Toilette de bébé: le bain

La toilette de bébé

Vous aviez aimé les sélections pour la vaisselle et celle pour les dents, alors on continue sur l’utile. Et si il y a bien une étape incontournable c’est la toilette de bébé, du change plusieurs fois par jour au bain.

Se tourner vers du naturel

Je me suis posée pas mal de question pendant ma grossesse à ce sujet, notamment sur les produits que j’allais utiliser sur la peau de petite ogresse. Il y a eu pas mal de scandales ces dernieres années sur les marques de grande consommation. Je ne vous parle même pas des lingettes. Tous les articles donnent les chocottes et en tant que parents on en sait plus quoi choisir. Je trouve que ce n’est vraiment pas évident. Donc a souhaité essayer d’être le plus naturel possible.

Ce que nous utilisons au quotidien pour la toilette

Voici ce qu’on utilise. Si à la maison vous connaissez d’autres choses bien ou souhaitez faire un retour d’expérience, je lirai vos commentaires avec plaisir. Bah oui je suis une maman débutante, donc les bons conseils je prend

 

 

1) Les tendances d’Emma, Kit éco chou Deluxe.

C’est un investissement au départ mais je n’y vois que des avantages:

  • ça fait faire de sacrées économies (180 à 250 € économies, oui!)
  • c’est écologique (1 kit c’est 6000 cotons jetables, ça fait réfléchir, non?)
  • c’est sain (le coton par exemple est 100% bio)

Je les lave avec de la lessive pour bébé. Franchement, ça me prend 5 minutes en tout de mettre le filet dans la machine et d’étendre les cotons une fois le programme terminé.

Nous ne sommes pas des parents parfaits hein, donc pour les grosses commissions je continue le jetable. Mais pour le débarbouillage, les pipis, les vomis: c’est le lavable.  Et pour les sorties: les lingettes (mais ça reste exceptionnel, on a du utiliser 1 paquet et demi en 7 mois).

2) Cooper, Liniment Oléo-calcaire.

On nous a recommandé d’utiliser un liniment. Nous lavons juste à l’eau à l’aide d’un « push push » pour éviter les produits trop chimiques (c’est ce qu’une puéricultrice nous avait conseillé à la maternité). En complément le liniment et hop. Fesses propres et aucune grosse rougeur ou irritation depuis la naissance. On m’a parlé d’une polémique au sujet du liniment, pour le moment je continue à petite dose. De toute façon, si on ne sait plus qui quoi écouter.

3)Baby care, Trousse de soin bébé L’essentiel.

C’est vrai, il n’y a rien de superflu là dedans. Juste l’utile.

4) Verbaudet, Matelas à langer.

Comme vous j’ai vu dans les magasins de bébé ou sur des blogs que j’aime beaucoup de magnifique modèle de tables à langer. Mais elles étaient soient bien trop volumineuses pour notre petit appartement parisien, soit vraiment pas données. Ou alors il fallait percer des trous dans le mur, et nous n’avons pas obtenu l’autorisation de nos propriétaires. Une copine m’a proposée une idée toute bête mais qui a fait ses preuves: un matelas à langer sur la machine à laver de la salle de bain. Et bien cette solution marche très bien. Le modèle que nous avions acheté  n’y est plus mais sur le site de verbaudet il y en a plein de nouveaux supers jolis et pas chers du tout (et ça se lave facilement!) .

5) Weleda, Huile lavante.

J’aime tellement l’odeur d’après le bain. Encore plus envie de faire des bisous à petite ogresse. On alterne aussi avec des produits mixa plus faciles à trouver quand on est en rade.

6) Weleda, crème pour le change.

Nous ne l’utilisons que pour les sorties car elle se glisse facilement dans la trousse du sac à langer. Bien plus pratique que le liniment.

 

Voilà ce que nous utilisons au quotidien depuis l’arrivée de Petite ogresse. Et vous?

 

Des produits naturels pour la toilette de bébé

Séance photographie en famille à la maison à Paris par cg image

Papa sourd / bébé coda

C’est quoi un bébé coda? Je vous raconte notre histoire de famille.

Découvrir le monde des sourds quand on est entendante

Aujourd’hui c’est l’anniversaire de l’Ogre. Et pendant que Monsieur s’active au travail, je profite d’une (micro) sieste de notre chipie pour rêvasser de lui.

J’ai toujours était attirée par le monde des sourds. Je crois que la première fois, c’est le personnage du frère de Hugh Grant dans 4 mariages et un enterrement qui a provoqué un micro crush dans mon coeur de midinette. Oui. Plus que les yeux bleus du célèbre anglais, c’est la langue des signes qui m’a captivée.

Et puis le jour de mon premier atelier comme intervenante en arts plastiques dans une école maternelle, je découvre que l’un de mes élèves est sourd. Ou plutôt ses camarades me le disent au moment où je m’apprête à démarrer mon conte. Ce petit Samy avec son espièglerie  a fait mon bonheur pendant ces trois ans passés dans cette école. Je ne connaissais pas la langue des signes. Sa famille a lui était entendante donc il ne la connaissait pas non plus. Mais on s’est compris sans souci lui et moi. Et puis un autre petit garçon sourd est arrivé dans ma classe.

L’homme de ma vie est sourd

Quelques années plus tard, j’ai rencontré L’ogre. Il m’a dit tout de suite qu’il était malentendant. Ça ne me posait aucun souci. Il a eu l’air de vouloir vérifier ça tout de suite en me mettant à l’épreuve lors de notre premier rendez vous d’ailleurs puisque je me suis retrouvée dans un lieu bien connu de la communauté sourde. J’étais un peu intimidée j’avoue.

Les choses ont été très vite entre nous et aujourd’hui nous alternons entre famille et amis sourds et entendants. Et parfois aussi les deux se mélangent pour notre plus grand bonheur.

Créer une famille sourde / entendante

D’ailleurs en parlant de mélange et de bonheur…. Il y a eu l’arrivée de petite ogresse dans nos vies. Avec ce gros suspense durant ma grossesse de savoir si elle entendrait ou pas. Ça a d’ailleurs  été un peu éprouvant pour nous de part l’attitude du corps médical. Je vous en avais d’ailleurs parlé sur le blog, vis à vis du test de la surdité.

Salomé entend. Son papa est malentendant. Cela fait d’elle une coda.

C’est comme ça que l’on appelle les enfants entendants nés de parents sourds : des enfants coda.

La langue des signes pour les bébés

A bientôt 10 mois, nous commençons a être beaucoup plus vigilant sur la question de la langue des signes. Nous souhaitons qu’elle soit élevée dans cette double culture. Ce n’est pas évident car nous n’avons pas forcément le réflexe de nous adresser à elle aussi en langue des signes. C’est pourtant important à plus d’un égard. Le premier c’est qu’elle puisse naviguer sans souci d’un monde a l’autre. Qu’elle puisse communiquer avec ses cousins, ses grands parents, ses oncles et tantes et tout notre cercle d’amis sourds (dont certains on des enfants).

Le deuxième c’est que pour TOUS les bébés l´apprentissage de la langue des signes est bénéfique car elle permet de communiquer avant l’acquisition de la parole. Qui n’a jamais regardé un bébé qui pleure en se sentant démuni car on ne sait pas pourquoi? C’est quand même pas mal quand le bébé vous dit ce qui se passe non?

La double culture du bébé coda

Hier nous avons passe la journée dans la famille de l’ogre, réunis autour d’un gâteau. Et c’était tellement beau à voir les cousins qui parlaient à notre chipie en langue des signes. Elle était très attentive.

Au retour dans le métro, je regardais attendrie son papa lui parlant dans sa langue maternelle. C’était comme si ils étaient seuls au monde. Une belle complicité. Quand l’ogre lui montre avec fierté le signe papa, qui ressemble à un pincement de moustache, mon coeur fond littéralement.

Mon petit bébé coda fasciné par la langue des signes et également grande amatrice de musique. Rien de tel qu’une berceuse pour la calmer. Elle a sa propre compilation sur spotify. Et passe son temps à jouer avec des instruments de musique.

Donc rien n’empêche l’autre.

Chouette, elle dort encore. Je vais me faire un petit shoot de bonheur en regardant les photos de notre séance  en famille, pour fondre de tendresse devant les images qui montre cette belle complicité avec son papa. Bébé coda / papa sourd : un super duo !

Ah non elle est réveillée. J’entends « mamamammama »

Me revoilà partie pour une heure à chanter des comptines…

A ce soir cher ogre!

Papa sourd bébé coda par CG image

 

 

 

📷 CG-image

C'est quoi un bébé coda ?

Instagram @sophieogresse

Instantanés de la semaine #5 (bonheur)

Quelle était douce cette semaine dans la familleogre… On a trouvé notre recette du bonheur quotidien, et ça fait du bien!

1) Des gros câlins avec maman avant le dodo. Vous doutez bien, que je prends grand plaisir dans cette nouvelle phase de tendresse.

2) Des moments de jeu en famille, tous les trois sur le lit. Notre petite ogresse s’amuse à quatre pattes, nous saute dessus en jouant les tigresses, se blottit contre nous et nous offre un bisou baveux. Vous pouviez voir tout ça dans notre séance photo en famille réalisée par CG-image, sur le blog cette semaine.

3) Les premiers vrais câlins offert à un Ogre au comble du bonheur quand il rentre du travail le soir. Je n’ose imaginer sa tête quand la chipie lui dira papa pour la première fois.

4) Une journée passée en amoureux, main dans la main. Avec du shopping pour que maman change enfin de lunettes (j’avais les mêmes depuis mes 18 ans), un resto en amoureux, une ballade dans Paris, et même un ciné (le dernier Tim Burton). Bref le bonheur!

5) Mais je vous rassure, il y a eu aussi quelques moments couacs comme hier midi. La purée de carotte a volé dans les airs !

6) Et enfin hier soir, le plaisir de retrouver une amie pour prendre un verre avec ses deux ados qui nous ont donné un bel aperçu de ce qui nous attend. Nous lui avons enfin donné le faire part de naissance. Oui nous sommes ce genre de parents …. Et puis un resto totalement improvisé en dernière minute avec une bande d’amis qui étaient vers chez nous. Bref même si l’ogre travaille tout le weekend, on profite tout de même de chaque petit moment de bonheur.

Et vous cette semaine?

 

 

Retrouvons-nous sur instagram ici

CG-image seance photo famille paris

Notre première séance photo en famille

C’est en regardant les albums photo faits autrefois avec amour par ma maman que je réalise à quel point il est important de garder trace de tous ces petits moments en famille si précieux.

A l’ère du numérique, on prend tellement de photo tous les jours avec nos téléphones que l’on oublie aussi parfois l’importance de les conserver pour plus tard, et quand vient la panne d’ordinateur ou de portable, c’est le drame.

Choisir les bons photographes pour une séance photo qui vous ressemble

Malgré tout, prendre la décision de faire une séance photo en famille n’a rien de simple. Surtout quand on est n’aime pas être sous le feu des projecteurs comme L’ogre. Nous avons adoré la démarche et la belle énergie du tandem de CG image.  La première chose peut être qui m’a attirée, c’est qu’ils travaillent également comme photographes sur des plateaux de théâtre, danse, ect. Pour moi qui suis conteuse, médiatrice culturelle, une approche artistique sincère me semble essentielle. Je n’aime pas les photos posées. Je suis en quête d’émotions.

Une séance photo à domicile, même dans un petit appartement

Et pour que la magie prenne, il faut se sentir à l’aise. Valérie et Lionel nous ont proposé une séance à la maison, dans l’intimité de notre petit appartement parisien. Bien sûr j’avais pris le soin de ranger avant les petites choses qui traînaient  (du style la paperasse) pour ne pas polluer visuellement les photos, mais c’est tout. On sent bien qu’ils sont « tout terrain ».

Et c’est très rassurant de pouvoir se dire que l’on va avoir de belles photos, même sans vivre dans un palace. C’était vraiment l’inquiètude  de l’ogre qui sur le coup ne comprenait pas pourquoi ne pas faire une séance dans un décor extérieur.

S’adapter au rythme de bébé pour des photos réussies

Seulement voilà, quand on papote avec des gens authentiques avec qui on se sent bien, qu’on est chez soi, on se détend et ça se voit sur les images. Petite ogresse, était en grande forme. Elle faisait la sieste et ils ont patiemment attendus qu’elle termine de dormir tranquillement pour démarrer la séance. Nous avons apprécié de ne pas être  pressés. Et la coquine leur a bien rendu avec foison de sourires.

Ecrire en image l’histoire de sa famille

Valérie et Lionel se définissent comme conteurs de vies. Je trouve que cette formule leur va très bien. Et nous pourrons raconter de bien jolies histoires à notre chipie quand elle sera plus grande. On lui montrera ces photos où on la voit ramper, nous sauter dessus avec de grands éclats de rires, nous prendre la main avec tendresse…

Merci beaucoup d’avoir contribué à écrire les débuts de notre histoire de famille.

Je n’ai pas mis ici toutes les photos de la séance avec CG-image. Il a fallu faire un choix cornélien. Mais j’en posterai de temps en temps sur instagram parce qu’elles sont trop jolies pour ne pas être partagées!

insta @sophieogresse Instababy

Instantanés de la semaine #4 (fatigue)

Cette semaine dans la familleogre…. Beaucoup de fatigue, mais quelques moments chouettes aussi

1) 9 mois et 6 quenottes pour complèter ce grand sourire du matin!

2) Un petit tour en mode koala sur le dos de papa pour visiter le château en construction de Guédelon. Préparation parfaite pour les randos qui nous attendent au Japon dans un mois.

3) J’ai profité de la détox digitale en Bourgogne où je n’avais pas internet pour fabriquer cet attrape rêve macocobox pour que les nuits de petite ogresse soient douces.

4) Première journée seule pour maman depuis vendredi dernier alors, j’ai regardé nos photos de famille prises par CG-image parce que mes deux canailles préférées me manquaient un peu, même si j’avais des montagnes de trucs à faire.

5) Retour en enfance, avec cette photo de moi. Bien blondinette et déjà sacrée gourmande.

6) Un petit tour dans le hamac pour donner un peu de répit à maman. C’est fou comme elle l’aime !

7) Elle a fini par s’endormir pour une sieste, la tetine au bord du visage  et cette petite moue boudeuse tellement adorable.

8) Une ogresse en grande forme jouant les chipies et me faisant tourner en bourrique…

 

Retrouvez-nous sur insta. Bonne semaine à tous!