Halloween c’est quoi ? Quelques éléments de réponses pour vos petits!

Le sabbat des sorcières tableau de francisco Goya
Le sabbat des sorcières peint dans un tableau de francisco Goya

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Halloween vient de la contraction de All Hallows Even ou the eve of All Saints’ Day, que l’on peut traduire par veille de la Toussaint (voir le billet sur le blog). Halloween se fête donc le 31 octobre .
Cette fête est aussi souvent assimilée au sabbat des sorcières, celles-ci se réuniraient pour des fêtes orgiaques dans des endroits déserts la veille de la Toussaint.
Si la Toussaint revêt aujourd’hui encore d’un caractére religieux fort, la fête d’Halloween elle est encrée dans les traditions anglosaxones et n’est fêtée en France que depuis les années 90. Car c’est un prétexte idéal pour faire la fête et se faire gentiment peur.
IMG_3168La fête d’Halloween est symbolisée par la citrouille creusée en forme de tête effrayante pour rappeler la légende de Jack O’Lantern. Cet ivrogne aurait joué plus d’un tour au diable et aurait été condamné à errer une lanterne à la main.
Ceci explique le « code couleur  » d’halloween: orange d’une citrouille , noir de la mort/ des ténèbres de la nuit.
Ce personnage emblématique d’Halloween a d’ailleurs été repris par les célèbres bandes dessinées Marvel.
IMG_3167
Les enfants ont plaisir à ce costumer dans les personnages les plus abominables de leurs cauchemars (sorcières, vampires, fantômes, monstres en tout genre) et aller récolter des bonbons, des fruits (des pommes) ou de l’argent en allant frapper aux portes et en menaçant les voisins d’un « Trick or treat « , « des bonbons ou un sort ».
Prévoyez vos munitions de gourmandises, les petits monstres arrivent!
 
 

2 réflexions sur “Halloween c'est quoi ?”

  1. halloween est une fête celtique, qui a été récupérée comme tous les rites païens, par la religion chrétienne – syncrétisme quand tu nous tiens 😉
    elle correspond à la fête de Samain, un peu l’équivalent du nouvel an – c’est la nuit où les esprits du sidh (l’autre monde) se mélangent aux humains, c’était une fête de « non temps », qui célébrait le repos hivernal, finies les batailles, finis les travaux des champs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.