Vacances en Corse en famille

Cap sur des vacances en Haute Corse avec nos deux filles (3 mois et deux ans). Nous y avons passé un magnifique séjour fin mai, entre incontournables et adresses plus confidentielles.

 

Miomo et Bastia

Si nous avions choisis d’aller en haute Corse, ce n’est pas par hasard. Certains de mes amis les plus chers y vivent et m’ont fait découvrir avec amour leur patrimoine depuis bientôt dix ans maintenant. Avant j’essayais d’y aller tous les deux ans, mais avec deux grossesses rapprochées quelques visites ont sautées. Mais je me dis que c’était pour mieux revenir en famille.

La première excursion que nous avons fait, était donc une demi journée vers Bastia.

Nous avons commencé en poussant un peu plus loin et en allant déjeuner au Restaurant Torre Mare à Miomo. C’est un endroit charmant avec vue sur la mer et la tour génoise de San Martino di Lota. Si vous passez donc sur la route pour aller tout en haut de l’île, n’hésitez pas à y faire une petite halte. Nous y avons passé un chouette déjeuner. Je me suis régalée avec la salade de poulpe.

Ensuite, direction les ruelles de Bastia. Pour plus de facilité avec les petites, nous nous sommes garés au parking de la citadelle qui surplombe la ville.
Et puis ensuite promenade dans les ruelles en descendant jusqu’au port.

Si vos enfants sont plus grands, je vous conseille d’aller visiter la citadelle et les jardins attenants. J’avais adoré quand j’y étais allée. Mais là avec les petites et la poussette ce n’était pas l’idéal.
Ce n’est pas grave. Nous avons flâné et nous en avons même profité pour chasser quelques space invaders. Nous avons terminé la promenade sur la place Saint Nicolas où il y a un manège , des jeux pour enfants et aussi pas mal de bars. C’était parfait pour une petite pause avant de reprendre la route.

D’habitude je fais toujours une halte Chez Mireille à Bastia pour faire ma réserve de canistrelli (ces petits biscuits secs délicieux, une spécialité corse) . Cette fois-ci avec ma Salomé qui était bien survoltée et une nuit sans sommeil, on est passé devant et je n’ai pas pris le temps de m’arrêter. Mais je vous conseille. C’est une institution.

 

Penta di Casinca

Ce village là, nous l’avons découvert un peu par hasard car il était pas loin de l’endroit où nous séjournions. Je n’en avais jamais entendu parler. Et pourtant il mérite le détour et fait partie des villages classés. C’était mon premier coup de coeur du séjour. Perché à 400 mètres , il faut le mériter pour le visiter, mais comme bien souvent en Corse. La vue y est imprenable. Et le village en lui même est si beau ! Des petites ruelles, des vieilles pierres, tout ce que j’aime. Et pas un touriste à l’horizon. Peut être que l’été c’est différent.

Nous y sommes allés en fin d’après midi, du coup ce n’était pas du tout l’heure de dîner. Mais on a repéré un Restaurant qui a l’air super si vous y allez. Ça s’appelle U Fornu et la vue depuis leur terrasse est magique !

La castagniccia est vraiment une jolie région. Cela m’a donné très envie d’y revenir pour l’explorer plus en amont.

Erbalunga

Nous avons passé une soirée dans ce petit village charmant. Il n’est pas exceptionnel mais si vous êtes dans le coin, il vaut la ballade. Ce qui m’a plu surtout c’est l’ambiance très paisible du petit port de pêcheur. Le coucher du soleil y était vraiment beau. C’est un endroit où l’on a vraiment envie de prendre le temps de flâner et de se poser sur un banc juste pour profiter.


Nous avons dîné au restaurant L’esquinade. C’est une bonne adresse. L’endroit est super agréable avec sa terrasse ombragée qui surplombe le port. Les produits sont frais. Si vous avez envie de goûter à une spécialité corse, je vous conseille le fiadone en dessert.

 

Essences naturelles Corse, San Nicolao

Mon deuxième coup de coeur des vacances. Conseillé par mon amie qui vit dans la région.
C’est un immense jardin où sont cultivés roses, lavandes et autres fleurs afin d’être distillés en eaux florales ou huiles essentielles. J’ai trouvé que cet endroit était totalement magique. On a adoré avec Salomé sentir les parfums, se laisser gagner par les arômes des plantes et des agrumes. Parcourir les allées. Un lieu où l’on se sent libre, bien, en dehors des sentiers battus. Le paysage est magnifique avec les montagnes au loin.

On a pris notre temps tous les quatre. On y est allé pour l’heure du goûter et on s’est régalé: glaces à l’eau, cake et thé glacé maison. L’aroma café est vraiment sympa avec sa déco bohème et sa balançoire qui a fait le bonheur de mon ogre et ses deux filles.
Avant de partir j’ai fait une razzia sur les eaux florales (je crois que la vendeuse a un petit peu halluciné !). Je préfère acheter quand je peux les produits directement aux producteurs. Je les utilise tous les jours depuis.
Si vous êtes dans la région, je  recommande vivement une halte là-bas!

 

Saint Florent

Je connaissais déjà un peu Saint Florent, mais surtout de nuit. J’y étais venue pour un festival qui se tenait dans la citadelle. Ce n’est pas l’endroit que je préfère en haute Corse. Même si la citadelle est belle et on y a une jolie vue, mes coups de coeur sont souvent plus pour les petits villages plus authentiques.

 

Pour aller en Balagne depuis le domaine d’Anghione, nous avons pris la route qui traverse le désert des agriates. C’est un chemin très sinueux et il faut avoir le coeur bien accroché ou l’habitude des virages pour le traverser sans encombre. Mais les paysages sont à couper le souffle. Difficile de s’arrêter prendre des photos sans que cela ne soit dangereux. L’avantage c’est que l’on coupe un peu son téléphone ou son appareil photo pour profiter par la fenêtre des vues qui s’offrent à nous.
Le mot désert n’est pas vraiment approprié car il y a la végétation si particulière du maquis corse.

Jérémy a adoré conduire sur cette route. En plus les filles dormaient donc on a savouré notre tranquilité dans ce cadre splendide. Et cela a connfirmé nos envies de road trip en famille pour un prochain grand voyage.
Nous avons vu sur le chemin des panneaux proposant de rejoindre la plage du lotu (une des fameuses plages paradisiaques de haute Corse) en 4×4 ou en bateau. Ça ne nous a paru pas la meilleure idée avec un bébé de 3 mois. Donc, on la garde en tête pour une prochaine fois.

L’île Rousse, Plage de Bodri

Comme cela faisait beaucoup de route, nous avions décidé de faire en une journée l’excursion en Balagne, à l’opposé ouest de la partie de l’île où nous logions. Je voulais faire découvrir à ma famille au moins une des très belles plages qui font tant rêver. L’un des atouts pour moi de la Corse c’est que l’île préserve en grande partie son caractère sauvage et authentique, dans ses villages mais aussi ses paysages naturels. Mais cela implique qu’ils ne sont pas donnés facilement. Il faut par exemple connaitre un peu ou bien se renseigner pour aller se baigner dans les rivières sauvages. Pour les plages c’est la même chose. Certaines ne sont accessibles qu’en bateau ou après une très longue marche, ce qui avec des bébés n’est pas évident.

C’est pourquoi j’avais choisi celle de Bodri. Il y a un parking payant pas très loin qui donne accès à la plage. On doit seulement faire attention en traversant une voie ferrée. Il y avait un peu de monde mais ce n’était pas la cohue car nous étions hors saison (fin mai). Cela vaut la peine: les rochers, le sable blanc et l’eau turquoise.
Nous y avons passé 2h en fin de journée ce qui était largement suffisant avec nos deux petites pour en profiter. Nous avons fait le choix de ne pas charger plus notre programme en ne visitant pas l’île Rousse.

Domaine D’anghione

J’avais eu la chance de gagner 4 nuits dans le camping Tohapi de mon choix sur le compte instagram de Virginie Bichet (merci merci). Heureusement nous souhaitions partir hors saison (on profite tant que les filles ne sont pas encore à l’école). Le petit hic a été que nous voulions rester plus longtemps et donc payer de notre poche les jours complémentaires. Apparement c’était un mic mac au niveau des dates et c’était compliqué pour eux (dossiers différents à créer). Nous avons donc perdu une nuit de notre bon.

C’est dommage car nous avons vraiment adoré notre séjour là-bas. C’est un endroit super pratique pour partir en vacances avec des enfants. Les filles étaient trop petites mais il y a des animations pour les enfants. On trouve sur place une piscine intérieure, une pataugeoire (super pour les enfants en bas âge) et un bassin extérieur. Il y a un spa (mais on n’a pas testé). Ce qu’on a préféré c’est l’endroit même : juste à côté d’un centre équestre. Salomé était aux anges et allait dire bonjour aux chevaux le matin. Et puis la plage pas très loin à pied. Bref parfait si vous cherchez du repos.
Nous cela nous a bien convenu car on a pu alterner excursions et journées baignades.

Partir en Corse avec des tout petits

Si tout cela vous a donné envie de partir à votre tour en famille, peut-être aimeriez-vous pour finir savoir comment on s’est organisé.

Je suis venue plusieurs fois seule en Corse donc j’avais déjà expérimenté plusieurs façons de rejoindre l’île. Quand j’étais étudiante, je profitais souvent d’être déjà dans le sud pour prendre ensuite le bateau depuis Toulon (Corsica ferries). Je dormais à la roots (à même le sol ou sur une banquette avec la lumière allumée toute la nuit). Au petit matin, au retour je faisais Toulon/paris en train. J’étais motivée 🙂
A calculer donc selon si vous avez une voiture et le prix de la traversée ce qui est le mieux pour vous.
J’avais également déjà pris l’avion depuis Bastia en prenant à l’arrivée les navettes de bus qui relient l’aéroport au centre de Paris (orly bus).

Cette fois-ci nous avons décidé de jouer la carte du pratique. Nous n’avons pas de voiture à Paris. Sachant donc que nous devrions en louer une sur place pour bouger à 4, l’avion était vraiment la meilleure option. Nous avons récupéré notre voiture de location à l’aéroport. Nous avions demandé deux sièges auto en option (pas besoin donc de s’enquiquiner dans l’avion).
Pour l’hébergement, comme je vous le disais plus haut nous étions en camping. Mais avec bébé et venant en avion, l’option camping « luxe » était plus facile. Nous étions donc dans des bungalow et nous avions pris toutes les options possibles: draps, serviettes de toilette et kit bébé (baignoire, chaise haute et lit parapluie) pour ne pas s’encombrer dans l’avion. Mais aussi ménage au départ pour que ça soit de vraies vacances jusqu’au bout.

On compte bien revenir en Corse, d’ici deux ans sans doute. Cette fois-ci nous ferons un plus grand circuit et serons plus mobiles en changeant plus d’hébergement. J’aimerai beaucoup visiter la Corse du Sud où je ne suis encore jamais allée. Bonifacio a l’air tellement joli !

Et vous la Corse vous connaissez ? De bonnes adresses à recommander ?

 

Vacances en Corse en famille

  • Fannette (3 août 2018)

    Super !! Tu me donnes envie d’aller mettre pied à terre pour nos vacances en Corse 🙂

  • cesdouxmoments (3 août 2018)

    Merci pour ces belles photos et ces indications très précises.

    Je rêve d’aller en Corse en famille

  • Yvonnet Nicole (3 août 2018)

    Merci pour ce beau voyage…

  • Dinette et Paillettes (3 août 2018)

    Merci de nous avoir fait voyager ! Quelle période de l’année est la plus appréciable selon toi pour visiter la Corse en famille ?

  • Sazie (7 août 2018)

    Oui je garde un excellent souvenir de notre voyage en Corse du Sud.
    Il y a plusieurs plages magnifiques mais bondé de touristes.. J y suis quand même allée mais n hésitez pas à privilegier les petites criques que l’on trouve au gré des visites et des chemins sinueux..

    Nager aussi dans le Bavella c est top.. plein d activités la bas comme canyoning, kayak, randonnee pour voir de belles cascades mais avec les enfants je n ai pas fait attention parce qu a l époque j y étais allée tant que couple sans enfant.
    Bisous

DEPOSEZ UN PETIT MOT DOUX

Votre adresse mail ne sera pas publié

You Might Also Like

Here you can find the related articles with the post you have recently read.