Résumé:
Dans le Paris inondé de 1910, un monstre sème la panique. Traqué sans relâche par le redoutable préfet Maynott, il demeure introuvable… Et si la meilleure cachette était sous les feux de « L’Oiseau Rare », un cabaret où chante Lucille, la star de Montmartre au caractère bien trempé ?
Un monstre à Paris
Mon avis:
J’ai passé un bon moment en découvrant ce Paris de la Belle époque mais dont les pieds de la Tour Eiffel ont pris l’eau. Il y a un vrai travail sur les dessins, en particulier un beau rendu des ruelles de Paname et des costumes des passants. Tout y est: Sacré coeur, vieilles autos et enseignes, funiculaire… Un décor parfait pour l’histoire. Les enfants rient sans hésitation de la maladresse des personnages et de leurs expérimentations scientifiques. D’ailleurs j »ai apprécié que l’histoire ne soit pas une nouvelle version de la belle et la bête, où la belle Lucille tomberait forcément amoureuse de la puce géante, mais plutôt une histoire d’amitié et de tolérance toute en rythme.
Un monstre à Paris
Les musiques de M et Vanessa Paradis donnent corps aux personnages. Il faut dire que leur collaboration dans l’univers de l’enfance était déjà fructueuse avec Le soldat rose. D’ailleurs le casting de doublage qui entoure le tandem est impressionant: Ludivine Sagnier, Bruno Salomone, François Cluzet, Gad Elmaleh…. De quoi ravir petits et grands.
Personnages Un monstre à Paris
Un joli dessin animé à découvrir en famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.