IMG_2327

Instantanés de la semaine #31 (Envers et contre tout !)

Il y a des semaines où tu as toutes les raisons du monde de te dire que ça ne va pas, que l’ambiance est morose et les conditions peu propices à la joie, et tu décides que non, envers et contre tout, ça ira!

Les élections, je vous passerai l’analyse politique ou le point de vue personnel, j’ai trouvé une astuce pour que ça soit sympa. Je n’ai pas fait mon changement de bureau de vote. Ça m’oblige à aller en Normandie voir ma famille. C’est une parfaite excuse pour les retrouver et passer un bon moment ensemble. Et ma cocotte a l’air bien d’accord parce que même malade comme un chien, elle nous a offert de beaux moments de rigolade le weekend dernier.

Nous avons passé la semaine à la maison à veiller au chaud à son rétablissement. J’ai quand même pris l’air une soirée pour la super poulette party et aussi pour l’inauguration de la nouvelle boutique de la compagnie des petits. Et puis, il y a eu la jolie rencontre de Cynthia dont je lis depuis longtemps le blog My cultural Wedding chic. C’est tellement chouette de découvrir que la personne derrière le clavier est à l’image des jolies valeurs qu’elle défend sur son blog. Ça m’a requinquée !

Et sinon, comme si la réalité nous rattrapait toujours, j’ai appris que des personnes malveillantes lisaient ce blog dans le but de chercher des informations contre moi. Alors je vous fait un coucou les gars ! Passez votre chemin, il n’y a rien ici. Ici je suis libre ! Ce n’est pas un espace de travail, c’est ma bulle de loisir depuis 2009. Ça ne vient pas de tomber. Je ne gagne pas d’argent avec ce blog. Ce n’est pas non plus un moyen de faire des animations enfants ce que je ne fais plus depuis que j’avais démarré le travail en musée. Bref ici c’est pour le partage et la convialité, et ce n’est pas pour vous. Piou !

 

Design

Dans l’atelier d’un confiseur Parisien

Les vacances de Pâques sont là pour les petits parisiens et ne vont plus tarder pour les autres zones. Qui dit Pâques dit chocolats. En ogresse que je suis et éternelle gourmande, je ne résiste donc pas à l’envie de vous faire visiter les coulisses d’un artisan chocolatier et confiseur : Maison Fouquet.

IMG_1936

J’ai adoré cette visite. J’avais l’impression d’être dans Charlie et la chocolaterie. Et puis la passion que j’ai senti chez les artisans. Leur envie de partager leur métier, leur savoir faire, les gestes transmis de génération en génération. Les enfants présents avaient les yeux qui brillaient, et les adultes aussi ceci dit. Tous les sens étaient en éveil. C’était magique !

Je me suis régalée et j’ai goûté à pas mal de spécialités. Mon coup de coeur va aux chocolats noirs au sésame. Mais bien sûr pour Pâques, il y a toute une gamme avec le traditionnels oeufs et lapins et des classiques revisités.

IMG_1935

Petite ogresse était un peu petite pour l’embarquer avec moi alors j’ai profité d’avoir les mains libres pour réaliser cette vidéo. J’espère que cela vous plaira.

Bonnes vacances de pâques !

 

IMG_1938

Instantanés de la semaine #27 (papi)

Quelle semaine! Qu’il est dur à emprunter le chemin des adieux. Même  quand c’est son papi, qu’il est vieux, que l’on sait que c’est pour le mieux.

Nous avions repris la route de la Normandie. Pris le temps des moments simples en famille. Ces petits instants de joie qui se glissent entre les larmes de douleur. Les rires qui s’infiltrent en plein milieu d’une cérémonie mortuaire parce que quand même papi c’était un rigolo et que c’est comme cela que l’on a envie de se souvenir de lui. Les balades sur la plage du Havre que l’on a tant arpenté avec lui. Le recueillement dans la forêt où il faisait ses petites foulées de marathonien. Les mots qui restent coincés dans la gorge quand on essaie de lire son texte au milieu de la foule réunie.

Et puis comprendre aussi que maintenant papi, c’est son papa à soi qui a pris une toute nouvelle place. Qui trouve refuge dans les sourires de ses petits enfants. Qui leur apprend à siffler comme les oiseaux et manger des madeleines. Voir petite ogresse passer de bras en bras pour diffuser son énergie solaire et réconforter les peines.  Jouer avec ses petits cousins et être plus soudés que jamais . Se dire que la vie c’est beau quand même. Malgré tout. Faire des câlins à sa grand mère. Parce qu’il n’y a pas d’âge pour cela.

Rentrer à Paris et se changer les idées à tout prix.

Se goinfrer de chocolat chez Maison Fouquet, parler art contemporain et design à la présentation Bugaboo au Palais de Tokyo (et avoir envie d’acheter une nouvelle poussette Warhol), se perdre dans les points colorés de Pissarro au Musée du Luxembourg, explorer son quartier avec son amoureux et son bébé.

Bref une semaine intense en émotions et souvenirs où l’énergie positive et les ondes d’amour sont ce que je retiendrai !

 

IMG_1801

Coulisses de ma chaîne YouTube

Ça ne vous a peut-être pas échappé, je viens de lancer ma chaîne YouTube. Je me suis dit que peut être vous seriez curieux d’en savoir un peu plus du pourquoi du comment une blogueuse devient youtubeuse. Ou du moins essaie.

Déjà, pas de panique. Je ne compte pas abandonner ce blog au profit des vidéos. J’ai mis tellement d’amour ici dans cet espace. J’aime nos échanges. Je n’ai pas du tout envie de m’arrêter là. Et l’écriture, c’est quelque chose qui fait partie de moi depuis aussi longtemps que j’ai su mettre des mots sur papier. Je retrouve encore des textes datant de la primaire à aujourd’hui, c’est assez drôle d’ailleurs.

Mais je m’égare.

Vous le savez aussi si vous me lisez depuis un petit moment, je suis conteuse autodidacte  depuis mes vingt ans. J’ai fait du théâtre depuis l’enfance. Et même 2/3 courts métrages quand j’étais lycéenne et que je préférais écrire des dialogues planquée au fond de la salle de maths.

Cela fait plusieurs années que quand je parle de mon blog, à mon entourage ou de nouvelles connaissances, la conversation dérive sur YouTube. Souvent, ce qui revient c’est que beaucoup ne lisent pas de blogs mais préfèrent regarder des vidéos. Peut être l’avait vous remarqué aussi.

Après avoir entendu plusieurs fois ce discours ces derniers mois, je me suis dit pourquoi pas moi. Cela me permettrait de remettre un pied à l’étrier pour raconter des choses avec ma voix sans pour autant perdre de vue le blog.

Du coup je vois ça plutôt comme un complément, qui me permettra de vous faire des tutos DIY par exemple. Ou de vous embarquer différemment dans mes voyages, ma vie de femme, d’artiste et de maman.  Partants?

Pour ce teaser, j’ai essayé de concentrer ce que j’aime et de vous donner un aperçu de ce que je souhaiterai mettre sur cette chaîne.

IMG_1790

J’ai pris le temps de faire des illustrations pour personnaliser ce nouvel espace. Me l’approprier avec des couleurs qui soient dans la même gamme que le blog. Trouver une photo de profil aussi qui fasse le pont entre mon compte instagram en noir & blanc et cet espace de blog. Après dessin sur l’ipad ça a donné ça.

IMG_1793

Et puis on est passé au tournage du teaser.

Avec l’ogre on est allés se balader dans le quartier du Louvre, on en a profité pour tourner une séquence dans l’installation The beach qui célèbre les 20 ans de la boutique Colette au musée des Arts décoratifs. Pas trop loin se trouve le 59 rue de Rivoli. Ce n’était pas prévu d’y aller mais je n’ai pas résisté. J’adore l’esprit du lieu. On a ensuite récupéré notre chipie à la crèche pour une petite promenade en poussette dans le parc de la Villette.

IMG_1821

C’était fun de faire ça. La piscine à balle c’était vraiment drôle !

Je me suis prise au jeu des cadrages et des séquences. Laissée portée par les décors qu’offrent Paris. J’ai eu l’impression qu’un champ des possibles s’ouvrait devant moi.

Je crois que le maître mot c’est poésie. J’espère que cela vous plaira. N’hésitez pas à me dire en commentaire le genre de vidéo que vous aimeriez voir … et à vous abonner à la chaîne pour me donner toutes les chances de concrétiser ce projet.

A très vite sur Youtube.

 

IMG_1814

Instantanés de la semaine #26 (phénix)

Vous la connaissez la légende du phénix, cet oiseau fabuleux au plumage coloré qui renaît de ses cendres… Qu’elle me ressemble cette histoire. A chaque deuil, c’est comme si celui que j’aimais qui est parti me donnait toute son énergie pour voir les jolis côtés de la vie.

Ce n’est pas immédiat. C’est parfois un processus qui peut prendre du temps. Longtemps même. Parfois je suis trop submergée par la tristesse ou la colère. Parfois les deux en même temps.

La seule manière pour moi de m’en sortir a toujours été de trouver refuge dans l’art: en peignant, écrivant et en lisant beaucoup.

Cette fois c’est mon papi qui est parti rejoindre mes anges. Il commence à y avoir un sacré panthéon là bas qui veille sur moi.

Je suis partagée entre le soulagement de le savoir serein, et la douleur de ne plus jamais pouvoir le taquiner.

Je ne vous en dit pas plus. Je vous laisse avec les images de la semaine où j’ai trouvé refuge dans ma petite famille, les sourires et les câlins de mon petit koala,  et lancée à corps perdu dans la création de ma chaîne Youtube soutenue à bout de bras par mon ogre (j’étais la fille chiante insupportable d’une humeur massacrante par excellence, pardon pardon). Peut être que vous avez vu le teaser, il est ici.

Je vous souhaite un joli dimanche.

Nous prenons doucement la route de la Normandie pour un dernier adieu aujourd’hui… Nul doute que de jolies choses s’envoleront des cendres déposées dans la forêt…