IMG_2403

Instantanés de la semaine (Escapade en charente maritime)

Il y a des semaines où même quand il pleut on s’en fout un peu, parce qu’on est ensemble et qu’on est bien. C’est ce qui s’est passé pour nous lors de nos vacances en Charente Maritime.

Un joli weekend à la Rochelle d’abord chez ma cousine et son mari, tous deux artistes talentueux. J’ai passé des heures à discuter art avec eux et à flâner dans leur atelier. Ça m’a fait un bien fou de renouer avec cette part de moi. Et puis il y a eu notre deuxième  dîner au restaurant en amoureux depuis la naissance de notre ogresse. Ce n’est pas facile pour nous de faire garder notre petite alors nous sollicitons peu nos amis et seulement en cas d’urgence. Quel bonheur de se retrouver un peu.

Et puis ces quelques jours passés à l’île de ré juste tous les trois. Un peu coupé du monde. Une île comme un refuge aussi. Il a plu tous les jours sauf le premier où nous avons profité de la plage, alors nous avons du changer notre programme initial et ralentir le rythme. Finalement cela nous a fait beaucoup de bien de se laisser porter par les flots de rire joyeux de bébé qui jouait à faire des clapotis dans la piscine de notre résidence.

Et j’ai un scoop pour vous: elle a fait là-bas ses premiers pas !

Donc finalement toute chose à du bon, à la place du vélo il y a eu la marche 🙂 Et les glaces, les balades au bord de mer, dans les vignes, les fraises achetées dans une ferme en chemin, les huîtres, et des câlins par milliers.

En revenant à la Rochelle vendredi pour prendre le train, nous avons profité que l’aquarium était à côté de la gare pour le visiter. Notre puce était tellement excitée de marcher pour aller découvrir les poissons multicolores. Quel bonheur !

Une dernière balade sur le port, une glace chez Ernest et nous revoilà à Paname.

En rentrant à Paris mon premier réflexe a été de regarder quoi faire ce weekend. Il y avait plein de supers événements qui me tendaient les bras. Mais je crois que l’île de ré a imposé en moi sa douceur de vivre et samedi j’avais juste envie de buller. On a tous les trois fait une mega sieste, ce qui nous arrive rarement, et finalement c’était bien aussi !

Comme quoi chaque voyage est aussi un petit pas vers nous même !

 

 

IMG_2390

13 Endroits insolites pour changer une couche !

Quand on est parents et que l’on a la bougeotte, on se retrouve parfois dans des situations très cocasses avec bébé. Vient le moment où le changement de couches est inévitable. Et comme bébé est farceur il choisit souvent l’endroit le plus insolite pour que ses parents se retrouvent dans le caca (pardonnez moi l’expression mais ici c’est au propre comme au figuré !).

J’en ai sans doute oublié déjà, mais en 16 mois il y a quelques souvenirs qui nous font bien rire aujourd’hui. Sur le coup, je ne vais pas vous mentir, c’était souvent une vraie galère. Déjà parce que quand l’endroit n’est pas adapté à la tâche ardue il vous faut prendre une décision rapide avec bébé qui hurle d’où vous mettre. Si possible un endroit isolé pour ne pas gêner les gens avec ces odeurs et ces visions de paradis. Encore mieux un endroit à peu près confortable. L’idéal à hauteur pour qu’on ne se torde pas le dos. En vrai ces trois critères sont rarement réunis. Alors ça donne des endroits comme…

* sur le gazon du parc de la Villette

* sur les sièges des trains corail Rouen-Paris

* Sur la banquette des restaurants Lyonnais

* Par terre dans des toilettes d’un minuscule restaurant japonais

* sur le sable breton et les plages de Toulon

* sur un banc en pleine campagne normande

* dans la voiture de papi aux abords d’une forêt Havraise

* dans le métro japonais

* sur une botte de paille du festival La briche foraine

* dans les toilettes de l’avion paris-Tokyo

* par terre dans le dressing de mon petit frère

* sur l’herbe des buttes chaumont

* sur un matelas de sport lors d’une compétition de gym de la cousine à Grenoble

IMG_2386

Heureusement, il y a de plus en plus d’endroits adaptés aux bébés avec des tables à langer dans les toilettes: cafés, musées, restaurants on a parfois de bonnes surprises. Et puis sinon on s’équipe tout de même avec du matériel de puériculture pratique pour se faciliter la tâche.

Question couche, j’ai été convaincue par celles de Lotusbaby touch que j’ai découvert la semaine passée à Coworkcrèche. Je vous en avez parlé dans l’article sur la toilette de bébé, je suis attentive à la fabrication en terme de sécurité pour bébé et aussi de norme environnementale. Si pour la maison depuis la naissance j’utilise des carrés lavables, pour les sorties des lingettes exceptionnellement peuvent dépanner. Quand aux couches, il en faut des pratiques à mettre, confortables pour bébé et élastiques pour les mouvements. Là c’est nickel. Je pense aussi que l’on va maintenant se diriger vers des couches culottes car Salomé bouge tellement et veut participer maintenant , donc ça sera bien plus facile de la faire coopérer en lui enfilant debout que de se battre avec elle.

Et vous ? Des endroits insolites? Des conseils à me donner pour nos prochaines escapades?

IMG_2373

Instantanés de la semaine (Made in Normandy)

Le weekend dernier, nous sommes parti en normandie voir ma famille du côté maternel. Et oui je suis un pur produit made in normandy.

Nous avons profité du pont du 8 mai pour visiter la côte emplie de souvenir du débarquement. C’était très poignant de longer les plages et voir les vestiges de ce moment si crucial de notre histoire. Celui où nous avons failli devenir un pays fasciste. Ce weekend là c’était aussi les élections, alors forcément l’ogre est aller voter le matin et moi j’ai fait une procuration. Il faut bien tirer les leçons de l’histoire.

En pensant à tous les courageux américains qui ont gravi la falaise de la pointe du hoc dans une mission suicide, j’étais vraiment prise d’émotion. Et je leur ai dit merci à ma façon car aujourd’hui ma petite ogresse n’existerait peut être pas sans eux…

D’ailleurs si vous avez envie de voir à quoi le monde aurait pu ressembler dans une réalité alternative où les alliés auraient perdus la seconde guerre, je vous conseille l’excellente série The Man in the high castle… Glaçant !

De retour à Paris, j’ai mis un peu plus de légèreté dans mon programme avec tout d’abord un super après midi où j’ai retrouvé des copines blogueuses autour des couches lotus baby (testées et approuvées depuis ) .

J’ai aussi rêvé de retourner à Bali lors d’une conférence de presse à l’Hotel Intercontinental de Paris. Il va y avoir une semaine Saveurs et reflets d’Indonésie, autour de la cuisine donc, au Café de la paix. Ce que j’ai pu goûté était délicieux et m’a rappelé ce que j’avais aimé à Bali. Si vous avez envie de tester il y a même un brunch le 21 mai.

Bref j’ai envie de repartir et loin même, en attendant je regarde en boucle nos photos du Japon, comme celle de mes deux amours prise à Nara

IMG_2365

Instantanés de la semaine #32 (vive les couettes !)

Les couettes ! C’est à peu près tout se dont je me souviens de la semaine passée… Et si je remontais un peu le temps pour me remémorer les petits moments…

Déjà, il y a eu le 1er mai. La fête du travail. Je n’avais pas du tout le coeur à la célébrer d’ailleurs. J’avais la tête envahie de questions… Mais mon amoureux et ma fille qui n’aiment pas voir mon visage maussade ont décidé de me faire une petite surprise. Une grasse mat déjà pour maman pendant qu’ils partaient en ballade aux buttes chaumont, et au retour un passage pour me rapporter du muguet. Qui sait? Ça me portera sans doute bonheur …

D’ailleurs j’ai un joli projet artistique qui s’annonce 🙂

Dans les petits bonheurs, il y a eu celui de coiffer ma coquine qui adore  ça. Et maintenant elle a les cheveux assez longs pour de petites couettes. Elle me fait rire. Elle a le sourire jusqu’aux oreilles et rigole en ce voyant dans le miroir. Maintenant le matin elle va aussi me chercher des barrettes pour que je lui mette. Mais ça ne tient pas encore assez longtemps pour la crèche alors c’est seulement pour les sorties.

Samedi nous avons pris le train toutes les deux pour la Normandie. J’étais contente d’avoir fait une procuration pour le vote. Comme ça j’ai pu profiter du weekend de trois jours en famille. Je vous raconterai la semaine prochaine. En attendant ce que je peux vous dire c’est que les deux derniers voyages en train ont été des calvaires. Être parents vadrouilleurs c’est aussi accepter je crois de prendre le risque que ça ne soit pas toujours simple dans les transports… mais ça en vaut la peine !

 

IMG_0570

Un couple mixte c’est quoi?

C’est une question que je me suis souvent posée. Je ne suis pas sûre d’avoir une réponse à cela. Et oui finalement un couple mixte c’est quoi?

Je vous explique mon questionnement. Tout est parti d’une discussion que j’avais eu lorsque j’étais enceinte avec mon adorable collègue Japonaise. On parlait d’amour et des différences dans un couple. C’est toujours quelque chose qui m’a attirée. La beauté des histoires d’amoureux d’origines différentes, qui ont fait du mélange des cultures une force.

Elle me disait qu’avec son mari, ils avaient rejoints une association pour couples mixtes, qui avait pour but de rencontrer des couples dans la même situation, faciliter les échanges et parfois aussi l’intégration. Elle m’a dit qu’elle ne pensait pas que mon couple faisait partie des couples mixtes. D’où mon questionnement.

Un couple mixte, dans la définition acceptée, c’est un couple dont le partenaire a une autre origine que la sienne. Pour moi, c’était un couple dont les deux conjoints étaient différents et pas forcément par l’origine.

Je m’explique.

Avec l’ogre nous sommes tous les deux de nationalités françaises, cependant…

Il est sourd. Je suis entendante.

Il est juif. Je suis catholique. Non pratiquants tous les deux.

Une partie de sa famille est d’origine tunisienne. La mienne est normande depuis des siècles.

Pourquoi je vous raconte tout ça. Parce qu’à l’heure où la France est sur le point de vaciller, j’ai envie de défendre ces valeurs de l’amour et du partage. De montrer que l’échange et la communication sont la clé du vivre ensemble. Que de belles histoires peuvent surgir de toutes ces différences. Et c’est important, essentiel même, de rappeler combien il est enrichissant de s’ouvrir à l’autre.

De notre amour est né, non pas une petite fille métisse mais une petite fille coda, qui fait le pont entre le monde des sourds et celui des entendants. Une coquine qui choisira sa religion ou aucune selon sa sensibilité. Une enfant à qui nous raconterons son histoire, celle de ses ancêtres des deux côtés. Elle sera sans doute bilingue, c’est notre souhait. Et nous espérons que les voyages que nous faisons avec elle lui ouvriront les yeux sur le monde et les autres pour qu’elle ait envie à son tour de partir à la rencontre de ceux qui lui sont différents, sans jugement, sans sentiment de supériorité mais avec cette curiosité et cette énergie solaire dont elle fait déjà preuve.

Et pour vous alors, c’est quoi un couple mixte?

 

Photo margot mchn