Couple sourd / entendante par Margot Mchn

8 avantages à avoir un mari sourd

Mon titre peut paraître étrange: Les avantages d’un mari sourd. Vous penserez peut être que c’est une blague de mauvais goût. Il est vrai que dans la famille on aime l’humour décalé, rire de tout et même du handicap.

L’idée m’est venue de partager avec vous mon expérience lors d’un ultime regard apitoyé d’une personne que je ne connaissais pas à qui je disais que mon mari était sourd, malentendant pour être plus précise.

Être  malentendant c’est naviguer entre le monde des entendants (comprenez personnes qui entendent) souvent à l’aide d’un appareil auditif et de la lecture labiale (lire les mots sur les lèvres) et celui des sourds. Je dis que mon mari est sourd car pour moi c’est la culture à laquelle il appartient. La langue dans laquelle il s’épanouit quand il est avec ses amis et qu’ils partent parfois à rire sans que j’ai pu comprendre la subtilité de la blague (méfiez-vous les copains, ça viendra). C’est sa langue maternelle, celle que ses parents lui ont transmis, celle avec laquelle il discute avec son frère et sa sœur, joue avec ses neveux.

Bref, je m’égare.

Ou pas.

C’était peut être important pour moi de reposer les bases pour vous faire comprendre que si la surdité est considérée comme un handicap, c’est un monde à part entière qui est d’une beauté lorsqu’on prend la peine de le découvrir. Et quand on est entendant donc, il y a même de sacrés avantages à avoir un mari sourd…

 

1. Vous serez toujours une princesse

Vous vous souvenez du tout début d’une relation amoureuse… Peut être même que vous êtes en plein dedans…

On essaie de paraître à son avantage. D’éliminer du champ de vision ou sonore les choses prosaïques. Si vous êtes comme moi, les premiers dîners vous faites bien attention à manger correctement et ne pas mastiquer trop fort. Parce que, quand même, les bruits de mâchouille à un rencard, ce n’est pas des plus séduisants. Et puis quand les choses se concrétisent un peu et que vient la première nuit, vous regardez le plafond avec l’envie d’aller aux toilettes mais vous n’osez pas. Surtout si la scène se passe dans un studio. Vous finissez par ne plus pouvoir tenir, et maudissez votre fibre  écolo qui vous défend de laisser couler l’eau du lavabo pour tromper l’ennemi…. Oui on est un peu ridicule parfois au tout début d’une histoire d’amour.

Et bien si vous rencontrez un sourd c’est la bonne pioche, vous serez toujours une princesse, à ce niveau là, du premier rendez vous au dernier jour de votre vie. Hyper pratique quand vous avez une grossesse jalonnée de dizaines de vomis par jour. Toujours glamour 🙂

2. Adieu les files d’attentes

Attention sujet très délicat: celui de la carte d’invalidité passe partout.

Avant de vous expliquer que c’est un avantage, je tiens à rappeler que si on délivre une carte d’invalidité c’est pour une VRAIE raison. Ce n’est pas un privilège qui s’achète. C’est une carte qui facilite la vie des personnes qui en ont BESOIN.

Dans le cadre de la surdité, les gens dans les files d’attente font souvent un scandale quand ils voient passer des sourds devant eux, encore plus si ils sont jeunes. Quand on voit une personne en fauteuil roulant, une femme enceinte, ou quelqu’un d’âgé on comprend tout de suite la nécessité de les laisser passer. Pourquoi un sourd serait-il prioritaire? Il n’entend pas et alors ça ne va pas l’empêcher se tenir debout non? Il a ses jambes ! (Paroles entendues pour de vrai!).

En effet, un sourd n’a pas de problème a priori pour marcher. Ce que l’on sait souvent moins c’est que nombreux sont ceux qui ont des problèmes d’équilibre. Ça peut aller du malaise à l’évanouissement quand la station debout est prolongée. Mon amoureux m’a déjà fait deux fois le coup de tomber dans les pommes. Et un bisou façon blanche neige ou belle au bois dormant, ce n’est pas très réjouissant dans ce contexte.

Donc le résultat de tout ça, c’est que l’on ne fait pas la queue avec la carte d’invalidité, que cela devient un passe vip ou coupe file dans les parcs de loisir ou les files d’attentes de tous les jours. Mais jamais mon ogre n’en abuse. Si c’est 5/10 minutes à attendre, il ne la dégainera jamais. Et laissera toujours passer aussi en priorité les personnes âgées par exemple.

Pour ce qui concerne la gratuité dans certains lieux. Autre gros sujet délicat. Je vous rappelle que beaucoup d’endroits n’ont pas encore fait d’efforts sur l’accessibilité, et là où vous vous avez des explications sonores dans les vidéos ou les audio guides… souvent les sourds n’ont: rien !

C’est là que ça tourne à mon avantage, je peux faire genre je suis hyper savante en lui traduisant les info en LSF, voir lui faire la visite guider moi même quand c’est un sujet que je connais bien. Je vois ces yeux briller de fierté et d’amour… Qui a dit qu’une femme intelligente n’était pas sexy ?

3. Se dire des mots interdits partout tout le temps

Si vous avez déjà voyagé, vous connaissez le plaisir de pouvoir vous exprimer avec une certaine liberté si votre langue est très différente de celle du pays que vous visitez. Imaginez-ça, partout, tous le temps.

Vous pouvez vous dire des mots d’amour enflammés sans que personne ne comprenne. Aborder des sujets intimes sans tenir toute la rame du métro informée.

Mieux si vous êtes aux heures de pointes et que vous n’êtes pas justes à côté vous pouvez toujours communiquer en langue des signes sans avoir à hurler et déranger tout le wagon. Bien pratique !

4. Regarder la télé tranquille et devenir la pro du VO

J’ai grandi dans une famille folle dingue de sport. Vous imaginez l’ambiance de stade dans le salon toute la journée. L’avantage d’avoir un mari sourd c’est que même si il regarde le foot ou n’importe quel autre programme qui vous ne vous intéresse pas, vous ne serez pas dérangé. Vous pouvez mettre de la musique, regarder un autre programme à côté, bouquiner ou même faire de la méditation si le coeur vous en dit: pas de nuisance sonore. Les voisins (sauf nos anciens voisins hihi) aussi sont contents. Les soirées ne sont pas méga bruyantes chez nous.

Sinon le but d’avoir un mari, c’est quand même aussi de passer du temps avec lui , non? Donc si vous aimez regarder des séries ou aller au cinéma, vous allez bien progresser en anglais parce que ça sera V.O obligatoire. Parce que c’est bien rare aussi les films français sous titrés au cinéma. C’était d’ailleurs un peu étrange pour moi d’aller voir des dessins animés en version originale avec mes neveux qui sont encore petits. Mais c’était chouette.

5. Écouter  la musique que vous voulez

Alors ça moi j’adore. J’aime bien écouter des trucs un peu honteux. Danser sur les Spice Girls dans le salon quand ça me chante. Me faire des délires d’héroïne mélancolique en écoutant des morceaux en acoustiques à la guitare, mélo dramatiques à souhait, et ça c’est très soûlant pour mon entourage. Sauf pour mon mari qui s’en fout royalement ! Bonus, vous pouvez prendre le contrôle de la playlist de la voiture avec des amis sourds  en road trip et savourer l’intégrale de Mylène Farmer si ça vous tente.

6. Pouvoir chanter très très faux et / ou très très fort

Dans la lignée du choix de la musique, à vous les concerts sous la douche, les imitations douteuses de Mariah Carey, les chansons en yaourt. Votre mari ne sera pas gêné. Peut être un peu surpris de vous voir gesticuler si vous ajoutez à tout ça un micro imaginaire, une air guitare ou une chorégraphie digne d’une claudette. Le mien, ça le fait rire !

J’ai même poussé le vice au Japon à faire un karaoké, ce sont mes amis qui ont insisté parce qu’ils savaient que j’en mourrais d’envie. Ils ont aucune idée si ma prestation a été bonne ou pas mais ils m’ont saluée comme une rock star. Moment de gloire 🙂

7. Se débarrasser de bébé quand il hurle

Avoir un mari sourd c’est peut être aussi avoir un bébé avec lui. Ce n’est pas une obligation, soyons d’accord. Chaque couple fait bien ce qu’il veut. En tout cas, si le père de votre enfant est sourd, j’y vois tout de même un sacré avantage: il sera moins sur les nerfs que vous face aux pleurs de bébé. Je m’explique. Les premiers mois, un bébé pleure énormément. Et puis en tant que maman, on a tendance à se réveiller au moindre petit mouvement que l’on entend tellement les sens sont en alerte. Alors quand moi je n’en pouvais plus, je filais le bébé à papa qui coupais son appareil et donc surveillait et consolait sa fille sans les nuances sonores.

8. Découvrir un autre monde et une culture à part entière

Je ne le dirai jamais assez, avoir un mari sourd c’est aussi s’ouvrir à une autre manière de voir les choses. Devenir plus réceptive à ce qui est visuel par exemple. Ou développer certains sens. C’est aussi tous les apports d’une autre culture: une langue, des références, un sens de l’humour. Avoir un mari sourd c’est parfois un peu comme avoir un amoureux d’un autre pays que le sien, et moi j’ai toujours trouvé ça très attirant ! Pas vous ?

 

© Margot Mchn

 

Retrouvez moi sur pinterest 

Design

  • Maman-Tout-Terrain (20 février 2017)

    Ton joli billet me rappelle une belle rencontre lors de notre retour en France pour Noel. Juste derriere nous, dans une file d’attente, un monsieur sourd attendait aussi. Un de ses potes etait quelques metres devant. Les deux se parlaient a distance en langue des signes, et ca a tellement captive mon bebe-princesse qu’on a fini par lier connaissance. L’attente a dure presque deux heure (les deux messieurs ont attendu aussi), mais je temps est passe bien vite, car c’etait tres sympa 🙂
    Avoir un mari sourd, c’est l’occasion de jolies rencontres, pour vous aussi?

    • Sophie Ogresse (20 février 2017)

      Oh mais quelle belle rencontre. C’est là que l’on voit l’ouverture d’esprit chez vous aussi. Souvent les gens observent par curiosité mais restent à distance et n’osent pas rentrer en communication. Parfois ça peut faire l’effet de se sentir un peu des bêtes de foire. Mais d’autres fois c’est magique. Les bébés pour ça sont géniaux. Ça ne m’étonne pas que ton bébé princesse soit venue tisser un lien très naturellement

  • Laura (20 février 2017)

    Mail quel très joli billet, entre humour et réalité du quotidien ! J’adore ! On sent ton regard bienveillant, positif et amoureux. Bravo Princesse Sophie ! ps : le coup du bébé bruyant, utile !! ^^ 😉

    • Sophie Ogresse (20 février 2017)

      Merci Laura. Oui ça peut être sacrément utile. Le revers de la médaille c’est le monsieur qui coupe son appareil Et fait la « sourde oreille » pour ne pas se lever si il n’en a pas envie le coquin 😉

  • Leonore (20 février 2017)

    Tres beau bulletin, tout en finesse ! Merci l’ogresse

  • Cécile Matouchedevert (20 février 2017)

    Han c’est une jolie déclaration d’amour en même temps pour ton homme là .
    J’aime beaucoup le ton sur lequel tu l’as écrit! Même si je respecte les gens en situation de handicap quel qu’il soit, on ne connaît pas toujours les subtilités
    Par contre sache qu’être enceinte même aux caisses dédiés, certains co**ards n’en voient pas l’utilité… Mon mari pouvait bien me laisser dans la voiture qu’ils disaient…

    • Sophie Ogresse (20 février 2017)

      Oui j’ai expérimenté malheureusement les incivilités contre les femmes enceintes, et ce n’est pas très sympathique ! Jeremy a même dégainé sa carte d’invalidité une fois pour que je puisse m’asseoir enceinte dans le metro

  • lemondedejustine (20 février 2017)

    Les personnes malentendantes m’ont toujours fasciné et ça m’interresserai beaucoup de savoir parler la langue des signes. J’ai beaucoup aimé ton article qui décomplexe un peu les personnes malentendantes, ce sont des gens comme les autres sauf qu’ils ne communiquent ou ne percoivent pas le monde comme les autres.

    Tu m’as fait bien rire pour le cas des toilettes, si tu savais à quel point je me suis rendue malade au début à cause de ça mdrr en tout cas vous avez l’air d’être un chouette couple et à ta façon d’écrire et de parler de ton mari, ça sent l’amour à plein nez 😀 Gros bisous ma belle

    • Sophie Ogresse (20 février 2017)

      Et oui la question épineuse des toilettes, personne n’en parle mais c’est du vécu. C’est encore une chose qui le plait chez les sourds : pas de tabou sur ce sujet 😉 Merci pour tes gentils mots. Ça me touche beaucoup

  • prettylittletruth (20 février 2017)

    Tres joli temoignage 🙂

  • Intrépidesony (20 février 2017)

    J’ai lu vos mots ! Je suis entièrement d’accord !
    J’ai vécu avec un sourd et un malentendant c’est complètement different !

    Oui c’est vrai que notre monde des sourds est complètement different ! On se sent a l’aise avec notre langue maternelle, on est tranquille ! pas besoin de crier, ni de parler fort !

    J’ai eu toujours des problèmes pour passer en priorité avec la carte d’invalidité ! Mais on s’en fout ! Car une fois, une jeune dame a gueulé que je passais devant elle ! Je lui ai dit que ça ne me dérangeait de lui donner mes oreilles et je serais bien alors elle était gênée !

    Alors je suis tombée sur votre blog par hasard et je me suis abonnée sur votre instagram avec plaisir.

    Merci d’avoir découvert notre monde et connaitre notre langue ! Ca nous fait plaisir.

    Bonne continuation

    Sonia

    • Sophie Ogresse (22 février 2017)

      Bonjour Sonia,
      Je suis ravie de t’accueillir ici et sur instagram. Tu es plus que la bienvenue. Comme tu le vois sur le blog je raconte les choses avec mon coeur et sans langue de bois. Et pour moi la culture sourde est l’une des plus belles découvertes de ma vie. C’est toujours chouette de lire des commentaires et des témoignages différents alors n’hésite pas à continuer à m’écrire. A très bientot

  • Kid Friendly (20 février 2017)

    C’est tellement vrai pour les WC, mouahahah.
    Le monde des malentendants est fascinant. On voit qu’ils ont une culture à part entière.
    Ici ma mère est malvoyante. C’est aussi une richesse pour les enfants que de s’ouvrir au handicap.
    Désolée pour ce com un peu décousu, je suis fatiguée

    • Sophie Ogresse (22 février 2017)

      Merci au contraire d’avoir pris la peine de me laisser un com malgré la fatigue.
      Je suis comme toi je vois la différence comme une ouverture sur le monde qui permet de découvrir des choses dont on ne soupçonnait pas l’existence. Repose toi bien. Bises

  • Anne (20 février 2017)

    Je suis mdr pour les WC, il m’est arrivé la même chose mais dans le sens inverse!
    Bien sûr, comme que je n’entendais pas, je ne savais pas que cela faisait du bruit, mon ex, qui était entendant, lors de notre 1er week-end, m’a charrié sur ça, j’étais gênée!
    Sinon concernant la carte d’invalidité, le pass magique comme l’appellent mes garçons, est bien utile en cas de longues queues, et pour les visites au musées et expos 😉

    • Sophie Ogresse (22 février 2017)

      L’ogre appelle ça aussi la carte magique. Le super pouvoir des sourds 😉 Il faut bien parfois savoir profiter des quelques avantages au vu de toutes les remarques et désagréments subis au quotidien
      Pour les wc vous êtes plusieurs apparement a avoir vecu ce genre de mésaventures. Moi ça me fait rire mais je ne me moquerai pas pour ne pas mettre mal à l’aise.
      Quand on part en vacances aussi avec des amis sourds et qu’on dort dans un dortoir quel bazar sonore, difficile de fermer l’oeil. La vous avez l’avantage !

  • Maman Grenouille (21 février 2017)

    Je découvre ton blog par ce bel article, drôle, émouvant et frais.
    C’est agréable de découvrir d’autres « types » de couples, leurs avantages et aussi leurs inconvénients.
    On aimerait toutes rester des princesses aux yeux de nos compagnons (et à leurs oreilles surtout), mais ce n’est pas possible.
    En tout cas, en ce qui concerne le passage en caisse prioritaire, je ne savais pas que les sourds avaient cet « avantage », même si en y réfléchissant, c’est finalement logique, car cela reste un handicap. C’est bon à savoir !
    Le langage des signes me fascinent et j’aimerai vraiment l’apprendre un jour.

    • Sophie Ogresse (22 février 2017)

      Merci beaucoup pour ce gentil com.
      Pour la carte d’invalidité, rares sont ceux qui la dégainent dans ce cas de figure. Ils n’en abusent pas en général.
      C’est une langue qui est très belle. Je suis sure que ça te plairait. Si tu as l’occasion d’apprendre n’hésite pas. En ce moment je regarde l’assemblée nationale, rare émission traduite en lsf pour m’améliorer. Par contre une petite chose si tu rencontres des sourds dit bien langue des signes et pas langage des signes comme on lit partout. C’est très offensant pour eux comme mot.

  • Thifaine (21 février 2017)

    J’ai adoré ton article… A la fois drôle et touchant ! Merci pour ce beau témoignage.

  • Carole (22 février 2017)

    Très jolie ton article! J’ai travaillé avec une personne malentendante qui était en caisse dans un supermarché, il était super attentionné, tres gentil.. et les clients étaient beaucoup plus agréable à sa caisse qu’en règle général ! Bisous

    • Sophie Ogresse (22 février 2017)

      Bonjour Carole. La plupart du temps en effet les gens sont plutôt bienveillants et quand tu as devant toi une personne sourde bien dans ses baskets les échanges peuvent être super chouette !

  • Amélie (22 février 2017)

    Bonjour Sophie,
    Ton billet m’a vraiment touchée sur la surdité. Je ne suis pas sourde mais j’ai toujours vécu dans cet univers (mes parents.. et oui la famille « bélier » existe en vrai aussi ^^) et honnêtement oui y a de sacrés avantages à vivre avec des sourds mais il y a également de gros désavantages ^^ Ils ne savent pas quand ils font du bruit et qu’est ce qu’ils en font ! c’est impressionnant. Je m’en suis vraiment rendue compte quand j’ai quitté le domicile familial pour mes études et que je vivais dans un monde exclusivement entendant. C’est fou! en tout cas merci pour ton humour sur le sujet car oui c’est un handicap qui ne se voit pas mais il peut être très difficile à porter face à de nombreux entendants étroits d’esprit qui les montre comme des bêtes de foire ou comme des profiteurs.
    🙂

    • Sophie Ogresse (28 février 2017)

      Et oui bien sûr qu’il y a aussi des choses moins rigolotes, mais les gens ont tendance à se focaliser là dessus et ça m’énerve. Mon chéri est bien dans ses baskets et du coup dès le départ il m’a vanté les avantages: sa stratégie a été payante. Je te remercie pour ton com. C’est vrai que notre expérience est différente car c’est plus comme si tu avais découvert le monde des entendants et moi celui des sourds. L’entre deux n’est pas toujours évident, mais pour sûr enrichissant.

  • Lapinou Family (23 février 2017)

    Magnifique billet, avec des touches d’humour qui m’ont fait bien rire.

    • Sophie Ogresse (28 février 2017)

      Cool. Pari réussi alors. J’en avais tellement marre que les gens s’apitoie sur mon sort alors que je n’ai jamais été aussi heureuse en amour.

  • Virginie B (28 février 2017)

    tu as l’art de rendre un sujet délicat en sujet presque léger… écrit avec beaucoup de talent, d’amour, d’humour ! bravo

    • Sophie Ogresse (28 février 2017)

      Merci Virginie. Tu es une blogueuse que j’admire beaucoup et depuis longtemps alors ton commentaire me touche d’autant plus.

  • unadamantinderoses (3 mars 2017)

    Super intéressant ! Le langage des signes et le monde des sourds sont deux thèmes qui m »intéressent énormément. Je voudrais même apprendre à parler le langage des signe.s Mais pour le moment, c’est assez compliqué niveau temps entre les études, le travail, mon copain, le blog, mes amis etc… En tout cas je vais certainement écrire un travail (une sorte de thèse en allemand) sur ce sujet. Je ne sais pas encore sur quoi exactement et j’hésite à vrai dire entre le monde es sourds ou le plurilinguismes. À voir. En tout cas je trouve ce thème passionnant donc ton article de même.

DEPOSEZ UN PETIT MOT DOUX

Votre adresse mail ne sera pas publié

You Might Also Like

Here you can find the related articles with the post you have recently read.