1 Kit à empreinte pour bébé

Le kit à empreinte pour bébé

Mon amie Amandine avait eu une jolie idée comme cadeau de naissance: nous offrir un kit à empreinte pour bébé baby art. Avec une maman autant passionnée d’art, elle a visé juste.

Seulement voilà, à la naissance j’étais tellement fatiguée, que j’ai remis à plus tard le moment de m’en servir. Les mois ont passé et finalement je trouvais que cela n’avait plus vraiment de sens. J’aime bien moi mettre du sens et du symbolique dans les choses. Alors je m’étais dit que ça serait chouette de faire ça pour le premier anniversaire.

Marquer l’empreinte façon star hollywoodienne je trouve cela assez drôle, et surtout cela fera un super souvenir à conserver.

Le kit est super simple à utiliser. Une pâte à rouler en boule. Ensuite on l’étale avec un petit rouleau en bois fourni (ça m’a d’ailleurs rappelé des souvenirs d’enfance de mercredi pâtisserie avec ma maman).

On met le tout dans la boite et l’enfant n’a plus qu’à y poser sa main ou son pied.

Ma chipie a pris grand plaisir à toucher la texture et la malaxer avant que je ne l’étale. Puis une fois qu’elle devait poser la main dans la boîte elle avait très envie d’y goûter. Quelle gourmande cette petite ogresse.

Voilà maintenant il n’y a plus qu’à laisser sècher.

Je trouve ça pas mal du tout d’avoir le petit support pour poser le cadre en déco sur une étagère. Et puis je conserve le couvercle afin de pouvoir refermer la boîte si besoin.

C’était très chouette comme moment, et ça m’a donné envie de faire plus souvent des loisirs créatifs. J’avais tenté le dessin fin octobre pour l’anniversaire de l’ogre mais ce n’était pas une franche réussite. Il faudrait que je retente.

 

Et vous c’est quoi vos loisirs créatifs préférés avec vos enfants? Certains à me conseiller pour un bébé d’un an?

Me transformer en mariée (Margot Mchn)

Cette année où je suis devenue celle dont je rêvais…

Il y a des jours, où comme toutes les femmes je me regarde dans le miroir, et je me trouve moche. La grossesse a laissé de sacrées marques sur mon corps. Ma penderie fait grise mine. Je regarde avec envie mes fringues d’avant. Je n’avais pourtant pas un corps de modèle, je ne l’ai jamais eu, mais bien deux ou trois tailles de moins. Ces jours-là mieux vaut ne pas regarder les comptes instagram de certaines super mama, qui ayant accouché après moi ont déjà retrouvé une silhouette de jeune fille. Mais sous le fard, il y a quoi?

 

La vérité, c’est que pour rien au monde, je ne reviendrais en arrière. Je n’ai pas un corps de rêve certes, certains jours les cernes creusent mon visage, et pourtant j’ai bien plus confiance en moi que par le passé. Le regard amoureux de mon ogre y est pour beaucoup mais pas seulement. Quand je me regarde dans le miroir, je vois le chemin parcouru pour arriver jusqu’à lui. Les épreuves de ma vie. Les mauvaises rencontres.

Il aura fallu pour moi tout déconstruire pour construire une vie qui me ressemble. Est-ce que j’ai eu peur ? Bien sûr. Mais parfois il faut savoir tout quitter, partir avec son baluchon. L’essentiel est ailleurs.

Aujourd’hui, je ne suis pas parfaite mais je suis enfin celle dont je rêvais. Pas quelqu’un d’exceptionnel mais qui assume ce qu’elle est. Il me reste bien sûr beaucoup de choses que je souhaiterai accomplir. Mais cette année m’a appris beaucoup de choses sur moi.

Quand on grandit, les autres vous construisent une image, un rôle, souvent en appuyant sur certains de vos traits de caractère. Il est alors bien difficile de s’écarter de cela. Pourtant, quand on a en face de soi quelqu’un qui vous voit sans fard, vous aime pour ce que vous êtes et vous soutient, cela vous aide à développer votre potentiel.

C’est ce qui s’est passé pour moi cette année.

Je ne pensais pas être capable d’endurer 3 jours de contractions intenses pour donner la vie. Pourtant j’étais assez zen pendant cette période là et j’ai réussi à gérer la douleur jusqu’à l’arrivée de la péridurale (au bout de plus d’une quarantaine d’heures tout de même). Dire que l’on m’a toujours dit que je n’étais ni sportive, ni endurante et une vraie chochotte…

On m’a souvent renvoyé l’image d’une princesse un peu précieuse. C’est que voyez vous, j’ai l’âme d’une romantique du dix neuvième siècle après avoir lu trop de romans…. Et pourtant, partir avec mari et bébé en sac à dos à l’autre bout du monde a été une des plus belles aventures de ma vie.  Je repartirai demain sans hésitation. Et je compte bien le refaire dès que possible.

Cette année, j’ai dépassé mes peurs.

J’ai décidé de ne plus jamais me laisser faire que ça soit au travail ou dans les rapports humains. J’ai toujours détesté l’injustice. Et si je dois me battre pour faire respecter mes droits, et bien soit…

Je dois me blinder un peu plus peut être. Je suis encore un tantinet susceptible sur le regard porté sur moi par ma famille. Je prend vite la mouche quand je me sens incomprise. C’est que parfois j’aimerai qu’ils me disent qu’ils sont fiers eux aussi du chemin parcouru et que même si certains jours sont plus difficiles que d’autres, ils croient en moi….

Mais peut être que moi je sache que je peux y arriver c’est déjà beaucoup. J’aspire maintenant à un peu de sérénité.

Je suis devenue mère, femme, mais surtout je me suis trouvée moi.

Il était temps !

 

PS: Merci Margot Mchn pour les belles photos de moi que tu as prises lors de notre mariage. Je ne pensais pas que j’arriverai à me trouver jolie. C’est mieux: je me reconnais !

Design

Table des enfants mariage ogresse de compagnie ©margotmchn

La table des enfants à notre mariage

Si vous me lisez régulièrement, vous vous en êtes peut être rendus compte: j’adore le fait main. Pour notre mariage en août, c’était impensable pour moi de ne pas faire de DIY pour la déco de table.

Et si il y a bien une chose qui me tenait à coeur, c’est la partie enfant de la déco. J’ai animé et créé des déco pour les anniversaires de nombreux petits loups quand j’étais étudiante. C’est d’ailleurs comme ça qu’a démarré ce blog, j’y présentais mes activités de conteuse et mes  ateliers d’arts plastiques.

J’avais bien envie donc de faire des choses pour tous les enfants de mon entourage que j’aime tant. Mais je ne voulais pas tomber dans l’exubérance.

Mon seul regret et de ne pas avoir eu le temps de fabriquer une piñata, comme j’avais prévu. Je sais les faire. Vous pouvez d’ailleurs en voir ici sur le blog. Mais avec ma petite puce fraîchement arrivée dans nos vies, je suis déjà bien contente d’avoir pu faire le reste….

J’ai commandé donc des masques pour chaque petit loulou, et dans chaque assiette était déposé un carnet de coloriage dessiné par mes soins. Des baguettes comme petit cadeau.

img_5096

©margot mchn

 

Posés sur la table, les pots de crayons de couleurs: des boites de conserves peintes en turquoise et bleu plus soutenu. Des paillettes. Dedans des crayons et feutres récupérés de l’époque où j’animais des anniversaires. Pour la petite touche japonaise rigolote, j’ai ajouté des feutres noirs à l’effigie de Totoro.

Pour les bébés présents, j’avais prévu des petits cadres photos aux formes d’animaux en bois, à laisser brut ou à personnaliser, avec leurs noms écrits sur des papiers que j’avais peint à l’aquarelle (les chutes de mes essais pour peindre les menus).

Je ne résiste pas à l’envie de vous montrer l’intérieur des carnets de coloriage. Ils ne sont pas parfaits, car dessinés à main levée avec un stylo noir. Mais ils sont pour le coup ultra personnalisés. Ensuite j’ai simplement photocopié les coloriages et pliés les feuilles en deux. J’ai laissé les verso blancs pour que les enfants puissent y dessiner ce qu’ils veulent. J’ai retrouvé des exemplaires le soir remplis de mots. Les enfants sourds et entendants les plus grands s’en sont servis pour communiquer en écrivant dessus. C’est pas trop chou, ça?

Pour les dessins, je me suis inspirée du lieu où nous nous sommes mariés, la ferme des épis: un gîte où il y a des yourtes et un tipi en bois. Et puis d’autres petites touches que je vous laisse découvrir.

Ça vous plaît ?

Skilltroc atelier mobile nuage diy ©genarobardy

Atelier mobile nuage pour bébé

Il y a quelque de cela, j’ai eu la chance de participer un matin (mal réveillée mais pleine d’enthousiasme),  à un atelier DIY pour fabriquer un mobile nuage, organisé par Skilltroc. C’est Laura, partie prenante du projet qui a proposé de partager son savoir faire pour nous apprendre les bases du mobile avec du fil de fer. Elle en a créé beaucoup depuis 10 ans, à chaque naissance dans son entourage.

Avant même de commencer, j’ai adoré l’accueil de l’équipe, leur façon de parler avec passion du projet (coucou Pascale!). Et le fait que ça soit un des membres,  Laura, qui donne de sa personne pour le premier volet, m’a montré leur implication. Moi, c’est le genre de choses auxquelles, je suis très sensible. Pas vous?

Le principe de Skilltroc, c’est de mettre en relation des personnes qui ont envie de partager un savoir/savoir-faire (de la recette de mamie aux compétences professionnelles, tout est possible) avec d’autres qui souhaitent les apprendre. En retour, vous proposez alors un de vos talents. Et ainsi de suite. Pas d’argent en jeu. De l’échange.

Me voilà donc avec d’autres participantes bien sympathiques (dont Ondine blogueuse également ) à rigoler avec Laura, la bobine de fil de fer dans les mains. J’avais l’impression d’être avec une bande de copines.

Ce petit mobile nuage, c’est le genre de choses que l’on voit défiler sur pinterest en pensant que jamais on arrivera à le faire tout seul. Toute seule pour une première non, je n’aurai pas réussi, mais avec Laura à mes côtés aucun souci.

Le matériel n’est pas très compliqué: Du fil de fer (noir et/ou gris), de la ficelle (transparente ou pas selon vos goûts), de la feutrine. Et c’est parti.

D’abord, on forme le nuage en fil de fer. On peut s’inspirer avec des modèles si on a envie.

La partie la plus délicate à mon sens, c’est ensuite de former les lettres comme si on écrivait sans lever le stylo.

On découpe les gouttes d’eau dans la feutrine.

Et on assemble le tout avec les ficelles.

Dis comme ça, ça a l’air de prendre 5 minutes, mais si vous voulez avoir de jolies formes il faut en fait être très minutieux et ne pas se précipiter. Prendre le temps de lisser aussi le fil de fer.

Je vais être vilaine, je ne vous dévoile pas toutes les ficelles pour fabriquer ce super mobile. Parce que pour ça, vous pouvez vous inscrire (gratuitement) sur skilltroc à un atelier de Laura, qui vous donnera toutes ses petites astuces en direct. Comment ça vous n’habitez pas Paris et donc ce n’est pas possible? Aucune excuse, ça marche aussi avec des sessions skype. Donc si vous pouvez lire cet article, c’est que vous avez internet… bref vous voyez où je veux en venir!

Vous l’avez vu la dernière photo avec mon grand sourire? Ça en dit long sur le moment convivial que j’ai passé. Et comme je suis à fond sur le partage, j’aimerai à mon tour pouvoir vous proposer un atelier. C’est là que je compte sur vous pour me dire si ça vous tenterai d’en faire un avec moi. Et surtout quoi comme atelier?

Raconter des histoires ? Comment visiter un musée avec bébé? N’hésitez pas à regarder mes anciens DIY sur le blog, et si il y en a un qui vous plait je peux vous apprendre à le réaliser. Bref j’attends vos idées.

Après vous avoir fait languir, je vous montre tout de même ce que l’on a fabriqué avec Laura….

Tadam, le résultat!

 

img_5086

Comme vous le voyez, celui de Salomé est le plus petit. Comme on vit dans un petit appart, j’ai préféré faire un petit modèle. C’est chouette je trouve: chaque mobile a une personnalité différente. C’est vraiment ce que j’aime dans le fait main. Avec le plaisir aussi de réaliser soi même qui donne tout de suite une valeur affective à l’objet.

Me voilà armée pour en réaliser d’autres, pour des futurs bébés dans l’entourage. Ou maintenant que j’ai les bases avec d’autres formes.

Et bientôt, vous le verrez le nuage et ses petites gouttes colorées dans la chambre de petite ogresse qui adore déjà le contempler (#teaser).

 

Et vous adepte du DIY? des ateliers? L’aventure skilltroc vous tente?

 

📷 Les photos sont signées Genaro Bardy, dont j’ai découvert le travail au passage. Quand je vous dit que c’était une matinée riche en belles rencontres.

Décor photo féérique pour bébé

Créer un photo décor comme faire-part

Si tu es une future maman organisée, tu as peut être déja une idée très précise du faire part que tu souhaites réaliser pour la naissance de ton bout de chou. Si tu as es mega organisée tu as peut être déjà les enveloppes pré-timbrées, adresses écrites dessus de ta plus jolie plume , et il te reste plus qu’à écrire la date, l’heure, le poids et scanner une photo de ton bébé.

Mais si tu es comme moi, tu es peut être un peu moins préparée, un peu plus rêveuse, et attend que la jolie frimousse te donne de l’inspiration.

Faire part de naissance décor

Avec Mr Ogre nous avions décidé qu’à l’heure de la multi technologie on ne voyait pas l’intérêt d’un faire part pour annoncer une naissance déjà publiée sur les réseaux sociaux ou dite par sms ou téléphone. Nous avons préféré remercier les personnes qui nous ont entouré d’une façon ou d’une autre pendant la grossesse ou après la naissance. C’est un choix très personnel et peu conventionnel je l’admets.

En fouillant sur pinterest (vous pouvez m’y suivre si le coeur vous en dit) j’ai beaucoup hésité. Tellement de bonnes idées ! J’en ai proposé plusieurs à l’amoureux. Et ça tombait bien, notre préférée était la même: le décor photo.

Comme je suis conteuse, j’ai sorti mes costumes et accessoires. Fait un petit croquis de départ et me voilà lancée. Bien aidée par la marraine de Petite ogresse, j’ai découpé dans de la feutrine et des papiers aux différentes teintes et textures des fleurs et des feuilles. La Lune blanche en feutrine.

J’ai installé sur un tapis gris des chutes de tissu argenté en sequins. J’ai deposé les fleurs et tiges découpés. Puis la lune.

Décor photo faire part de naissanceJ’ai déguisé mini ogresse par dessus son body en l’enroulant dans une chute de tissu or à sequins et j’ai ajouté une chute de dentelle pour faire la jupe. Je lui ai mis des ailes de papillon et un serre tête couronne qui me restait d’un déguisement enfant. Autre accessoire, une superbe tête de cheval textile rapporté du Mexique par des amis, fixé à un bâton tout simple.

Et voilà.

imagePrendre la photo, n’était pas une mince affaire. La maraine debout sur la chaise pour un bon cadrage. Le tonton assistant tétine. Le papa renfort câlins.

Mais ça vallait le coup.

Et on s’est tellement pris au jeu qu’on a fait un autre décor, montgolfiere cette fois ci, pour le souvenir.

Décor photo bébé montgolfiereSinon côté verso, j’ai repris mes pinceaux et mon aquarelle. Et oui adepte du DIY jusqu’au bout. Ensuite on a tout envoyé a un imprimeur pour un joli rendu.

Faire part de naissance aquarelleJ’espère que cela vous donnera quelques idées.

Et sinon sur le blog vous pouvez toujours tenter de gagner vos places pour 2 personnes pour les Salon baby de Paris, Rennes et Lille, en cliquant ici. Quoi de mieux pour préparer l’arrivée de bébé ou repérer ce qu’il vous faudra pour les mois à venir si votre petit bout est en pleine croisssance et apprentissages 💕👶

PS Avis à tous nos amis et membres de la famille qui nous on fait un petit cadeau pour la naissance de Salomé et qui n’ont pas encore eu le faire part. Mea Culpa: Avec le mariage (et plein d’autres choses) on s’est laissé déborder. Un verre vous attend à la maison pour accompagner la remise du faire part 💌🍹