Parfois, ça fait du bien de replonger dans les souvenirs d’enfance. Et ce Disney là en fait indubitablement partie.
Souvenez vous…
Sombrant dans une rêverie, Alice aperçoit un petit lapin blanc habillé d’un veston et une montre gousset en main, clamant qu’il est « En retard »…
Elle le suit et tombe dans son terrier, un passage vers un monde merveilleux où la reine de coeur sème la terreur et un drôle de chat sournois la taquine avec son sourire narquois…
Alice au pays des merveilles est l’un des chefs d’oeuvre de Disney, adapté en 1951 à partir du célèbre livre de Lewis Caroll. L’histoire enchaîne les rencontres imprévues et les dialogues absurdes en apparence qui révèlent en vérité une grande profondeur. Ce dessin animé a quelques scènes inoubliables:
_ comme le thé pris en compagnie d’un chapelier et le lièvre de mars pour leur « non anniversaire ». Cette scène très drôle est une belle invitation à savourer chaque jour comme si c’était une fête.
_ ou encore la partie de croquet de la reine de coeur et ses cartes, pauvres cartes à qui elle donne des ordres contradictoires pour mieux leur couper la tête.
_ ou le moment où les cartes maladroites ayant planté par erreur des rosiers blancs entreprennent alors pour sauver leur vie de peindre les roses en rouge…
Certains passages sont un peu cauchemardesques mais vraiment très beaux… Par exemple celui des Rhododendroves, qui personnellement m’a toujours mis un peu mal à l’aise.
A découvrir ou redécouvrir à tout âge, à aimer sans moderation!


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.