Voyager sans ses enfants quand on est jeune maman ? Quelle drôle d’idée ! Je ne parle pas de déplacement professionnel mais de vrai temps pour soi déculpabilisé. Est ce que c’est possible d’ailleurs de prendre du temps pour soi sans se sentir coupable d’abandon ou d’égoisme ?

Salle des Portraits, Palais Peterhof

J’ai souvent entendu des mamans dire que finalement elles étaient assez contentes d’avoir repris le travail après la naissance de leurs enfants. Que c’était une soupape à un quotidien aliénant. Que le temps passé à s’occuper de leur petit était finalement si peu valorisé que dire que l’on avait besoin de temps pour soi était une abération aux yeux de la société. Et pourtant.
Aimer ses enfants n’exclut pas d’avoir aussi le besoin de prendre soin de soi même et de se libérer des espaces pour s’évader le corps et/ ou l’esprit. J’irais même jusqu’à pousser le raisonnement jusqu’à dire que l’on s’en occupe mieux reposée. Vous confirmez ?

Palais Pouchkine

Je ne suis pas sûre que de moi même je serais partie seule en voyage. Cette fameuse petite voix qui te traite de mère indigne. Pourtant j’avais bien besoin de repos après les grossesses que j’ai eu et la difficile opération que j’ai choisi de faire en octobre dernier. Pour tout vous dire, je rêve de partir en retraite méditative pour me ressourcer, mais difficile de franchir le pas. Il a fallu que mon petit frère me pousse par deux fois. La premiere en m’annonçant que pour mes 30 ans on partirait en weekend tous les deux. La deuxième en me disant qu’il y avait un changement de programme et que si j’étais partante on emmènerait ma grand mère réaliser son rêve. Revoir la Russie où elle était allée dans sa jeunesse. A croire que pour les autres j’arrive mieux à prendre le temps que pour moi même. J’ai dit oui dans la seconde.

Place Rouge

Pourtant, de là à oser partir en vacances sans ces enfants, surtout quand ils sont petits (les miennes ont 3 et 1 an) ce n’est pas toujours bien vu. Et qui va s’en occuper ? Le papa pardi. Ah bon. Il va y arriver ? Et comment ! Il va même assurer comme un chef.
Et toi ? Pas trop dur ?
A vrai dire oui et non. Bien sûr que mes filles m’ont manqué (et mon amoureux aussi) mais franchement même en marchant et visitant toute la journée j’étais bien moi fatiguée qu’après une journée avec mes filles en bas âge. Et le bonus c’est que là je pouvais dormir profondément (on en parle du demi sommeil quand on a des enfants, a être toujours sur le qui vive …? ) et sans interruption.

Café Pouchkine à Moscou

Ça va aussi peut être vous paraître bizarre, mais cela m’a permis d’une certaine manière de me reconnecter à mon corps. Depuis que je suis maman, lorsque je sors c’est casi toujours avec un ou deux enfants auprès de moi. Je suis tellement concentrée sur leur sécurité et leur bien être que j’en avais oublié la sensation de bouger librement.

La musique et la danse de Matisse, bâtiment de l’état major

Et côté esprit c’est la même chose. Je me suis reconnectée à ce que j’aime en m’offrant le luxe suprême de pouvoir contempler quelques minutes une toile sans penser à rien d’autre qu’à sa beauté ou son histoire. J’ai adoré prendre le temps de préparer ma visite de l’ermitage et surtout en faire la visite à ma famille. Ça m’a reconnecté à mon métier de médiatrice culturelle que j’aimais tant et que j’ai du abandonner en devenant maman.

Visite en famille de l’ermitage par mes soins

Du côté de mes filles, pareil. Je leur ai manqué oui mais … Elles ont passé du temps de qualité avec leur papa. Et surtout important pour moi, elles grandissent avec une mère libre, indépendante qui vit aussi hors elles. C’est le modèle que j’ai eu et que je souhaite transmettre. J’avais peur en étant au foyer que cela contredise mes valeurs féministes. Finalement ce n’est pas contradictoire. J’ai entendu des personnes dire: « On n’a pas fait ça car on avait des enfants ». Je me suis toujours promis à moi même de ne JAMAIS dire ça. Ça fait peser sur les épaules des enfants des regrets. C’est terrible. Si vous voulez voyager, allez y. Avec enfant, sans enfant peu importe mais voyagez. Et si vous ne le pouvez pas, dites que c’est pour raison financière mais pas à cause des enfants…

Palais d’hiver Saint Petersbourg

Et dans le couple alors ? Je dirais que c’est une très bonne chose aussi. Avant d’avoir des enfants, nous avions chacun notre travail, nos amis, nos activités. Là c’est comme si depuis ma première grossesse nous avions tout mis en commun. Reprendre un peu sa liberté n’est pas une mauvaise chose car cela permet également de s’épanouir et de mieux se retrouver. Par ailleurs, j’ai trouvé ça pas mal que le papa se mette dans mes chaussures le temps de 10 jours. Car si il fait sa part au quotidien, ses week-ends travaillés ses horaires décalés font que je ne peux m’accorder aucune activité et donc que les plages horaires qu’il a seul avec ses filles sont souvent que de quelques heures… Ça lui a mieux permis de comprendre ma fatigue et ma façon d’organiser les choses. Il a carrément pris des vacances pour que je puisse partir. Ce qui je crois est tout de même assez exceptionnel si je regarde autour de moi. Après moi ça me parait logique car mon père faisait ça aussi pour ma mère. Cela est bien sûr équitable car l’idée c’est que lui aussi puisse partir en voyage à la fin de l’année. Chacun son tour.

Cathédrale basile le bienheureux Moscou

Bref je ne saurais que trop vous encourager à prendre ce temps pour vous si vous le pouvez et que vous hésitez. En attendant, moi je prépare nos prochaines escapades, en famille cette fois.

Un grand merci à mon @ed_doudka pour les photos 🙂

10 réflexions sur “Voyager sans eux”

  1. Un super article ! Je trouve tes valeurs très belles, celles qui transparaissent au travers de tes mots. On ressent que tu es une femme qui veut vivre comme tel tout comme tu es une maman et une amoureuse. Tu ne te définies pas et ne t’arrêtes pas à une étiquette. C’est beau à lire.
    J’imagine que ça doit faire du bien de se retrouver un peu soi-même, de s’octroyer une pause rien qu’à soi.
    A bientôt,
    Charlotte.

  2. Au delà des superbes photos je me retrouve tout à fait dans ton article, je suis une voyageuse professionnelle option « sans enfants ». Alors si en plus c’est le papa qui les garde je dis oui, oui, OUI!!

  3. C’est très dur de les laisser mais une fois que le pas est franchi, il y a un certain plaisir à pouvoir regarder plus de deux minutes un tableau sans être dérangée. Avec des enfants, impossible d’être concentrée, il faut avoir l’œil partout!

  4. Hello, nous on voyage aussi bien en famille qu’à deux. En général, quand on part en famille, c’est plus long (une, deux, voire trois semaines). Quand je pars avec mon mari, c’est généralement une escapade entre 24 heures et 4 jours. Je crois qu’on n’est jamais partis plus longtemps sans eux, sauf une fois à Majorque, mais avec des potes, pas en couple.

  5. Whaou tes photos sont magnifique.
    Perso, j’ai presque pas voyager, la cause est financiere, mais j’ai un projet de voyage humanitaire avec mes enfants et un autre projet aussi. Mais ça sera avec mes enfants.

    Mon fils arriverai pas à être sans moi, la nuit il se réveille encore et me réclame et même les sieste à l’école c’est niette, « je dors qu’avec maman »

  6. Activ'MAM Câline

    Tes photos sont magnifiques.
    Oh oui que ça fait du bien de penser à soi.
    Je n’ai jamais voyager seule car on part toujours en famille.
    Mais dans un mois c’est petit séjour à Paris avec les copines. Je suis impatiente de pouvoir ne penser qu’à m’amuser et penser a moi.

  7. Tu as tellement raison, sur tous les points et bravo à toi de l’avoir fait parce qu’effectivement la culpabilité peut nous empêcher de faire bien des choses…. En tant que maman aussi, je n’hésite plus à sortir sans me sentir coupable et c’est vrai que c’est important aussi bien pour moi que pour mes enfants, comme faire des activités en tête à tête avec l’un des 3 par exemple.
    Pour ce qui est des voyages, je ne m’imagine pas le faire plutôt pour de raisons financières : si j’avais la possibilité de faire un aussi incroyable voyage je ne pourrais le faire sans eux pour qu’ils découvrent aussi un pays lointain, je ne pourrais me permettre de le faire une fois avec eux et une fois sans… Mais pour un week end alors pourquoi pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.