Pour faire patienter les petits qui ont fini l’activité du jour, j’ai une petite astuce que je partage avec vous. Comme ça personne n’est mis de côté et cela évite aussi le chahut à la fin de l’heure.
Chaque année, j’imagine mon cycle d’ateliers sur un thème précis. Je fourni aux enfants un petit cahier qui selon le thème devient un livre de contes, carnetde bord du marin,  carnet de voyage ect…
Dans ce carnet vierge les petits sont libres de dessiner ce qu’ils veulent en lien avec le thème quand ils ont fini leur activité. Je laisse à disposition sur une table à part des images issues du thème. Pour cela je photocopie des photographies ou illustrations issues de livres et je les découpe. Si ils ne souhaitent pas dessiner, ils peuvent donc aller chercher une image pour la colorier au pastel puis ensuite la recouvrir d’encre. Le rendu est pas mal du tout.
Les enfants s’approprient donc  leurs carnets de voyage en y collant des images qu’ils ont préalablement coloriées au pastel et passées à l’encre jaune pour faire ressortir les contrastes avec les photocopies en noir et blanc.
Je vous montre ce que cela donne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.