insta @sophieogresse Instababy

Instantanés de la semaine #4 (fatigue)

Cette semaine dans la familleogre…. Beaucoup de fatigue, mais quelques moments chouettes aussi

1) 9 mois et 6 quenottes pour complèter ce grand sourire du matin!

2) Un petit tour en mode koala sur le dos de papa pour visiter le château en construction de Guédelon. Préparation parfaite pour les randos qui nous attendent au Japon dans un mois.

3) J’ai profité de la détox digitale en Bourgogne où je n’avais pas internet pour fabriquer cet attrape rêve macocobox pour que les nuits de petite ogresse soient douces.

4) Première journée seule pour maman depuis vendredi dernier alors, j’ai regardé nos photos de famille prises par CG-image parce que mes deux canailles préférées me manquaient un peu, même si j’avais des montagnes de trucs à faire.

5) Retour en enfance, avec cette photo de moi. Bien blondinette et déjà sacrée gourmande.

6) Un petit tour dans le hamac pour donner un peu de répit à maman. C’est fou comme elle l’aime !

7) Elle a fini par s’endormir pour une sieste, la tetine au bord du visage  et cette petite moue boudeuse tellement adorable.

8) Une ogresse en grande forme jouant les chipies et me faisant tourner en bourrique…

 

Retrouvez-nous sur insta. Bonne semaine à tous!

Tirelire oiseaux

Les partenariats, mon blog & moi

Depuis quelques temps maintenant, je commence à être en contact avec des marques ou des professionnels de l’enfance pour des partenariats. J’étais plutôt accoutumée jusque là aux invitations avec mon autre blog.

La transparence envers vous, avant tout !

J’en suis heureuse car c’est la preuve que je suis lue. Merci à vous ! C’est une forme de reconnaissance aussi puisque bloguer, c’est un plaisir chronophage! Cependant, je ne suis pas prête à accepter n’importe quoi. Et je souhaite rester transparente à ce sujet.

Certains blogs que je suivais acceptent n’importe quoi, des choses qui n’entrent pas du tout dans leur « ligne éditoriale ». Et moi en tant que lectrice, j’avoue que ça m’a lassée. Je me suis sentie bernée.

Je ne souhaite pas du tout que vous très chers lecteurs vous ayez un jour cette impression. (Si ça arrive, tirez la sonnette d’alarme).

Mon avis sur les différents types de partenariats…

Par contre les tests de produits sincères et les concours, j’ai toujours trouvé ça sympa. Sauf quand il y a 20 000 obligations de partage sur les réseaux sociaux. Dans ces cas là, moi j’ai décidé que j’en avais marre, et que je ne participerai plus à ce genre de choses. Les likes je trouve ça normal par contre, c’est la moindre des choses. Les partages sont un plus mais ne devraient pas être une obligation pour la participation (enfin moi ça me freine donc je veux bien votre avis à vous sur le sujet!). Les bannières publicitaires dont les marques sont raccord avec le thème du blog, il n’y a pas de mal non plus à cela, ni les systèmes d’affiliation. J’ai découvert plein de marques et de créateurs sympas de cette manière sur les blogs.

Ce que je ne veux pas : renier mon écriture ni mes goûts

Par ailleurs, l’écriture et les jolies photos sont un sacré travail pour un blogueur. Pour ma part en tout cas, j’y passe beaucoup de temps et de soin pour essayer de créer du contenu de qualité. Je note les idées d’articles qui me passent par la tête, mais je ne les écris que lorsque j’en ai vraiment envie car je ne veux pas bâcler un article. Je n’y verrai pas l’intérêt ni pour vous, lecteurs, ni pour moi.

Ce que ceux qui ne bloguent pas ne savent pas toujours, c’est que ce loisir a aussi un coût . Celui de l’hébergement pour une adresse bien à soi, celui du design ou encore tout le matériel que l’on peut utiliser (informatique, photographique, ect…). Je ne souhaite pas pour le moment être rémunérée pour mes tests produits. Peut être qu’à l’avenir je mettrais en place des systèmes d’affiliation pour me permettre de payer ces frais mais pour le moment ce n’est pas du tout le cas.

Je ne parlerai que des marques, créateurs coup de coeur. La sincérité pour moi est essentielle!

J’espère chers lecteurs que ces explications vous auront aidé à mieux comprendre les quelques changements à venir sur mon blog.

Et si vous êtes une marque et que mon blog vous intéresse, je suis tout à fait ouverte à la discussion si cela peut permettre à mes lecteurs de découvrir ou gagner certains produits liés à l’enfance, la famille ou la maternité. Si cela n’a rien à voir…passez votre chemin! Je ne vanterai pas les mérites de quelque chose que je n’ai pas testé non plus. l’honnêteté avant tout!

Vous voilà prévenus 😉

 

Et vous les blogueuses? Et les lecteurs? Que pensez vous des partenariats?

 

Photo: tirelire Sous mon aile par djeco 

 

Partenariats et blog, être transparents avec ses lecteurs

Cette maman qu'on invite pas

Quand tu deviens cette maman qu’on invite pas… (baby blues ?)

Gros coup de blues cet aprem (ou babyblues mais pas vraiment) en découvrant qu’une fois de plus je suis celle que l’on invite pas. J’ai le petit coup de mou de la maman à la maison. Cette étiquette de femme au foyer dont je n’ai jamais voulu (mais que je ne méprise pas du tout, au contraire, elles sont fortes aussi ces mamans là). Non c’est juste que ce n’est pas moi.

Pourtant, j’en ai lancé des invit: des pique niques, des soirées, des salons de thé, des bars, des expo… Donc ce n’est pas pour ça.

Je ne suis pas du tout casanière. Si vous me suivez sur insta (@sophieogresse  et @ogressedeparis), vous le savez bien.

Alors je m’interroge.

Pourquoi est qu’on ne m’invite pas?

Est-ce que c’est parce que je ne suis pas (plus) intéressante? Je ne crois pas, j’ai toujours les mêmes intérêts. Et je ne parle pas que de mon bébé non plus. Après si vous me lancez forcément…

Je ne correspond plus à l’idée de jeune femme arty un peu fofolle. Pourtant je le suis toujours.

C’est trop compliqué? Bah en vrai, il suffit juste de me prévenir quelques jours avant pour organiser la garde de ma fille mais ça n’a vraiment rien d’impossible. J’ai de la chance : le super papa a bien compris que c’était indispensable à mon équilibre donc il se charge de tout. (Je joue la calimero d’ailleurs alors que ce soir j’ai une super soirée prévu et j’embarque ma jeune cousine).

Alors pourquoi?

J’aurai tendance à dire la faute à ce fichu boulot!

A cause de lui, j’ai délaissé mes collègues de mon précédent travail. Cette équipe de barjots avec qui je me suis éclatée, je n’ai pas pu la voir. Impossible de boire un verre quand vous avez des horaires horribles, du travail à la maison jusqu’à 2h du mat, des journées debout harassantes et bossez le weekend.

Ceux du nouveau, ont pour le coup une image faussée de moi. La nana toujours épuisée (comme eux en vrai). Puis enceinte et qui doit se reposer et donc ne vient pas aux trucs sympas. Pourtant cette équipe là était super aussi dans sa fraîcheur du début. J’ai rarement vu autant de solidarité!

Donc je comprends  tout cela.

Mais aujourd’hui, je suis en pleine forme, je suis disponible. Alors comme ce petit singe trop mimi sur la photo, je leur dit

« HELLO LES COPAINS. »

Et puis une dernière fois avant de me résigner, je voudrai leur dire: « Coucou je suis là! Vous me manquez! »

Heureusement les amis de toujours sont là vaille que vaille, mais certains habitent loin. D’autres ne sont pas très dispo.

Voilà c’était le petit billet d’humeur pendant que bébé refuse de faire la sieste.

Et vous? Vous êtes vous déjà sentis pris au piège dans un costume qui n’est pas le votre?

 

Design

Dormir avec bébé

Ces petits riens qui font tout après un accouchement (difficile)

Ton bébé est là. Tu en as bavé mais ça en valait la peine. Tu es fatiguée. Tes hormones sont en folie. Tu oscilles entre tout un tas d’émotions et parfois aussi encore la douleur. Mais il y a des petits gestes. Des riens du tout qui pourtant changent vraiment la donne.

Je vous ai déjà raconté les péripéties du test de la surdité, les phrases qui m’ont un peu plombée… Oui mais voilà ces choses là sont bien moins importantes que cette jolie énergie que les gens autour de toi peuvent t’envoyer. Dans mon coeur, il y a tout ces petits riens là qui mis bout à bout m’ont permis de me sentir heureuse comme jamais avant dans ma vie. Des petits riens comme

* sentir la peau de ton bébé, le renifler encore et encore comme une maman louve.

* le regard de ton homme. Heureux, fier, épaté, attendri, plus amoureux que jamais.

* des sucreries. Encore plus quand elles sont libanaises. Encore plus toutes droites sorties du casier de la sage femme qui te les offre avec gentillesse. Encore plus quand tu n’as quasi rien mangé depuis 3 jours et que tu fais un malaise d’hypoglycémie. Encore plus quand tu as été privée du repas de Noël pour cause de diabète gestationnel.

* la larme à l’oeil de ton père. Lui, ce grand gaillard, que tu vois pour la première fois démuni mais de joie, tellement ému qu’il n’ose pas effleurer sa petite fille du bout des doigts.

*les petites attentions de ceux qui ont apporté un petit quelque chose pour toi en venant rencontrer ton bébé: des fleurs qui te font sentir femme, des produits de beauté qui te redonnent confiance en toi rien qu’au parfum, des chocolats des gateaux des pâtisseries… (cf les sucreries d’en haut), des petits carnets pour noter tout ce que tu as peur d’oublier, un livre qui t’aidera quand tu auras des questions et que tu ne sauras pas si tu t’y prends bien, des objets ayant appartenus à ta maman qui ne verra jamais sa petite fille…

*une bonne douche, un moment pour toi, pour souffler un peu. L’eau qui coule sur ta peau et qui enlève toute trace de l’effort digne d’un marathon

* ta grand mère qui donne son doigt à attraper à ta fille, lui transmettant tout son amour. Les observer du coin de l’oeil et se dire que c’est beau la vie.

* ta cousine qui vient à ton secours en bercant bébé quand tu tombes d’épuisement

* tes amies qui te donnent de bons tuyaux mais sans jamais te forcer la main ou être dans le jugement

* ceux qui vont faire des kilomètres, des heures de trajets pour te voir toi et le bébé

* dormir 1h d’affilée. Le luxe suprême!

* le petit mot gentil sur un réseau social, un sms, une attention d’une personne à laquelle tu ne t’attendais pas.

*ceux qui sont là pour toi, pour t’écouter, ici présents, au téléphone, par la pensée…

Ce n’est pas rien une naissance. C’est tout le contraire. C’est fort en émotions. Cela révèle aussi beaucoup de choses sur ceux qui nous entourent et permet de faire le tri d’une façon naturelle. On garde tout près de soi les énergies positives. On avance. On construit sa nouvelle famille. On fait son petit bonhomme de chemin en gardant dans le coeur tous ces petits gestes d’amour. Et on se prend à rêver d’un monde meilleur.

Design

Maman à suivre sur instagram

La famille ogre sur Instagram

Instagram, je l’ai longtemps regardé de loin. Ça ne me plaisait pas trop. Il y avait déjà tellement de réseaux sociaux. La vie fabuleuse des people, franchement je m’en contre fiche. Et puis ceux que je connaissais postaient quasiment toujours tout en doublon sur leur facebook et leur instagram, du coup je ne voyais pas l’intérêt (j’avoue je le fais aussi parfois, oups!).

Seulement voilà, voir l’Ogre, le geek par excellence, poster des trucs chouettes, prendre le temps de faire un joli cadrage, de choisir un bon filtre, ect… Ça a commencé à titiller ma fibre arty. Alors j’ai commencé à m’y pencher d’un peu plus près. Et j’ai découvert de jolis univers.

Je me suis donc inscrite, en avril l’année dernière et j’y ai pris doucement goût. J’essaie de ne pas poster n’importe quoi. Seulement voilà entre ma passion des musées, des escapades ect… Ça devenait un peu le fouillis. Donc j’ai décidé de scinder les choses en deux, pour garder deux comptes qui correspondront chacun à la thématique de mes deux blogs…

J’espère vous retrouver sur le nouveau compte @sophieogresse

Hier, je m’étais donné comme défi de raconter ma grossesse en image pour fêter les 7 mois de Petite Ogresse.

Pendant 7 jours, je me fixe comme objectif de me souvenir mois après mois en 3 photos par jour.

Vous me suivez? Et vous? Vous avez un compte que je puisse vous rendre visite?

https://instagram.com/sophieogresse

image