leurs créations que faire appel à une grande enseigne. Attention, pour certaines choses je me suis tout de même tournée vers des marques connues, mais pas spécialisées en mariage. Et avec les accessoires ça donnait un peu de chien aux choses plus lambdas.

Donc aujourd’hui je voulais remercier de tout coeur tous ces créateurs pour leur gentillesse, leurs petits mots plus adorables les un que les autres. Grâce à vous je me suis sentie jolie en mariée, même avec mon corps de jeune maman.

Mariage civil

Robe de mariée Provocatrice chez l’Amusée. J’ai adoré les essayages dans  l’atelier de Gwenaelle. Je suis du genre à savoir ce que je veux et je savais déjà, rien qu’en regardant la photo sur son site internet, que c’était la robe qu’il me fallait. La coupe était adaptée à mon bidon post bébé et mes formes  . Un petit côté rétro pin up. Un joli dos nu avec le détail du noeud qui fait la différence. Il a bien sûr fallu faire pas mal de retouches et adapter à ma silhouette. Bref j’étais simple, moi, et je me sentais bien.

img_4813 Pattes frangées JBCKilties . Dégotées sur etsy. Normalement, elles sont faites pour des baskets mais elles ont été adaptées spécialement pour moi pour les derbies. C’est pas trop sympa ça? Je ne me voyais pas en talons. Je n’en mets jamais. Je me serais sentie déguisée. Par contre les paillettes bien girly j’adore ça! Et en plus ça donne un côté party girl à la tenue avec un accessoire fabriqué à Aix en Provence, ma ville d’étudiante. Un petit clin d’oeil….

img_4814Le canotier. Je n’avais pas du tout envie d’une coiffure spéciale mariée. J’avais envie de rester simple. Mon idée de départ c’était de passer par le site popmyday dont j’avais été très satisfaite lors de mumtobeparty. Grosse déception, ils n’ont jamais repondu à mes mails.  Du coup pas de coiffure particulière, mais ce chapeau que j’adore. Le petit côté artiste impressionniste que j’aime tant. Manuela, la créatrice espagnole de Malonsilla avec qui j’ai pas mal échangé est un amour. Et je suis très fière d’être la première mariée à porter ses créations (d’habitude ce sont les invités d’un mariage ou d’autres événements qui font appel à elle). On entend tellement de phrases comme « ça ne fait pas mariée… » Comme quoi… N’écoutez personne. Choisissez des choses que vous aimez et qui vous ressemblent!

img_4816Pour le sac, j’ai un peu craqué dans le côté non traditionnel. Je rêvais d’une pochette livre moi qui en ai dans les penderies à la place de vêtements. Je me suis fait plaisir. J’ai fouillé sur le net et j’ai trouvé mon bonheur sur etsy avec  Bookarelli, boutique anglaise. J’ai longuement hésité entre plusieurs modèles, notamment ceux de Jane Austen. J’ai choisi celui d’Alice au pays des merveilles, parce que déjà j’adore ce livre, son univers mais aussi pour des raisons de coloris. Et du coup j’ai joué le jeu jusqu’au bout en prenant des boucles d’oreilles Lapin blanc chez les Néréides.

 

img_4812La cérémonie laïque

J’ai beaucoup réfléchi pour la couronne de fleurs. Je savais que j’en voulais une mais j’hésitais entre une couronne en tissus et des fleurs fraiches. Mais comme la cérémonie laique avait lieu dans un endroit très reculé de la normandie, et que habitant Paris c’était déjà très compliqué de tout organiser, cela compliquait beaucoup les choses de faire appel à un fleuriste. Et vu la canicule, les fleurs n’auraient sans doute pas tenu. C’est ma super demoiselle d’honneur corse qui m’a mise en contact avec Noémie, la créatrice des couronnes Crazy (Love and Fantasy), dont elle connaissait le travail. J’ai tout de suite adoré ! J’ai flashé sur le modèle Gypsy qu’elle a adapté à ma tenue, aux coloris. Elle a été super pro et m’a demandé plein d’info (gamme de couleurs, esprit et déco du mariage) pour faire vraiment du sur mesure. Et moi je n’ai pas pu m’empêcher de commander aussi pour petite ogresse la couronne assortie à maman.

Boutons de manchettes OneHappyLeaf. Mon amoureux n’en avait pas. Alors je lui ai fait la surprise d’en commander en cachette. Il les a découvert en enfilant sa tenue de marié. J’ai eu un gros coup de coeur pour ces boutons de manchette en bois réalisés par Anna en Australie (etsy encore!).

img_4819

Nous avions envie de jouer le jeu des garçons et demoiselles d’honneur à l’américaine. Si j’avais imposé à mes amies la couleur corail et les accessoires turquoises, tout le monde a joué le jeu puisque les amis de l’ogre nous ont fait la belle surprise d’être tous assortis! Qu’ils étaient beaux et stylés. Quant à l’ogre, les mots me manquant pour dire à quel point il était canon!

Pour mon amie lulu, les  garçons d’honneur, nos témoins et pour les noeuds papillons de la cérémonie civile et laïque de l’Ogre, nous avons fait appel  Anne de la boutique starkids the shop (sunnyjoshari sur instagram). Nous étions déjà en amour de ses jolies créations pour enfants, testées et approuvées sur Petite Ogresse. Elle a réalisé sur mesure tous les noeuds  pap dans différents tissus liberty qui collaient avec l’ambiance du mariage. Magnifiques!

 

Voilà voilà. Ça vous plaît?

Et vous, vous êtes du genre grande enseigne ou petits créateurs? C’est quoi les tenues de mariage qui vous font rêver?

 

 

© Les jolies photos pleines de lumière ont été prises lors de notre mariage par Margot Mchn . Sauf celle de la montagne de noeuds papillon qui vient du compte insta de sunnyjoshari.

Ludilabel étiquettes enfant

Préparer la rentrée à la crèche

Ça y est petite ogresse va faire sa rentrée. Pas à l’école, non, faut pas pousser trop vite non plus, mais à la crèche. C’est ainsi que je vous avez raconté ici la première visite. Alors mi-septembre c’est la fameuse semaine d’adaptation.

Préparer sur internet le petit sac pour la crèche

Et me voilà à surfer de nouveau sur le web pour préparer ses petites affaires et trouver de bonnes idées. D’ailleurs, si vous avez des conseils à me donner sur ce qui est vraiment utile ou non, ou sur la façon de préparer l’adaptation, je prends volontiers! Quand c’est un premier bébé, on se sait jamais vraiment si on en fait trop ou pas assez. On a peur d’être mal organisé, d’oublier quelque chose… Enfin vous voyez le tableau non?

Ma sélection de mignonneries pour la rentrée

1) des étiquettes thermocollantes Ludilabel pour mettre sur toutes les jolies affaires sans passer sur la case couture.

2) une clé USB pour y enregistrer le son de ma voix chantant One de U2. Dès la maternité ça a été le moyen de la rassurer et de l’endormir paisiblement. Peut être aussi ajouter sa chanson préférée Man in the mirror de Mickael Jackson. D’accord, le panda c’est peut être pas obligatoire…

3) une tétine et une attache tétine de secours

4) un sac pour mettre le tout. Mais celui là, on a déjà eu la bonne idée de nous l’offrir en prévision en cadeau de naissance

5) un doudou jumeau de celui de la maison

 

 

Et puis, bonne nouvelle pour vous, Ludilabel vous offre 10% de remise sur votre première commande si vous utilisez mon code:

AFFILIATE-6925-PRDQA-NLEG

D’ailleurs, pour ma part, il y a tellement d’illustrations sympas que j’ai du mal à me décider. Je vous ai mis mes 4 derniers essais en lice. Vous avez une préférence?

 

Bonne rentrée à tous !

 

Coussins déco chambre d'enfant bébé

Des coussins douillets (sélection shopping)

A la maison, on est fan de coussins. De toutes les tailles, de toutes les formes. Tout de suite cela rend chaleureux un intérieur. Une invitation au cocooning. Dans notre appartement, on a un grand canapé d’angle noir, hyper confort mais un peu austère. Du coup plein de petits coussins sont venus donner la touche cosy. Un mélange textile d’Hema & Ferm living. Mini ogresse a aussi eu le droit à ses coussins offerts en cadeau de naissance. Aujourd’hui le nuage (Bemini) et  le hibou (créatrice aixoise) font même office de doudou dans le parc.

Je vous ai fait une petite sélection coussin de petites merveilles trouvées sur le web.

  1. Zü La famille goutte
  2. Mimi lou Coussin long fil de perles
  3. Mimi lou Mini Coussin chat
  4. Mimi lou Doudou chat
  5. Mimi lou Doudou écureuil
  6. LAB Petit coussin liberty Emma
  7. Camomile London Small house cushion
  8. Nobodinoz Coussin Jack écailles roses
  9. Rose in april Coussin éléphant multicolore
  10. Ferm Living Billy Bear Cushion
  11. Anne Fontaimpe Coussin ours
  12. La cerise sur le gateau Housse de coussin Bambi biscuit
Bébé et les dents

Les deux premières quenottes

6 mois bien sonnés: Elles sont sorties les deux premières quenottes! En bas, toutes mimi qui donnent un petit air de canaille à Petite ogresse. Elles sont suivies de très près par deux autres chipies en haut qui ne devraient plus tarder. Et ces coquines chatouillent bien ma Salomé.

Elle m’a mis le doigt dessus le premier jour en me fixant d’un regard intense comme si elle était très fière de m’annoncer la nouvelle. Maintenant elle me prend souvent la main ou le doigt pour que lui fasse un petit massage des gencives et la soulage un peu.

Pour le moment je tente différentes choses quand elle s’énerve.

Sa marraine lui a offert un collier d’ambre. Je n’en avais jusque là jamais entendu parler. On lui prête des propriétés apaisantes depuis des siècles. Ce remède est très naturel et avait donc tout pour me plaire. Je le mets contre peau sous le body de Petite Ogresse les jours où les dents la travaillent et lui retire pour les siestes et la nuit par précaution (même si après recherche les accidents sont très rare, on est jamais trop prudent). Je la trouve plus calme quand elle le porte.

Elle a reçu en cadeaux de naissance Sophie La girafe et son amie la version anneau de dentition, qui semblent toutes deux hyper efficaces vu le plaisir qu’elle prend à les machouiller.

Il y aussi l’anneau (royal) réfrigéré.

Je me tâte sérieusement à acheter une crème pour les massages de gencives.

Et puis peut être aussi dans quelques mois un grigoteur à filet. J’ai découvert le principe chez une amie: on place un petit bout d’aliment (fruit, biscuit…) dans le filet pour que l’enfant puisse le manger de façon autonome. Ça avait l’air bien efficace.

Je prend tous vos bons conseils pour passer le cap le plus sereinement possible 🙂

 

1) Bambam, anneau de dentition réfrigéré couronne

2) Vulli, anneau de dentition Sophie La girafe

3) Remond, doigt de massage dentaire

4) Vulli, Sophie La Girafe

5) Weleda, gel gingival à la sauge

6) Nuby, grignoteur à filet

Bloguer façon ogresse

Pourquoi j’ai totalement changé ma façon de bloguer

La première fois que l’on m’a parlé des blogs, j’étais très très sceptique. Je ne comprenais pas l’intérêt d’avoir un blog. C’était au tout début. Les blogs skyrocks. Les visuels super moches. Une orthographe douteuse. Beaucoup d’impudeur. Les personnes racontaient leur vie intime façon journal avec de mauvaises photos. Je ne voyais pas pourquoi. Pourquoi ne pas partager cette vie privée qu’avec ses amis? Pourquoi tant d’exhibition ?

Oui mais voilà. Quelques années plus tard, j’ai totalement changé d’avis. C’était en mars 2009. Je venais de terminer un stage de médiation culturelle très difficile. Une ambiance de travail horrible. Une sous chef machiavélique. Bref le monde souvent joyeux de l’art contemporain. J’ai eu besoin d’une soupape. Et aussi de continuer à partager mon goût pour la culture. J’ai alors découvert la super communauté des blogueuses lectrices. Des nanas géniales. Des passionnées de littérature. Des professeurs de lettres. Des bibliothécaires. Ou de simples amatrices comme moi.

Je fais de jolies rencontres. Et mon premier blog L’ogresse de Paris commence à se développer. J’y traite des sujets culturels qui me bottent ( les livres, les expos, les musées…) parfois je poste quelques croquis. Au départ mon ton était très académique. Façon dissert. Puis de plus en plus personnel au fur et à mesure des billets. Les gentils commentaires, ça change la donne. On se sent investi. On est pas seul. On n’écrit plus que pour soi mais aussi pour les autres.

Reprenons.

Alors j’ai continué sur ma lancée. J’ai ouvert un deuxième blog un mois plus tard (donc avril 2009), enfant cette fois, qui m’a permis de développer mes activités de conteuses et mes ateliers. C’est ce blog, L’ogresse de Compagnie, qui vous pouvez le voir a bien changé lui aussi. Au départ, il était une vitrine pour mes clients. J’y proposais mes différents thèmes de contes, des DIY pour les anniversaires.

FullSizeRender(8)

 

Pixeles avait quelques années plus tard réalisé pour moi un magnifique site internet pour développer mes activités. Par la suite j’avais donc repris le blog comme blog et montré les travaux de mes élèves de maternelle pour qui je donnais un cours d’arts plastiques hebdomadaire afin que les parents puissent suivre les créations au jour le jour. Ce blog-ci, l’Ogresse de Compagnie, m’a donc permis d’une certaine façon de financer la fin de mes études (master d’arts plastiques puis diplôme d’art thérapeute) en me faisant connaitre des parents ou des lieux qui cherchaient une animatrice.

 

Bloguer m’a offert des chances incroyables.

2011. Moi qui vient du fin fond de la campagne normande, qui n’ai absolument aucun contact dans les hautes sphères, aucun passe droit, je me suis retrouvée invitée à 23 ans au ministère de la culture en compagnie d’Anish Kapoor qui exposait pour Monumenta. Le Rêve! Le saint graal! La vérité j’étais bien intimidée assise entre la journaliste du monde et celui du figaro. Je faisais tâche avec mon look de midinette. Et au cocktail je n’ai pas eu assez de courage pour dire trois mots à cet artiste que j’admire tant. Mais qu’importe j’étais là.
D’autres invitations ont suivi dans les musées, chateaux, ect. Vernissages presse, cocktails, conférences.

D’ailleurs petite parenthèse dans le récit, je me sens toujours un peu comme une imposture aujourd’hui mais j’y ai pris goût. Je me dis après tout que j’ai gagné ma place. Finalement pas besoin d’être une fille à papa, le travail paie aussi.

2014 – 2015: Trou noir. Grosse pause. Plus rien ou presque.

Ni sur ce blog, ni sur l’autre.

Pourquoi? Parce que blogueuse n’est pas un métier ( ou c’est rare) et que malheureusement les blogs suivent aussi les aléas de la vie. Et une très grande fondation d’art contemporain m’a extrait toute sève créatrice. Me prenant envie, temps et énergie.

Et puis petite ogresse a débarqué. Et les bébés ils n’aiment pas ça dans le temple de l’art. Et ma chef encore moins. Alors j’ai été contrainte d’arrêter ce métier que j’aimais tant.

Je vous passerai les détails.

IMG_2521

Aujourd’hui, c’est Petite Ogresse qui a bouleversé ma façon de bloguer. Déjà, je me suis mise à suivre de supers mamans qui m’ont fait rêver, rire, m’ont ému. M’ont donné de bons conseils comme l’auraient fait des copines ou la maman que je n’ai plus. Et m’ont fait dire que finalement on peut être dans l’intime sans être dans l’impudeur. On peut se livrer sur un blog quand on aime partager.

Petite ogresse m’a insufflé un nouveau souffle de créativité. J’ai 1000 projets.
J’ai envie de continuer à bloguer ici et sur L’Ogresse de Paris, de proposer un contenu de qualité (j’essaie au moins). J’ai voulu un joli visuel pour que cela soit plus confortable pour vos yeux. Je suis plus à l’écoute de ce que je suis aussi. Et je souhaite que mes blogs me ressemblent davantage.

Alors attention! C’est le moment où je vais démarrer mon discours de remerciement façon oscars:

Merci aux blogueuses dont j’ai croisé la route en vrai ou sur la toile. Merci aux lecteurs fidèles qui me suivent et m’encouragent depuis 7 ans. Merci aux nouveaux venus qui me boostent par leurs visites. Merci à Mr Ogre, mon premier supporter qui a réalisé avec brio ce nouveau site (belle preuve d’amour pour une blogueuse hein!). Et merci à toi petite ogresse, ma jolie muse, ma force, ma joie.

Alors bienvenue dans la nouvelle maison de l’Ogresse, aux fondations plus solides, construite avec amour, décorée avec soin, les fenêtres ouvertes sur le monde, la porte toujours prête à laisser entrer des visiteurs, amis de passage, amis de toujours.