Exposition Team Lab avec bébé

Team Lab, une expo onirique à découvrir en famille

Voyager avec ses enfants c’est bien, leur faire découvrir un monde imaginaire ça l’est aussi ! En cette période estivale, je vous emmène explorer des univers colorés et féérique en famille dans l’exposition Team Lab, au delà des limites présentée à la Grande Halle de la Villette à Paris.

Partis en Corse en juin, nos prochaines vadrouilles auront lieu à la fin de l’été. Peut être que de votre côté, l’été s’annonce parisien également soit parce que vous y habitez, soit (petits malins) vous avez eu envie de profiter d’un Paname plus calme pour le visiter en famille.

Team Lab, une exposition à découvrir en famille

Je suis toujours à la recherche d’endroits où me promener avec mes filles, mais cela n’est pas toujours évident de conjuguer ma passion pour l’art et les expositions avec leur jeune âge. Il me faut donc ruser en trouvant des lieux adaptés. Surtout depuis que mon aînée s’est mise à cavaler partout. On oublie donc les expositions avec des oeuvres fragiles accessibles au toucher (difficile à deux ans et demi de résister !). Mais je persiste, visiter un lieu culturel avec un petit ou un bébé c’est possible (je vous en parlais d’ailleurs déjà ici)

Nous sommes allés visiter fin mai l’exposition Team Lab à la Villette, et je me dis que c’est une idée à noter si vous cherchez vous aussi des sorties à Paris avec des enfants.

Gros gros succès auprès des enfants!

Notre ainée était déchaînée même ! Elle courrait partout (ce qui ne posait dans ce cadre aucun souci). Passait d’une installation à l’autre en poussant des petits « Waouh c’est beau » d’émerveillement. Voulait tout voir ! Nous avons pris aussi des temps calmes pour observer les lumières. Regarder les couleurs qui se fondaient sur nos mains.

Les artistes du collectif Team Lab ont créé plusieurs mondes oniriques et enchanteurs avec des décors numériques impressionnants. Le côté interactif fonctionne très bien avec les petits qui par leurs pas peuvent créer des vagues ou faire pousser des fleurs avec leurs mains. La mienne a adoré sauter comme les lapins qui défilaient sur les écrans.

 

La plus petite était fascinée par les tournesols. Nous avons même profité de ce moment pour un instant « tétée » qui restera dans mes souvenirs comme l’un des plus magiques de l’allaitement. (Allaiter dans une oeuvre ce n’est pas tous les jours ^^). Et puis ensuite, apaisée comme tout et bercée par les lumières, elle s’est offert une petite sieste.

Une exposition pour tous ?

Certains esprits conservateurs diront sans doute qu’on est plus dans le divertissement que dans l’art. Je trouve au contraire que cette grande liberté qu’ont les visiteurs d’interagir avec les oeuvres et de se laisser submerger par les sens provoque des émotions. Ce qui, pour moi, et l’une des missions principales de l’art.

Question accessibilité: Cette exposition est extrêmement visuelle, donc elle a beaucoup plus à mon mari (qui est sourd). J’ai noté aussi pas mal de rampes ce qui nous a permis aussi de rentrer sans difficulté avec une poussette. Donc je pense qu’il n’y aucun souci pour un fauteuil roulant.

Seul point négatif pour moi même si les installations restent grandioses, le tarif qui pour le coup ne permettra pas à tous d’en profiter (14.90 tarif plein, 12.90 réduit, pas de tarif enfant seulement réduit pour les moins de 26 ans). Mais la bonne nouvelle pour les parents de jeunes enfants c’est que c’est gratuit pour les moins de 4 ans.

L’exposition a lieu jusqu’au 9 septembre, de quoi en profiter à la rentrée.

 

Team Lab La Villette

Petit manuel de survie à la plage avec des enfants tous petits

L’été est là, et avec lui son envie d’une petite escapade à la plage. Lors de nos premières vacances à la plage avec notre ainée puis dernièrement avec notre cadette, c’était un moment que nous attendions avec impatience et en même temps que nous redoutions. Voici toutes les astuces pour y aller avec un bébé que nous avons mis en place au fur et à mesure depuis maintenant deux ans.

Jura. 16 mois

On se prépare mentalement !

Je ne vous donnerai pas ici de conseils pour siroter tranquillement un mojito sur votre serviette de plage. Si vous avez des tous petits, clairement,  aller à la plage avec eux c’est oublier la façon dont on en profitait avant d’être parent. Cela ne veut pas dire que l’on ne va pas passer un bon moment. Cela sera différent. C’est un peu comme pour les sorties en fait.

Si pour vous la plage c’était synonyme de repos, on en fait le deuil. Sauf, si vous êtes crésus et que vous avez une nounou. Ou alors de la famille avec vous en vacances pour vous donner un coup de main. C’est (très) rarement notre cas. Quand papi est avec nous ça change clairement la donne, je peux même bouquiner un peu . A trois adultes, on peut tourner sur la surveillance. A deux, aussi avec un seul enfant. Chez nous c’est l’équité donc avec Salomé les deux premières années on alternait.

Donc oui vous risquez d’être supers fatigués en revenant, mais vous allez  passer un moment de qualité avec vos petits. Des souvenirs qui resteront à vie. Je ne pense pas avoir fait le tour du sujet,ni être parfaite. On a eu notre lot de crises et de larmes mais dans l’ensemble ce qui reste c’est les moments ensemble.

Pour éviter que cela ne vire au cauchemar, il y a aussi quelques astuces en amont

Corse. 2 ans.

On prépare à l’avance les affaires de plage

L’idéal c’est de le faire une fois pour toute et de le laisser dans un coin comme ça on n’a pas à le recommencer à chaque fois, et on écomise son énergie.

On emporte:

* une tente uv: c’est pratique, peu coûteux, léger, ça ne prend pas de place. Et surtout cela vous sauvera la mise si il n’y a pas d’ombre sur la plage ou si les places qui s’y trouvent sont déjà occupées. Je ne suis pas fan des parasols que je trouve encombrants et finalement qui protègent mal les tous petits.

* des serviettes de plage mais je vous conseille également les foutas qui sont bien pour y poser les petits qui ne marchent pas encore.

* un brumisateur pour rafraîchir un bébé pas en âge de se baigner, mais pratique aussi pour les plus grands (on en fait aussi des rechargeables maintenant mais je n’ai pas encore testé)

* une bouteille d’eau / une (grande) gourde

* des jouets: on va à l’essentiel, une pelle, un râteau  et un seau et quelques moules suffisent pour des tous petits. Si vous n’êtes pas trop chargé un moulin à eau et une petite balle c’est sympa aussi.

 

Ile de ré. 16 mois

Pour un bébé qui commence à s’éveiller plus, deux jouets suffisent pas besoin d’une valise. Il aura déjà beaucoup à découvrir en regardant tout autour de lui.

On prévoit aussi

* nécessaire pour le change / le biberon selon l’âge des enfants / un encas (biscuits, compotes ça peut sauver la mise)

* brassards

* crème solaire 50
* un t-shirt + une tenue de rechange (si vous partez une demi journée par exemple)

* chapeaux et lunettes (nous on arrive jamais à ce qu’elle les mette mais bon)

* un lange

* si vous êtes adeptes du portage une écharpe c’est tout de même beaucoup plus pratique que la poussette  !

Norah. Corse. 4 mois.

Le bon timing

Avec des enfants, à la plage comme en voyage, le secret pour que ça se passe (souvent) bien c’est le timing. Les enfants ont une grande capacité d’adaptation mais cela ne veut pas dire pour autant qu’ils peuvent se calquer sur votre rythme à vous dans toutes les situations. Pour nous, les fois où cela s’est mal passé c’est quand on a oublié cela pour s’adapter au rythme d’autres adultes. Ou alors parce qu’on était vraiment crevés car bébé avait fait la java la nuit.

Si vous avez,comme nous des lève tôt le matin, c’est plutôt pas mal au final car comme ça vous profitez de la plage sans la foule, et vous n’exposez pas les enfants aux heures où le soleil tape le plus. Et ensuite pourquoi pas revenir en fin de journée. Les plages en général se vident un peu.

Évitez aussi d’y aller toute la journée. Ce n’est vraiment pas l’idéal avec des tous petits. 2h de plage d’affilée c’est amplement suffisant. Et si il y a des signes de fatigue qui pointent le bout du nez chez votre petit bout, partez. Si c’est pour finir un chouette moment sur une colère ce n’est pas la peine.

Si vous êtes en excursion mieux vaut dans ce cas faire visite le matin/ début d’après midi puis plage en fin de journée sur la route du retour . Si vous faites l’inverse vous risquez de vous sentir collants, poisseux, salés… et les enfants souvent n’aiment pas cette sensation.

Corse. 2 ans.

 

Et on fait quoi à la plage avec des tous petits ?

* Se reconnecter avec nos sens: on touche les différentes textures de sable, de cailloux, de galets ou de coquillage, on écoute la mer ou  on regarde ensemble les vagues.

Peut être que vous aussi vous aurez un enfant farceur qui aimera carrément goûter (manger) le sable ^^

* Retrouver les petits plaisirs des jeux de notre enfance: on saute dans les vagues, on fait des châteaux et des sculptures de sables, des tours de galets.

* Raconter des histoires de sirènes, de baleines, de pirates, de poissons, de marins…

Je vous rassure, des fois je suis tellement vannée que je surveille seulement 😉

Provence. 18 mois

Astuces bonus

On met les maillots et la crème solaire avant de partir: ça évite d’avoir de mauvaises surprises en arrivant d’enfant qui ne veut pas car il veut se baigner / jouer avec le sable. Par contre ça ne vous évitera peut être pas la bataille pour remettre de la crème après une baignade.

Comme chaussures les méduses avec les enfants c’est toujours une valeur sûre : plage de sable, de galets, baignade et même balade au bord de mer ça résiste à tout ! Salomé ne veut d’ailleurs plus mettre autre chose à ses pieds.

Si par bonheur votre / vos enfant(s) font une sieste l’après midi. Faites pareil ! Vous l’aurez bien mérité !

 

N’hésitez pas à mettre en commentaires vos astuces à vous 🙂

 

Astuces pour aller à la plage avec des enfants

Brunch avec bébé à Paris

Sortie en famille à la gaité lyrique

L’été est là, et avec lui son flot d’images incessant de plages et de cocotiers. Mais pour les parisiens comme nous qui sont encore à Paname, ou ceux qui auront décidé de prendre le contre pied en s’offrant un city break en famille, une sortie à la gaîté lyrique est une bonne idée.

Ce lieu, je le connais bien. J’y allais d’abord en visiteur, puis j’y ai travaillé comme « agent d’accueil » (ce poste polyvalent où tu fais aussi bien les visites guidées que le vestiaire les soirs de concert). Bref je m’égare. Cet endroit est chouette car il a réussi le pari de garder le charme de l’ancien avec son entrée et son foyer historique, en aménageant avec un mobilier ultra contemporain. Et qui dit aménagements, dit possibilité d’en faire un lieu kidfriendly, ce qui est assez rare à Paris pour le souligner ! Je le connaissais donc très bien, mais je n’y étais jamais allée en tant que maman, alors j’étais heureuse d’y retourner et de le découvrir avec un regard neuf.

Brunch kidfriendly et babyfriendly au coeur d’un lieu classé

 

Le week-end dernier , c’était le dernier brunch de la saison. Mais c’est une bonne adresse à garder en tête pour la rentrée. Le foyer historique est tellement beau (et classé monument historique !). C’est un cadre exceptionnel pour un repas en famille. Accessible en ascenseur et spacieux (ultra pratique quand on manoeuvre avec une poussette). A disposition des chaises hautes aussi. Ils ont fait le choix d’une table avec des bancs. Ce que j’aime beaucoup car je trouve cela super convivial.

Côté gourmandise, on n’est pas en reste. Le trois bis propose un buffet très complet dans l’idée du bistronomique avec des produits frais du marché. On s’est tous les trois régalés. Pancakes, viennoiseries  et gâteau au chocolat pour notre aînée de deux ans c’était parfait (Le week-end  c’est la fête). Jus de fruits savoureux. Des plats dans la lignée de l’english breakfast et d’autres plus tendance « healthy ».

Un lieu pluridisciplinaire

Si vous avez besoin d’une table à langer, il y a ce qu’il faut dans les toilettes jouxtant la salle de concert. D’ailleurs en parlant de concerts, n’hésitez pas à vous renseigner sur la programmation car certains spectacles jeunesse y ont lieu. Salomé étant encore petite nous n’avons pas encore testé, mais j’y avais assisté moi il y a quelques années et j’aimais beaucoup. Il y avait souvent un mélange de musique parfois un peu électronique avec des images numériques. Cela changeait un peu des spectacles enfants plus traditionnels.

Capitaine futur: le cycle d’exposition jeunesse

Jusqu’au 15 juillet, n’hésitez pas à aller découvrir l’exposition Capitaine futur et la supernature. Je l’ai trouvée très onirique. Salomé était en fête. Elle courait partout (oups pas bien) mais d’enthousiasme (on lui pardonne). Je suis vraiment fan de ce cycle pour enfant qui émerveille petits et grands et est souvent novateur dans ce domaine. Certaines oeuvres sont interactives ou immersives.

On plonge volontiers avec Capitaine Futur dans ce monde fait de végétaux phosphorescent et de fleurs lumineuses. Notre bébé était conquis aussi. Totalement captivés par une oeuvre Norah s’est sentie si bien qu’elle s’y est endormie. On voit souvent l’art numérique comme quelque chose de froid et très intellectuel. Ici point du tout, c’est une arme magique pour enchanter les enfants.

 

Avant de partir, je vous conseille d’aller faire un petit tour à l’étage. Vous trouverez un coin jeu vidéo parfait pour les (pré)ado ou les parents geeks. L’espace du centre de documentation est aussi pas mal pour une petite pause lecture ou dessin avec des petits bouts.

 

Donc si vous êtes en panne d’idées pour le weekend ou pour un brunch réconfortant à la rentrée…

 

Bel été à tous !

Hôtel Molitor Paris en amoureux

24h en amoureux avant l’arrivée de bébé

Pris dans les préparatifs de l’arrivée de bébé, il y a parfois quelque chose à laquelle on ne pense pas: se ménager des moments en amoureux. Encore plus sans doute quand on a déjà un ou plusieurs enfants.

Avant la naissance, voyager ou prévoir des instants en amoureux

Nous avons eu peu de temps pour nous seuls depuis deux ans avec l’arrivée dans nos vies de notre petite ogresse. Nous l’avions anticipé et c’est pourquoi nous avons beaucoup voyagé avant sa naissance (notamment quand j’étais enceinte à Bali). Il n’est pas évident pour tout le monde de faire garder ses enfants. Pour nous c’est vraiment très très compliqué donc ce n’est souvent que dans les cas d’urgence.

Cette fois, nous avons fait une petite exception car nous avions vraiment besoin d’un temps à deux. Et nous avons réussi (miracle ! Merci parrain ! ) à faire garder notre puce 24h. Ça n’était jamais arrivé ! Alors autant vous dire que nous avons profité de chaque seconde.

Pour Noël j’avais donc choisi d’offrir cette petite échappée du quotidien à mon amoureux. 24h c’était un peu juste pour quitter Paris, et puis avec mon gros bidon… Qu’à cela ne tienne, j’avais une idée en tête. Je suis passée par le site staycation qui propose le mercredi de superbes offres pour découvrir des hôtels parisiens incroyables la nuit du dimanche. J’étais déjà passée par eux pour aller au Da Vinci.

 

S’évader du quotidien sans sortir de Paris

Mon choix s’est porté sur le célèbre hôtel Molitor. Un lieu mythique à l’architecture incroyable. Un spa. Deux piscines. Des expo d’art contemporain. Un restaurant. Bref: tout ce qu’il fallait pour passer un moment de détente sans avoir à sortir de l’hôtel.

La piscine intérieure a été pour moi un vrai moment de détente, idéale pour me relaxer sans sentir le poids de mon énorme ventre. J’en ai profité le soir même, et j’y suis retournée le lendemain matin pendant que l’ogre testait le hammam.

J’ai adoré visiter les cabines de la piscine où se dissimulent des oeuvres d’art. Des artistes contemporains ont en effet été invités à les investir. On rentre dans certaines, pour d’autres on est comme des voyeurs qui regardent dans le hublot de la porte. C’est drôle et j’ai fait de belles découvertes. Ça m’a fait du bien car depuis quelques mois je suis trop fatiguée pour visiter des expositions.

Le repas au restaurant était une bonne surprise. Nous avons dîné en amoureux en prenant le temps de papoter longuement. Les plats étaient savoureux et très bien présentés. Et le petit déjeuner a été l’un des meilleurs que j’ai pu tester en hôtel. Plus proche du brunch d’ailleurs tellement il y a avait le choix. Bref je vous recommande le Molitor les yeux fermés (et cet article n’est pas sponsorisé !)

Les serres d’auteuil

Le lendemain, nous avons fait un tout petit détour avant de rentrer pour visiter quelques minutes le jardin des serres d’Auteuil. Nous n’y sommes pas restés longtemps car je peinais avec mon gros bidon, mais nous avons bien l’intention d’y retourner en famille. Cet endroit est vraiment magnifique. Et en effet, en ce lundi matin il n’y avait personne. C’était une vraie coupure pour nous les citadins.

Je vous laisse avec d’autres photos de ces 24h magiques !

Et vous, des moments en amoureux avant l’arrivée de bébé ?

 

Moments en amoureux avant la naissance de bébé

Ferme des falaises Faire un tour d'âne

Rencontrer les animaux de la ferme des Falaises

Au secours ! Ma fille est une parisienne ! Je vous en parlais sur le blog, je redoutais avant d’être une maman citadine, pour de nombreuses raisons. Mais une des choses qui me faisaient peur, c’était que mes enfants ne connaissent les animaux de la campagne que sur des livres. Alors lors de nos vacances en Normandie, nous avons été les rencontrer à la ferme des falaises.

Visiter la ferme

Ce n’est pas très loin d’Etretat, perdu dans la campagne. Il vous faudra quitter la grande route pour un petit chemin avant d’y arriver. Et là bas, tout a été prévu pour passer un super moment en famille autour de la découverte de la ferme.

A peine arrivés, nous étions accueillis par des canards pas farouches du tout qui se promenaient en liberté. De quoi se mettre directement dans l’ambiance.

Faire des câlins aux lapins et autres animaux

Il y a deux bâtiments principaux à visiter. Le premier fonctionne un peu comme un labyrinthe. C’est très ludique avec des questions le long du chemin sur les animaux, afin d’en apprendre un peu plus sur eux. Nous y sommes allés avec notre fille de 22 mois, encore un peu petite pour les énigmes, mais bien assez grande pour caresser les lapins ou toucher la laine des moutons. Ce jour là, parmi les vieux instruments de ferme, il y avait une jolie déco d’Halloween avec citrouilles et autres toiles d’araignée. C’était parfait pour l’ambiance de la Toussaint.

Dans le bâtiment suivant, nous avons pu rencontrer des ânes et un petit cochon bien trop mignon qui se dandinait dans les bottes de paille.

La balade sur le dos d’un âne

Pas loin,  à l’extérieur, il y a un enclos avec deux ânes scellés à disposition pour faire un petit tour sous la surveillance des parents et accompagnants. C’est ce que notre petite ogresse a préféré. Elle ne voulait plus descendre. J’étais surprise qu’elle ne soit pas intimidée ou impressionnée à son âge !

Nourrir les animaux

Si on continue, il y a l’enclos des chèvres. Nous sommes arrivés au moment du repas. Nous avons pu leur donner du pain en rentrant dans l’enclos. Les canards aussi ont eu le droit à leur petit morceau. Cette proximité est vraiment super pour les petits.

Les jeux pour les enfants

Pour une pause de jeux, il y a aussi deux énormes structures gonflables où les enfants font les fous. Et les parents en profitent pour faire une petite pause. Il y a également des karting à pédale à disposition (je ne sais pas qui du papa ou de la fille était le plus heureux ^^^) et plein de petits jeux comme des chamboules tout. Salomé curieuse comme tout a absolument voulu tout essayer et tout voir. Nous avons eu de la chance, il faisait beau ce jour là et nous avons donc bien profité pendant au moins 2h de visite.

Je n’ai pas énuméré tous les animaux que l’on a vu car il y en a de plein d’espèces différentes, mais je vous préviens : vos petits risquent d’avoir très envie d’emporter un animal de compagnie à la fin de la visite. Depuis Salomé ne quitte plus sa poule et son lapin en peluche !

Bref, vous l’avez compris, on a adoré, et on reviendra faire un tour à la ferme des falaises !

Je vous laisse avec quelques images en bonus.