Tu es future ou jeune maman et en plein questionnement sur ton avenir professionnel. Garder ton ancien job ou trouver un nouveau travail ? Ne t’en fais pas, c’est parfaitement normal. Cet article est pour toi.

Les envies changent avec la venue d’un enfant

Tu t’apprêtes à devenir maman ou tu l’es déjà, et puis sans prendre garde tu te mets à te poser plein de questions. Comme si ce n’était pas suffisant d’avoir sa vie totalement bouleversée par un petit être.

Autour de moi, je l’observe: nombreuses sont les femmes qui ont totalement changé de voie professionnelle après la naissance de leurs enfants.Et les raisons sont nombreuses.

Nouveau métier après la grossesse

Les raisons les plus courantes qui poussent les femmes à changer de travail après un bébé

* Horaires de travail ou planning incompatible avec une vie de famille.

* Travail extrêmement fatigant qui devenait physiquement difficile à gérer avec les nuits sans sommeil.

* Changement de valeur, de priorités. Envie de donner plus de sens à son travail.

Mais aussi malheureusement les discriminations liées à la maternité:

* Grossesse mise à mal par l’employeur

* Non respect des lois de protections des femmes enceintes

* Licenciement abusif ou rupture de contrat forcée par l’employeur ( pression, chantage ect)

* Mise au placard au retour de congé maternité ou parental.

* Discrimination à l’embauche envers les mamans ou femmes en âge d’avoir des enfants

Ces raisons je les connais bien car je les ai toutes expérimentées. Et je sais que je ne suis pas la seule.

Pourquoi et comment se reconvertir

Tu as vécu cela aussi. Tu es triste. En colère. Perdue.
Ne t’inquiète pas. C’est sans doute pour le mieux. Même si tu ne le vois pas maintenant, c’est peut être une opportunité pour toi de démarrer quelque chose où tu te sentiras mieux. 

J’ai vu de nombreuses femmes autour de moi réussir avec succès leur reconversion. Après parfois plusieurs mois ou années de flou total. Aujourd’hui elles sont plus sereines et épanouies. Bien plus qu’avant la naissance de leurs enfants. Pourtant cela a pu être dur.

C’est vrai qu’il faut se remettre physiquement ou psychologiquement de l’accouchement, puis retrouver des nuits de sommeil avant de pouvoir mettre ses idées au clair pour savoir :

Ce qu’on ne veut plus

Ce qui permet souvent de comprendre

Ce qui est important pour nous

Puis cela permet de réaliser

Ce qu’on veut vraiment 

Ensuite on réfléchit aux moyens d’y arriver

Enfin on se met en action vers là où on veut aller

Changer de voie professionnelle c’est aussi se confronter au regard des autres

Bref c’est tout un processus. Il arrive que l’entourage ne comprenne pas ce qui se passe en nous. Brouille même les pistes en voulant bien faire à coup de Tu devrais faire ci ou ça. Il faut pouvoir se poser les bonnes questions pour soi sans tenir compte du regard des autres, y compris des personnes que l’on aime qui n’ont pas forcément les mêmes aspirations que nous. A cela, si on a fait ne travaille plus peuvent s’ajouter les remarqués désobligeantes sur le fait qu’on ne fait rien. Je l’ai eu en entretien d’embauche celle là. Si si je vous assure. Il a fallu se débarrasser de ses regards allant parfois jusqu’au mépris pour reprendre confiance en moi et mes capacités.

Ma reconversion professionnelle

Mon cheminement a été très long: 4 ans! 

4 ans où je n’arrivais pas à faire le deuil d’un ancien travail que j’adorais et pour lequel j’avais fait de longues études et qui c’était soldé par une descente aux enfers physique et morale. 4 ans que je ne savais plus dans quelle direction aller. Sans doute, pour mettre fin à cette histoire j’attendais le délibéré d’un procès au prud’hommes qui me rende justice. N’étant pas venu, au bout de 4 ans j’ai pu enfin par procédure mettre fin à mon cdi cet hiver qui sans me donner le moindre salaire ni droit au chômage ne me permettait pas non plus de me projeter en me retenant dans un passé douloureux.

Tout ensuite s’est très vite mis en place. Une obsession en tête: Comment être le plus utile autour de moi ?  Comment aider avec les connaissances et compétences dont je dispose.

J’ai commencé à me former en développement personnel, et j’ai combiné ces nouvelles connaissances avec ce que j’avais appris lors de mes études d’art thérapeute. Et puis l’évidence, l’envie de venir en aide aux femmes qui ont une pratique artistique professionnelle ou en loisir et qui ont envie d’avancer pour créer une vie dans laquelle elles seraient alignées. Aujourd’hui je suis si heureuse. Je sais que je suis à la bonne place. La mienne. Un métier sur mesure.

À toi de dessiner la vie dont tu rêves

Si tu es totalement dans le flou en ce moment, si tu ne sais plus où tu en es : ne t’en fais pas. Pour nos enfants on a envie de créer un monde plus beau et d’être la meilleure version de nous même. Prends ton temps un pas après l’autre. Tu vas y arriver. Ton chemin n’a pas à être aussi long que le mien. Avec les bons outils on avance plus vite.

Et si tu as besoin d’un petit coup de pouce, n’hésite pas à rejoindre la communauté de femmes qui est en train de se créer autour du membership d’éveil féminin. Nous avons tout à gagner à être solidaire et dans la bienveillance pour dessiner ensemble ce monde dont nous rêvons.

1 réflexion sur “Changer de travail après un bébé”

  1. magnifique article sophie – tu as posé très clairement les questionnements d’avant et après grossesse –
    en ce qui me concerne, j’avais fait le choix de rester à la maison pour élever mes enfants parce que je travaillais dans la publicité et la mode et les horaires étaient incompatibles avec une vie de parent –
    les remarques que j’ai essuyées ne sont, forcément, pas venues des éventuels employeurs, mais de l’infirmière de ma mère qui me disait « je ne comprends pas que vous puissiez rester à la maison à ne rien faire après le chemin professionnel que vous avez eu » !!!!
    parce qu’évidemment, élever ses enfants c’est ne rien faire, je n’ai même pas répondu –

    je te souhaite de réussir pleinement ton nouveau chemin de vie, mais je suis confiante = tu as tous les atouts pour réussir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page