Vetement de Grossesse emoi emoi

Sélection shopping future maman : Séraphine

Il y a quelques semaines, à quelques jours près de moi d’ailleurs (c’est drôle quand j’y pense), Kate et William ont annoncé qu’ils attendaient un troisième enfant. Et j’avoue qu’en terme de look grossesse, j’ai toujours trouvé que la duchesse de Cambridge avait beaucoup de goût. J’avais repéré d’ailleurs de cette manière la marque Séraphine qui fait fureur chez les célébrités.

Ce que je trouve sympa c’est que plusieurs kits d’indispensables grossesse avec des basiques soient proposés (mon petit penchant va pour celui qui s’appelle Paris, évidemment). Et puis, après on peut agrémenter avec d’autres tenues. Sur le site il y a même des tenues dignes des plus grands galas, pratique si vous êtes invitée à un mariage.

Je vous montre mes coups de coeur shopping, certains valable pour la grossesse mais aussi pensé pour l’allaitement …

 

 

Et vous vos coups de coeur ?

Comment organiser une fête d'anniversaire à la maison

Des idées de thèmes d’anniversaire pour enfants

Toi le parent qui a envie d’organiser une super fête d’anniversaire pour ton petit mais qui sèche complètement question idée de thème ou d’activités… ce billet est pour toi!

Cela fait plusieurs années que je n’anime plus d’anniversaires pour enfants à domicile ou dans des cafés en tant qu’Ogresse de compagnie. Aujourd’hui, maman d’une petite ogresse et d’un futur bébé ogre, c’est principalement pour ma famille et mes amis que je mets à profit ce que j’ai appris durant cette période de ma vie.

Mais dans un esprit de partage, je vous propose ici différents thèmes adaptés selon les âges de vos enfants. Avec la trame d’un conte et une idée d’atelier. Vous pouvez vous en inspirer si vous souhaiter animer vous même l’anniversaire de votre bambin.

N’hésitez pas à me poser des questions en commentaire, je serai ravie de vous aider si je le peux.

Pour les 4-6 ans

Pour les 6-8 ans

Pour les 8-10 ans

 

PS: toutes les illustrations, trames de contes et idées d’atelier sont de moi. Merci de me citer si vous les utilisez. Ne pas utiliser dans un usage commercial !  😉

Bébé est sourd

Et si mon bébé était sourd?

Si mon titre peut vous paraître un peu étrange, c’est sans doute que vous venez d’une famille entendante et êtes entendant vous même. Entendant? Oui c’est comme ça que les sourds appellent les personnes qui n’ont aucun souci d’audition. Quand son mari est sourd et que c’est héréditaire, la question se pose forcément à un moment ou un autre. Je vous fais part de mon ressenti.

En ce qui me concerne, c’est plus une question que les autres me posent que je ne me pose à moi même. Quand on me demande si je veux connaître le sexe de notre enfant à venir, je répond souvent en rigolant que pour nous la surprise ça sera de savoir si bébé est sourd ou entendant.

C’est une question que les inconnus entendants nous posent avec angoisse dans les yeux. Savoir si notre premier enfant est sourd. Ils sont à la fois curieux et redoutent la réponse. Quand nous leur disons que Salomé entend c’est comme un grand soulagement, qui moi me met toujours mal à l’aise. D’ailleurs pendant la grossesse à la maternité c’était vraiment une question qui paniquait le personnel, et je vous avais d’ailleurs raconté ici ce qu’il s’était passé avec le test de la surdité. J’espère que pour ce bébé là, les choses se passeront dans le respect. Les gens ne comprennent pas qu’il y a une grande différence entre notre famille et les parents sans surdité dans la famille qui découvrent à la naissance que bébé n’entend pas.

Je n’ai pas de grosses appréhensions concernant la surdité de ce bébé à venir.

Ma famille pour notre premier enfant se posait la question de la communication. Mon papa s’était déjà renseigné sur les associations proposant des cours de langue des signes. Cela m’avait beaucoup touchée. La marraine de notre fille d’ailleurs  prend aujourd’hui des cours et  a souhaité enseigner à des enfants sourds.

Pour la famille de l’ogre, c’est la même chose qui s’est produite.  La peur de ne pas pouvoir communiquer avec un enfant entendant. Que la relation soit moins proche. Mais les enfants sont des trésors d’adaptation et cela ne pose aucun souci. Notre petite cocotte commence à signer quelques mots d’ailleurs et je l’encourage beaucoup . J’ai à coeur qu’elle soit bilingue un jour pour pouvoir jouer et profiter pleinement de ses cousins. Nous pensons d’ailleurs la scolariser dans une école maternelle bilingue français /lsf, l’idéal pour les enfants coda qui peuvent ainsi vivre pleinement leur double culture. Nous ne savons pas encore si cela sera possible.

Pour l’ogre, les questions posées ont été très concrètes et terre à terre. Il a connu l’exclusion et les moqueries des enfants. L’école qui n’était pas adaptée à ses besoins d’apprentissage spécifique. Ce sont des choses auxquelles on ne pense pas tout de suite quand on est entendant.  Les gens dans leur méconnaissance ou leur bêtise  pensent que les sourds sont limités ou aculturés. C’est loin d’être le cas. Mais peu sont les endroits où ils peuvent apprendre des choses de façon adaptée avec des enseignants parlant la langue des signes par exemple. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui nous a poussé à rester vivre à Paris où il y a un peu plus de structures.

Et pour ce nouveau bébé alors?

Et bien je me pose des questions que je ne me posais pas lors de ma première grossesse où c’était l’inconnu le plus total. Ma petite ogresse entend très bien alors j’ai reproduit par mimétisme beaucoup de rituels que j’avais avec ma mère: les comptines qui distraient  pendant le changement de couches, la berceuse qui endort ou calme les chagrins, les histoires lues qui éveillent l’imaginaire.

Je n’ai pas peur. Je me dis seulement que si bébé est sourd, ce sera d’autres rituels à inventer. Mais après tout chaque enfant est différent. Entendant ou sourd, ce qui a marché avec l’un ne fonctionnera peut être pas avec l’autre. Et quoi qu’il arrive, cela sera une belle et grande aventure que l’arrivée de ce nouvel être dans notre famille sourde / entendante.

 

Photo issue de notre séance famille avec cg-image

Quintessence / Marcel

Sélection shopping future ou jeune maman: Quintessence

Et c’est reparti pour une sélection shopping pour les mamans et futures mamans. Cette fois-ci avec la marque Quintessence.

J’avais découvert leurs jolis vêtements sur instagram via les photos de la blogueuse J’aurai pu m’appeler Marcel. J’ai beaucoup aimé d’ailleurs la collaboration qui en est sortie. Ce que j’apprécie ici, la simplicité et l’esprit vintage des tenues. Et puis le fait que les vêtements peuvent aussi être portés avant, pendant et après la grossesse. Je vous ai concocté une sélection de robes mais il y a tellement de jolies choses sur le site, et je pourrai bien craquer sur les nouveautés d’automne.

 

Et vous ? Que pensez vous de ces collections qui vous accompagnent pendant et après la grossesse ?

Fin d'une amitié

L’effet boomerang de la rupture amicale

Il y a des fois où on jette sur le papier ou sur l’écran des mots de colère ou de tristesse parce qu’on ne sait pas quoi en faire. Parce qu’il faut bien gérer comme on peut les sentiments qui nous assaillent. Moi c’est toujours la plume qui m’a sauvée. Permis de prendre du recul. Analyser une situation. La digérer.

Vous avez été nombreux à m’écrire suite à mon billet sur l’amitié qui se termine. Un mois plus tard environ. Les choses me sont revenues en boomerang.

Je crois que faire le deuil d’une amitié, c’est un peu comme une rupture amoureuse. Il y a des liens qui se défont lentement, sans que personne ne se trouve blessé sur le chemin. On se sépare gentiment, en arrêtant de se donner des nouvelles très naturellement. Et puis il y a des fins plus houleuses. Sources d’immenses chagrins et de déceptions.
En amour, je suis intransigeante. Je coupe les ponts quand une histoire se termine. Je ne crois pas à l’amitié avec quelqu’un pour qui on a éprouvé des sentiments amoureux. Mais quand est il de l’amitié ? Faut il couper les ponts et laisser une personne dont on a été très proche basculer au statut de lointaine connaissance? De nouveau je crois que c’est difficile, surtout si on était vraiment proche et que tout se casse du jour au lendemain.

Les réseaux sociaux sont une plaie dans ce genre de situation. Ils vous rappellent sans prendre garde votre blessure.
C’est ce qui m’est arrivé aujourd’hui. J’avais laissé je crois encore cette porte ouverte pour la personne à qui j’avais dédié mon billet. Un peu comme une bouteille à la mer. Je suis cette idiote qui garde toujours un fond d’espoir et de pensées positives sur les gens.
Un mois après donc, que s’est-il passé? Il n’y a pas eu de signe de vie, de réponse aucune. Je viens de découvrir  sur les réseaux que cette personne se marie et que son evjf est dans quelques jours. Je me sens trahie. Je crois que si j’avais vu cela dans quelques mois je l’aurai compris. Je me serai même réjoui pour elle. Je me serai dit sans amertume que c’était chouette cette bonne nouvelle, ce bonheur après les mois durs qu’elle a traversé. Mais là, si peu de temps après ! Cela veut dire que sa décision à elle de m’exclure de sa vie était prise il y a longtemps ! Dire qu’il y a un an elle était ma demoiselle d’honneur. C’est fou ce que l’on peut se tromper sur les gens !
J’espère que l’un de ses invités imposera aussi à son mariage sa mère. Que ses demoiselles d’honneur préféreront profiter du weekend que l’aider dans ses préparatifs malgré leur promesse.
Oui je suis vilaine. La colère parle.

Je suis dans le stade de la colère.

Un jour viendra le pardon.

Et puis l’oubli.

Voilà le mariage est passé. A un an et quelques jours à peine de mon propre mariage. Je crois que c’était le déclic qu’il me fallait pour tirer définitivement un trait. Je n’ai pas encore beaucoup cheminé. 10 ans ce n’est pas rien… Mais j’ai commencé à effacer doucement les traces d’elle. Adieu les réseaux. Quand à mon album de mariage. Il va y avoir un sacré tri car c’est trop douloureux de l’y voir quand on connait l’issue de l’histoire. Je redoute les rencontres chez les amis communs qui ne manqueront pas d’arriver un jour… Si vous avez des conseils pour gérer ce genre de situation, je suis preneuse.

 

Edito: Finalement notre amitié aura eu une fin apaisée, avec des mots sur les blessures de part et d’autre.  Plus de colère. Pas de rancoeur ni de regret. Nous allons tourner chacune la page. Je vous remercie pour vos témoignages bienveillants qui m’ont permis souvent de prendre du recul.