Avoir une bibliothèque féministe ? Une drôle d’idée ? Et pourtant, il ne faut pas oublier que les droits acquis pour les femmes en France peuvent être menacés. Sans exclure non plus nombre de luttes à mener encore contre le sexisme, les violences et les inégalités salariales.
J’ai toujours nourri ma tête et mon cœur de lecture. Je crois que ma vision du monde a été profondément influencée par tous les auteurs qui ont croisé ma route. Et je ne me départis pas de l’idée que lire est une puissante technique de combat. Le goût de la lecture un trésor précieux. C’est quelque chose que je transmets à mes filles depuis leur naissance avec des livres adaptés (d’abord livres d’éveil puis livres jeunesse). Mais je les vois bien me piquer en douce mes romans et tourner les pages avec curiosité. Et j’avoue cela me rend fière. J’aimerai qu’elles deviennent des femmes libres et indépendantes. Pour moi la lecture permet de trouver sa voie de pensée.
Depuis quelques temps, j’ai une idée en tête. Celle de nous construire une petite bibliothèque féministe. Je vous avais déjà parlé de la liste des livres que je souhaite leur transmettre. Ceux ci avaient une valeur surtout sentimentale. J’aimerai maintenant aussi nous donner des armes avec des livres qui proposent une vision forte des femmes. Et j’aimerai quand à moi pousser plus loin ma réflexion sur le féminin avec des ouvrages de références. D’ailleurs, au passage, je pense que j’aurai eu un mode de réflexion similaire si j’avais eu des garçons car eux aussi ne sont pas exclu de la prison des genres dans laquelle on emprisonne encore parfois les enfants…
Il ne s’agit pas de leur forcer la main ni les endoctriner mais de leur mettre à disposition des ouvrages qu’elles pourront venir piocher ou pas. J’ai comme dans l’idée aussi de leur indiquer certains romans à lire dans des moments de doute ou de réflexion… A emporter avec elle, comme moi toujours un livre dans mon sac …
Je vous montre mes recherches bibliographiques. Si vous connaissez certains de ces livres je serai curieuse d’avoir votre avis.

Livre enfant


 

Livre adultes


Des amis avisés mon offert ce livre de Pénélope Bagieu dont j’avais entendu parler depuis longtemps, pour lequel j’ai eu un gros coup de coeur. Je vous le recommande vivement. Je vous conseille également l’un de mes catalogues d’art favori, reçu en cadeau il y a plusieurs années que j’ai conservé précieusement car il me donne beaucoup de force pour peindre.
 

Des livres à nous conseiller ?

16 réflexions sur “Une bibliothèque féministe pour éduquer mes filles”

  1. J’adore évidemment La dictature des petites couettes et Boucles d’ours. Il faut que tu suives @filledalbum sur twitter, bibliothecaire jeunesse (paris 20) tres engagée et dont le blog est une mine.

  2. Je note certaines des références que tu présentes et que je ne connais pas (La dictature des petites couettes).
    De mon côté je suis assez vigilante quant aux lectures « féministe » pour les jeunes enfants. Certains livres sont vraiment super (comme histoire du soir pour filles rebelles) mais je ne veux pas que mes enfants entrent dans un combat homme/femme. Je veux juste qu’ils sachent (ma fille comme mon fils) que s’ils en ont l’envie et s’ils s’en donnent les moyens, ils ont le droit d’accomplir de grandes choses tous les deux.
    Je leur ferai sans doute lire Simone de Beauvoir qui me semble être la base du féminisme.
    Mais ce que j’aimerais vraiment transmettre à ma fille, c’est tout le savoir sur le féminin sacré et sur nos forces féminines. Un savoir qui a eu tendance à être caché mais qui ressort actuellement. Je lui offrirai « Lune Rouge » de Miranda Gray, et peut-être aussi « La puissance du féminin sacré » de Camille Sfez. Car connaître nos forces; ne pas les confondre avec l’expression de la force masculine, et savoir les utiliser, c’est pour moi la clé.

    1. Je te comprends parfaitement car pour moi le féminisme n’est pas un combat homme / femme mais d’égalité de statut, droit, salaire en prenant compte des spécificités de chacun (et pas seulement selon son genre mais sa personnalité). J’ai été élévée entourée d’hommes et je me suis toujours sentie libre et forte avec eux. Ce n’est qu’en grandissant que j’ai compris les inégalités.

  3. Hello a tou.te.s,
    Nous tenions a vous faire part, qu’effectivement se faire une culture littéraire féministe digne de ce nom avait un coût, c’est notamment la raison pour laquelle nous avons créé la Féministhèque : une bibliothèque participative à la MIE bastille avec olus de 300 ouvrages féministes en libre accès. N’hésitez pas a venir les emprunter!
    Solidairement vôtre

  4. Très bonne liste 😉 J’y ajouterai deux indispenssables : L’Origine du monde, de Liv Strömquist et Le Choeur des femmes, de Martin Winckler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.