Il y a des histoires qui vous bouleversent dès les premiers mots. Il y a des amours évidents, complémentaires, tels le Ying et le Yang. Il y a des gens qui vous touchent, sans même les avoir jamais rencontré.
Aujourd’hui sur le blog, je suis très reconnaissante à Maman des formes de m’avoir confiée sa magnifique déclaration d’amour à son mari. Lorsqu’elle m’a contacté, je savais qu’ils vivaient une période douloureuse de leur vie. Leur complicité, leur force, leur amour forcent mon admiration.
Dans ma vie, j’ai eu la chance ou le malheur, je ne saurais dire, de voir des couples unis à toutes épreuves. De ceux qui gardent le sourire même quand la vie les bouscule. De ceux qui ne perdent jamais de vue l’essentiel. De ceux qui traversent tout à deux main dans la main. C’est ce qu’on appelle le grand amour. Celui qui ne s’enfuit pas lâchement à la première difficulté mais la transforme en force.
Je vous laisse avec la lettre que maman a des formes a écrite pour son amoureux…
IMG_1500
Le jour où je t’ai rencontré, ça a été une évidence.
Tel le Ying qui rencontre le Yang, nos personnalités, pourtant si différentes, se sont accrochées l’une à l’autre pour ne former qu’un. La terre a su dompter le feu. La patience a su calmer l’impatience. La tranquilité a su rassurer peu à peu l’angoisse. La bienveillance a su chasser le manque de confiance en soi.
De nos deux caractères si différents, nous avons façonné un équilibre. Notre équilibre.
Emménager ensemble, se pacser, puis se marier s’est fait naturellement. C’était la logique des choses. J’avais enfin trouvé mon ami, mon amant, mon amour.
Et puis un jour, la maladie est venue bousculer nos vies comme une balle dans un jeu de quilles. Nos rêves et nos projets ont été stoppés ou mis de côté d’un coup. Mais notre équilibre, lui, n’a pas vacillé.  Face au problème, nous avons choisi de nous battre pour réaliser tous nos rêves ensemble, plus soudés que jamais.
Tout comme le Ying et le Yang, c’est notre union qui fait et qui fera toujours notre force.
Je t’aime.
Ta femme à toi.
IMG_1502
Merci encore Maman a des formes, pour la confiance et ces mots qui inspirent le courage d’aimer à toute épreuve.
 
Si vous avez vous aussi une belle histoire d’amour, d’amitié, de rencontre à partager. Vous pouvez m’écrire à cette adresse madameogresse@yahoo.com

2 réflexions sur “Le jour où je t'ai rencontré #2: Ying /Yang”

  1. J’avais pas encore pris le temps de lire cette très belle lettre. Je leur souhaite encore de belles années d’amour, de soutien, de générosité, de solidarité, d’amitié et d’empathie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.