On m’avait mise en garde, l’arrivée de bébé peut bouleverser un couple. Tout ce que tu avais construit peut s’effondrer, et certains se perdent dans leur rôle de parents. Ce n’était pas joli joli comme tableau mais bon j’étais enceinte et je n’allais pas rapporter bébé au magasin. Et puis de toute façon nous l’avions désiré cet enfant. Alors, comment rester amoureux ?
Bizarrement, ces échos un peu flippants me paraissaient très lointains. Je refusais d’y prêter attention. Pourquoi? Parce que je ne doutais pas de mon amoureux. Il était si attentionné. Et puis son regard sur moi…
On m’avait dit qu’avec bébé au milieu, les choses allaient changer. Est-ce que c’est vrai? Bien sûr. Mais comme je ne suis pas du genre à m’abattre, ça n’aller pas m’arrêter. Je crois que le bonheur n’est pas donné. Qu’il faut aller le chercher tous les jours, se battre pour lui, ne pas succomber à la facilité. Attention, parfois des éléments que l’on ne maîtrise pas, la vie même joue en votre défaveur. Alors que faire…. Je vous donne mes petites astuces.
 
Les compliments:
Ça ne coûte rien et ça fait du bien aussi bien de les dire que les recevoir. On aurait tendance à l’oublier au fil du temps qui passe de complimenter l’autre et c’est bien dommage. Pas besoin d’en faire des caisses non plus.
Prendre soin de soi:
Alors j’avoue moi au quotidien je suis plutôt dans le minimum syndical, mais quand on sort en famille ou en amoureux, je fais toujours attention. J’aime le confort donc vous ne me verrez jamais avec des talons de 12 cm. Ça ne m’empêche pas d’être un peu coquette. Une jolie robe avec une paire de basket, un soupçon de maquillage et le tour est joué. C’est pas grand chose mais on se sent tout de suite plus sexy, et quand on se trouve jolie, bien souvent l’autre aussi.
Les moments en amoureux:
C’est souvent là que le bas blesse quand on est jeunes parents. Pour tout vous dire, en soirée depuis la naissance de notre puce nous n’avons eu qu’une seule fois en amoureux un jour où le parrain de bébé s’était dévoué. Nous avons du mal à la faire garder car notre entourage est peu disponible et nous préférons les solliciter uniquement en cas d’urgence (rendez vous médicaux, pro, ect). Nous n’avons pas le budget pour le moment pour un(e) baby sitter et j’avoue que confier un nourrisson à quelqu’un que je ne connais pas ne me réjouissait guère. Nous avons donc mis un point d’honneur à prendre nos repas le soir ensemble, en faire un vrai moment de discussion avec iphone, ipad et mac interdits. Et la petite série ensemble aussi c’est sacré !
Évoquer les souvenirs :
Ce matin, l’ogre m’envoyait un petit message pour me rappeler qu’il y a deux ans, jour pour jour, nous étions en amoureux à Vienne. Ça m’a mis tout de suite des papillons dans le ventre. Prendre le temps d’évoquer des souvenirs, ce n’est pas vivre dans la nostalgie mais se rappeler le chemin parcouru ensemble et toutes les anecdotes qui font une histoire d’amour.
En créer de nouveaux:
Créer de nouveaux souvenirs c’est aussi inclure bébé dans l’histoire. Prendre du temps en famille. Au Japon, nous avons compris à quel point ce temps passé tous les trois nous était essentiel aussi. Maintenant notre objectif est de se libérer un peu de temps pour les ballades à deux comme nous le faisions avant que bébé n’arrive.
Se focaliser sur le positif:
A vrai dire, c’est quelque chose qu’il faudrait mettre en pratique dans tous les aspects de sa vie pour être bien. Et ce n’est pas toujours facile. Alors oui parfois l’amoureux laisse traîner ses chaussettes mais ce n’est pas bien grave. Et si on prenait plutôt la peine d’apprécier la petite attention qu’il a eu pour vous aujourd’hui.
Ne pas penser routine mais quotidien:
Je suis une personne qui déteste  la routine mais qui aime les rituels du quotidien. La nuance: la routine pour moi c’est de la fainéantise. C’est ne plus faire l’effort de…  C’est faire les choses par automatisme. Alors qu’il y a des petits rituels du quotidien qui au contraire vous font sentir bien chez vous, dans votre couple.
Se surprendre:
Et pour ça il ne faut pas se brimer par peur du regard de l’autre. C’est laisser cours aux idées les plus saugrenues. Je suis du genre à sortir une blague quand on ne s’y attend pas, à me mettre à danser dans le salon parce que ça me prend… Surprendre l’autre c’est aussi garder le goût des petites surprises de temps en temps… Je ne vous en dit pas plus aujourd’hui. L’ogre me lit …
 
Et vous, c’est quoi vos astuces pour entretenir l’amour au quotidien ?
 

Design

19 réflexions sur “Pas seulement des parents, aussi des amoureux”

  1. tellement vrai tout ça ! Pas évident de ne pas céder à la routine, au laisser aller… je me suis bien reconnue dans tous les biais que tu évoques :-S
    Il y a peu de temps on a eu une discussion avec biquet parce qu’on se disputait souvent (à se pourrir vraiment, je suis pas mauvaise dans ce domaine )
    Et finalement on s’est dit que si on « osait » s’engueuler à ce point c’était aussi parce qu’on avait une complicité et aucun tabou entre nous! Bon on va faire gaffe à ce que ca n’arrive pas trop souvent mais c’est vrai que ca peut monter très haut et très vite puis redescendre aussitôt ! On est peut être un peu cons de penser ca mais on se dit qu’au moins on communique -à notre façon- et qu’on garde pas pour nous ce qui nous énerve 😉
    Bref je raconte ma vie mais merci pour ces conseils pleins de bon sens et qui font un bon rappel !!!

  2. Tu as tout bon je crois! J’ai un papier en boîte sur la St Valentin, qui résume un peu cela – l’amour est dans le quotidien, ce qui n’empêche pas de se créer des occasions, de savoir entretenir la flamme par de petites attentions ou des efforts particuliers, et surtout, de continuer à faire des beaux projets ensemble (à deux ou en famille), qu’ils soient réels ou qu’ils restent des rêves. On a parfois tendance à s’imaginer notre moitié comme acquise (surtout quand on a fondé une famille qui nous lie), mais il ne faut pas pour autant s’oublier et l’oublier! Chez nous ça passe aussi par les petits surnoms, sans cesse renouvelés (et bien ridicules, avouons-le! – mais si doux!)

  3. Merci pour tous ces conseils 🙂 lorsque notre fils est arrivé, mon mari et moi n’avons pas trop eu la possibilité de prendre du temps pour nous les premiers mois car notre famille habite loin. Mais au bout de six mois, j’ai demandé que l’on s’organise une sortie par mois, en faisant appel à une babysitter, pour pouvoir se retrouver un peu. On a fait de notre mieux pour le faire autant que possible et ça fait vraiment du bien de pouvoir s’octroyer un peu de temps à deux!

    1. Oui je comprend. La garde n’est pas évidente pour nous non plus. C’est pour ça qu’il va falloir qu’on s’organise. Je rêve d’un weekend en amoureux. Mais le principal comme tu le dis c’est de faire son possible

  4. J’aime beaucoup ton article ! Pas facile de se préserver du temps à deux avec un petit bébé… mais la relation évolue et c’est normal. ça fait aussi partie de la construction du couple et c’est une chouette aventure 🙂

  5. Encore un très bel article ma chouchoute. Que dire de plus… Je pense au fond de moi que c’est lorsque l’on oublie tout cela que le couple (et la famille) sont mis en péril. Donc c’est bon de l’entendre, de le lire, et de le mettre en pratique 🙂 Pour ma part je me retrouve dans tous tes points donc ça me fait bien plaisir. Je rajouterai : « les moments pour soi » (type les teatime entre copines) 😉 que tout ne tourne pas autour de l’autre ça permet de lâcher prise aussi, et parfois ça fait du bien 🙂 Des bisous tout doux !

    1. Oui je te rejoins totalement sur les moments pour soi, indispensable à notre équilibre. C’est idiot mais hier rien que de prendre le temps de me pomponner ça m’a fait du bien ! Et ensuite j’étais bien plus dans l’ambiance pour la soirée de saint valentin. C’est quelque chose à ne pas négliger. Quand aux amis essentiel !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.