Ateliers à la loupe Musée en herbe

Ateliers à la loupe au Musée en herbe

Envie de tenter une sortie culturelle à Paris avec des enfants? En ce moment, une belle exposition se tient au musée en herbe qui nous emmène sur les traces d’artistes peintres et sculpteurs célèbres en visitant leurs ateliers. Et c’est accessible pour les tout petits !

Le musée en herbe

Je vous en avais déjà parlé sur le blog, je suis toujours à la recherche de sorties culturelles adaptées aux enfants, même bébés. Le musée en herbe est un endroit que j’adore.
Je trouve que leur projet de rendre l’art accessible aux plus petits est formidable.
De part mon métier de médiatrice culturelle, je sais comment faire avec des petits en musée, mais c’est loin d’être le cas de tous les parents. Et quand on a comme moi une petite tornade comme accompagnatrice, on n’est pas mécontent d’être dans un lieu culturel spécifique pour les petits. Pas de risque de croiser un grincheux qui dit qu’un enfant n’a pas sa place ici.

Un lieu même pour les petits donc…

Ma petite en pleine crise des deux ans n’était pas un ange du tout quand nous y sommes allés. Pourtant, même si je n’étais pas super heureuse de la situation, je ne me suis pas sentie jugée un seul instant par le personnel. Je les ai trouvé au contraire supers patients et à l’écoute. Bébé de 6 mois dans les  bras de papa aussi, aucun souci !
Donc si vous avez des tous petits, n’hésitez pas.

Parfois les musées semblent être des lieux inaccessibles pour les « non connaisseurs » et on ne semble pas bienvenu avec des enfants. Ici c’est tout le contraire. Chaque exposition que j’ai pu découvrir au fil des années m’a beaucoup appris, même en temps qu’adulte travaillant dans ce domaine. Tout simplement parce qu’il y a une approche très ludique et décomplexée de l’art. C’est super agréable aussi bien pour les enfants que pour leurs parents. Les expositions sont en plus sur des thèmes très variés (pas de collection permanente). Donc cela vaut la peine de venir à chaque fois. J’avais ainsi redécouvert le travail d’Invader, d’Hundertwasser, Keith Haring, de Warhol et le personnage de Tintin… C’est vous dire si j’aime le lieu.

L’exposition

J’ai recommencé il y a peu le dessin et la peinture. Je rêve d’avoir mon atelier. J’épingle des images sur pinterest. Je fais des plans sur la comète. J’ai toujours eu cette impression qu’un lieu dédié à son art étant important. Que ça soit en peinture ou en écriture.
Cela m’a beaucoup plu de rentrer virtuellement dans les ateliers de ses artistes de renom par le biais du travail de Damian Elwes.

Celui-ci au fil des années a mené des enquêtes pour reconstituer les ateliers d’artistes, parfois en les visitant quand c’était possible ou à l’aide de photos quand il n’en restait plus grand chose.
J’ai trouvé que les peintures étaient très justes. Qu’elles en disaient beaucoup sur la personnalité de chaque artiste représenté (Basquiat, Warhol, Picasso…). J’ai aimé les détails posés comme des indices.
Du coup le thème de l’exposition était en effet très judicieux car il présente à la fois la démarche d’un artiste contemporain et donne le parfait prétexte pour parler des artistes dont les ateliers sont représentés. Les enfants sont donc amenés à mener l’enquête loupe à la main sur les traces de Damian Elwes. Ce qui suscite tout de suite l’intérêt.

Et le gros bonus comme à chaque fois avec le musée en herbe, c’est les petits jeux qui permettent aux enfants de s’approprier les oeuvres et mieux les comprendre.
L’atelier de Frida Kahlo propose ainsi un puzzle pour reconstituer un autoportrait de l’artiste mexicaine et une commode remplie d’accessoires et de costumes pour se vêtir comme l’artiste.
J’aurai adoré voir ma têtue dans une petite robe mexicaine brodée avec des fleurs dans les cheveux ou un sombrero… Mais vous l’avez compris, elle a un caractère aussi trempé que celui de Frida.
Si vous avez des enfants plus souples, amusez vous ensemble ! Je suis sûre que ça peut être un beau moment de complicité.

La baby visite

Cela faisait longtemps que je voulais tester cette visite mais il fallait pour cela attendre que Salomé soit assez grande. C’est une visite conçue pour les enfants de 2 ans et demi à 4 ans . Si vous avez des enfants plus grands, pas d’inquiétude, vous pouvez faire une visite libre ou alors d’autres visites sont prévues pour eux.
Les dix premières minutes étaient parfaites. J’ai trouvé que la médiatrice était investie dans son rôle et très à l’écoute des enfants en rebondissant sur leurs remarques et en les faisant participer sans que cela ne soit un interrogatoire scolaire.
Pour cette exposition Ateliers à la loupe, les enfants doivent mener l’enquête en collectant des indices dans les oeuvres. J’ai beaucoup aimé que des accessoires leurs soient proposés pour les transformer en petit Sherlock Holmes avec une casquette et une loupe. Ça rend la visite ludique et sympathique dès le départ.
Si je vous dis que c’était parfait les dix premières minutes, ce n’est pas du tout la faute de la médiatrice. La visite dure 30 minutes et je suis sûre que le reste était aussi de qualité.
Ma petite colérique avait du mal à tenir en place, donc j’ai préféré m’éclipser pour ne pas perturber les autres enfants.
Je pense que l’on reviendra quand le terrible two sera moins terrible.

 

Le baby atelier

Ce n’était pas prévu que l’on fasse le baby atelier mais j’ai souhaité le faire car je trouvais ça chouette que Salomé puisse avoir un temps créatif. Il n’y a pas un jour sans qu’elle ne dessine ou fasse des « sculptures » de pâte à modeler. J’avoue que dans notre appartement, je ne me sens pas de me lancer dans le type d’activités que je faisais quand je donnais des cours d’arts plastiques en école maternelle.
La peinture avec des enfants aussi jeune, c’est super mais périlleux question salissure et cela nécessite tout de même un peu d’espace.
Là c’est parfait, le lieu est dédié à cela. Tabliers fournis pour l’enfant et la personne qui l’accompagne. A cet âge là, il s’agit d’un atelier à 4 mains. Je préfère le préciser car je me revois animer ce genre d’ateliers et avoir des parents qui râlent car ils pensaient pouvoir laisser leur tout petit et s’en aller siroter un verre … Non là il s’agit de partager un moment ensemble. Et ça c’est chouette !
Les propositions qui étaient faites étaient en lien avec trois des artistes présentés dans l’exposition: Frida Kahlo, Matisse et Monet.

Un atelier simple mais adapté aux petits

Rien de fou: de l’encre, du pastel et de la pâte à modeler. Mais avec des enfants aussi petits pas besoin de plus. C’est déjà très bien. Et pour les garder concentré une heure, j’ai trouvé ça parfait de diviser en trois activités.
De nouveau ma têtue n’était pas très coopérative. Elle a une âme d’artiste voyez vous, donc suivre les consignes pour peindre ou coller très peu pour elle. (Je suis un peu comme ça aussi pour le coup ^^). Même si c’était un peu dur pour moi car j’avais peur qu’elle ne renverse de l’encre partout dans un élan créatif, je sais qu’elle a passé un super moment.

On reviendra c’est sûr !

 

Vous l’avez compris, je vous recommande vivement le lieu. Si vous êtes à Paris en cette fin d’été, et que vous ne savez pas quoi faire avec vos enfants, ça peut vous sauver une demi-journée. Et de notre côté on retentera l’atelier.

Bon à savoir: le lieu est ultra kidfriendly donc table à langer disponible ! Les poussettes sont interdites dans l’exposition mais des portes bébés sont prêtés sur demande 🙂

 

Merci au musée en herbe pour ce bon moment. Et à Déborah de l’agence Brandslovblogs de m’avoir permis de tester la baby visite avec ma coquine.

 

ateliers à la loupe Musée en herbe

Brunch avec bébé à Paris

Sortie en famille à la gaité lyrique

L’été est là, et avec lui son flot d’images incessant de plages et de cocotiers. Mais pour les parisiens comme nous qui sont encore à Paname, ou ceux qui auront décidé de prendre le contre pied en s’offrant un city break en famille, une sortie à la gaîté lyrique est une bonne idée.

Ce lieu, je le connais bien. J’y allais d’abord en visiteur, puis j’y ai travaillé comme « agent d’accueil » (ce poste polyvalent où tu fais aussi bien les visites guidées que le vestiaire les soirs de concert). Bref je m’égare. Cet endroit est chouette car il a réussi le pari de garder le charme de l’ancien avec son entrée et son foyer historique, en aménageant avec un mobilier ultra contemporain. Et qui dit aménagements, dit possibilité d’en faire un lieu kidfriendly, ce qui est assez rare à Paris pour le souligner ! Je le connaissais donc très bien, mais je n’y étais jamais allée en tant que maman, alors j’étais heureuse d’y retourner et de le découvrir avec un regard neuf.

Brunch kidfriendly et babyfriendly au coeur d’un lieu classé

 

Le week-end dernier , c’était le dernier brunch de la saison. Mais c’est une bonne adresse à garder en tête pour la rentrée. Le foyer historique est tellement beau (et classé monument historique !). C’est un cadre exceptionnel pour un repas en famille. Accessible en ascenseur et spacieux (ultra pratique quand on manoeuvre avec une poussette). A disposition des chaises hautes aussi. Ils ont fait le choix d’une table avec des bancs. Ce que j’aime beaucoup car je trouve cela super convivial.

Côté gourmandise, on n’est pas en reste. Le trois bis propose un buffet très complet dans l’idée du bistronomique avec des produits frais du marché. On s’est tous les trois régalés. Pancakes, viennoiseries  et gâteau au chocolat pour notre aînée de deux ans c’était parfait (Le week-end  c’est la fête). Jus de fruits savoureux. Des plats dans la lignée de l’english breakfast et d’autres plus tendance « healthy ».

Un lieu pluridisciplinaire

Si vous avez besoin d’une table à langer, il y a ce qu’il faut dans les toilettes jouxtant la salle de concert. D’ailleurs en parlant de concerts, n’hésitez pas à vous renseigner sur la programmation car certains spectacles jeunesse y ont lieu. Salomé étant encore petite nous n’avons pas encore testé, mais j’y avais assisté moi il y a quelques années et j’aimais beaucoup. Il y avait souvent un mélange de musique parfois un peu électronique avec des images numériques. Cela changeait un peu des spectacles enfants plus traditionnels.

Capitaine futur: le cycle d’exposition jeunesse

Jusqu’au 15 juillet, n’hésitez pas à aller découvrir l’exposition Capitaine futur et la supernature. Je l’ai trouvée très onirique. Salomé était en fête. Elle courait partout (oups pas bien) mais d’enthousiasme (on lui pardonne). Je suis vraiment fan de ce cycle pour enfant qui émerveille petits et grands et est souvent novateur dans ce domaine. Certaines oeuvres sont interactives ou immersives.

On plonge volontiers avec Capitaine Futur dans ce monde fait de végétaux phosphorescent et de fleurs lumineuses. Notre bébé était conquis aussi. Totalement captivés par une oeuvre Norah s’est sentie si bien qu’elle s’y est endormie. On voit souvent l’art numérique comme quelque chose de froid et très intellectuel. Ici point du tout, c’est une arme magique pour enchanter les enfants.

 

Avant de partir, je vous conseille d’aller faire un petit tour à l’étage. Vous trouverez un coin jeu vidéo parfait pour les (pré)ado ou les parents geeks. L’espace du centre de documentation est aussi pas mal pour une petite pause lecture ou dessin avec des petits bouts.

 

Donc si vous êtes en panne d’idées pour le weekend ou pour un brunch réconfortant à la rentrée…

 

Bel été à tous !

Poussette au centre pompidou

Initier bébé à la culture

Petite Ogresse a déjà visité quelques musées et lieux culturels:

La cité des sciences, Le Louvre, La Fondation Louis Vuitton, Le Centre Pompidou, Le musée des Confluences (Lyon), Le palais de Tokyo, Le château de Saint Fargeau (Bourgogne), les serres et la ménagerie du jardin des plantes, Giverny…

Je suis médiatrice culturelle donc cela me paraissait naturel de l’emmener avec moi lorsque j’avais l’envie (et l’énergie ) de découvrir quelque chose. Je pense aussi qu’il est bénéfique aux enfants d’explorer les musées dès le plus jeune âge. Cela les rend curieux. Il ne s’agit pas de les forcer bien au contraire. On adapte la visite.

Bien s’équiper avant de visiter un musée

C’est déjà l’équipement. L’idéal pour moi reste le porte bébé ou l’écharpe. C’est plus facile pour se déplacer et bébé (quand il a déjà quelques mois) peut être tourné vers les oeuvres et observer de lui même. Quand on part la journée ou quelques heures, et que l’on est deux (car les transports en commun c’est toute une histoire), la poussette avec un porte bébé, au cas où, c’est bien. Ça vous permet de poser bébé pour manger entre deux visites par exemple. Et lui peut faire une petite sieste tranquillement.

Bon à savoir

Les musées sont souvent équipés de coupe file pour les poussettes. C’est bon à savoir aussi. Bon nombre sont équipés de table à langer ce qui est bien pratique!

Savoir s’adapter au rythme de bébé

Et peut être le plus important c’est d’adapter le rythme à celui de bébé. Pas de visite à rallonge. Quand l’heure de biberon ou de la tétée arrive on ne décale pas. On en profite pour faire une petite pause. La visite peut reprendre ensuite de plus belle. Si vous allaitez et que vous ne le sentez pas de donner le sein au milieu de tout le monde,  il y a deux techniques qui ont bien fonctionnées pour moi la première le maxi lange qui vous permet de créer un petit cocon avec bébé, la deuxième l’utilisation du tire lait et donc du biberon si vous avez pu préparer la visite en amont.

Mon expérience

Les premières semaines, on ne va pas se mentir vous allez visiter pour vous;  mais ça fait du bien au moral de ne pas rester enfermée, et ça bébé le ressent. Mais au bout de quelques temps bébé peut aussi tirer partie de la visite. La première fois pour nous où ça a marché c’était devant des tableaux de Paul Klee au Centre Pompidou. Notre petite ogresse regardait certains tableaux avec intensité, elle était fascinée. On n’a bien sur pas regardé toutes les oeuvres! C’était vraiment un joli moment. Aujourd’hui cela se confirme, Salomé est un bébé très très curieux! Donc on ne va pas s’arrêter en si bon chemin!

J’ai découvert en faisant quelques recherches que certains lieux proposaient même des offres adaptés aux bébés.

Voilà ma sélection pour Paris

Sélection de lieux adaptés avec bébé à Paris

  1. Le musée Cluny. Testé & approuvé! Je vous raconte ici.
  2. Le musée d’art moderne et ses Baby visites. Malheureusement j’ai repéré cette super visite bien trop tard. C’était la dernière et j’avais autre chose de prévu ce jour là. Je croise les doigts pour que le musée en mette d’autres en place à la rentrée.
  3. Le musée de poche. Je guette la prochaine session de contes pour les 0-3 ans.
  4. Le 104 et sa maison des petits. Il va falloir attendre un peu pour profiter pleinement de leur offre avec Les toutes petites visites et construire en famille mais on peut déjà profiter de l’espace en lui même. Je vous en parle bientôt !
  5. La maison verte, selon Françoise Dolto. Une institution! Un lieu d’échanges et d’écoute. A découvrir également.
  6. Le musée en herbe avec les baby z’ateliers. J’y suis allé plusieurs fois seule mais aussi avec des enfants plus grands et c’était super à chaque fois. Je ne sais pas ce que vaut l’offre bébé mais j’ai hâte de tester (il va falloir patienter jusqu’à ce que ma demoiselle ait 2 ans et demi)

 

Si vous connaissez d’autres lieux, n’hésitez pas à partager vos bonnes adresses!

 

Je vous laisse avec quelques souvenirs de visites…

 

 

Visiter un musee ou une exposition avec bébé

Poussette café

La maman qui n’avait pas de bonnes adresses

Quand j’ai commencé à remettre à jour ce blog, en me donnant notamment comme objectif d’écrire des billets plus personnels, je me suis dit que j’allais aussi totalement changer les catégories pour que ça corresponde mieux au nouveau souffle que je cherchais. Mais après plusieurs semaines, je dois me rendre à l’évidence. Pour le moment ma catégorie bonnes adresses reste désespérément vide. Et pas parce que je suis casanière.

En voilà les raisons:

* Les lieux kidfriendly  où j’ai travaillé n’existent plus

J’ai travaillé en tant que conteuse pour  Le Poussette café, le premier en son genre, innovant.  Le premier à Paris où les jeunes parents étaient enfin à l’aise. Quand j’y suis allée, Laurence, super maman entrepreneuse, souhaitait mettre en place une formule le dimanche où les parents prendraient le brunch puis pourraient profiter d’une animation avec les enfants. Je l’ai accompagnée au début de ce projet là en proposant conte et maquillage. Je me suis ensuite tournée vers d’autres horizons mais c’était une belle expérience. Puis j’ai appris par la suite que ce café avait malheureusement fermé.

Brunch poussette café

Le second lieu avec lequel j’ai collaboré c’est les 400 coups. Là ce sont les deux mamans à l’origine du projet qui m’ont contacté avant l’ouverture. J’y ai animé quelques ateliers d’arts plastiques et aussi des anniversaires. Mais ce n’était pas facile pour moi de devoir gérer les annulations de dernière minute sans revenu. J’ai donc dû arrêter. Cependant j’ai beaucoup aimé la façon dont le lieu était pensé. Les petits repas bio, le joli mobilier design, l’accueil d’expo temporaires et la volonté aussi de tourner les ateliers enfants vers le monde du spectacle et du cinéma. Je n’ai donc pas été surprise d’apprendre leur déménagement à la cinémathèque. Pour en profiter pleinement avec Petite ogresse il va falloir attendre quelques années.

Atelier cinema DIY

* Mon nouveau QG vient de fermer

A la naissance de Petite ogresse, j’ai entrainé mon amoureux dans un super lieu Happy Families. J’y ai converti aussi une de mes amies. Idéalement situé à côté du BHV et des halles pour le shopping et surtout surtout du Centre Pompidou pour voir toutes les dernières expos. Ce que j’ai particulièrement apprécié Le coin allaitement. Je n’ai jamais été de ces mères super à l’aise pour allaiter en public. Ça ne m’a jamais posé souci de les voir faire (au contraire c’est beau) mais moi je suis plus pudique. Un petit coin réservé, au calme, un peu à l’écart, des fauteuils confortables. Bref un espace bien pensé. Malheureusement je n’en ai profité que peu car il vient de fermer… Moi qui attendais les beaux jours pour y aller plus souvent.

Happy families* Les lieux que j’aime ne sont pas forcément spécialisés dans l’accueil bébé.

Et oui finalement avec Mr Ogre on ne se met pas de barrière. Une banquette isolée fera office de table à langer. Du moment qu’on est bien accueillis par le personnel c’est le plus important. Par exemple au salon de thé Le Loir dans la Théière, ils ont été super gentils!

Le loir dans la théièreCependant Petite Ogresse n’a que 6 mois donc je suis sûre qu’au gré des aventures et de vos précieux conseils vous lecteurs cette catégorie ne tardera pas à se remplir.

* Je pensais y mettre plutôt des cafés/resto kidfriendly ici

Je pourrai peut etre aussi ajouter tous les autres types de lieu, notamment les boutiques. Qu’en pensez vous?

Dans ce cas là le Mum to be party home dont je vous ai déjà parlé rentre tout à fait dans les critères: table à langer dans les wc, super transat bébé, accueil impeccable…

Mum to be party home© Candice Hénin

J’aime aussi beaucoup la jolie boutique Mombini qui propose café & ateliers mais que je n’ai pas testé. J’ai adoré l’aménagement de leurs wc (wc enfant + adulte + balancelle pour poser bébé), bien pensé, tout était adapté. Et que dire de leurs produits. Des Jolies choses. Toutes les marques qui font fureur en ce moment et que l’on voit chez les blogueuse maman.. Rien que la vitrine fait rêver !

Boutique mombini

Voilà voilà!

La prochaine adresse que je souhaite tester c’est le Cafézoïde dans le 19e qui fonctionne comme une asso avec repas, accueil mais aussi atelier, dont LSF bébé yeah! Je les ai contacté il y a plusieurs semaines via Facebook, pour l’instant aucune nouvelle. Si je peux y aller, je vous raconterai…

 

Et vous avez vous de bonnes adresses kidfriendly à Paris ou ailleurs?