Trinquer et faire tinter les verres par Margot mchn

A vous mes lecteurs sans enfant et puis les autres aussi…

Il serait facile de commencer ce billet en faisant une généralité comme :  »  Il y a deux types de parents: ceux qui pensent que la vie s’arrête avec des enfants, et ceux qui pencheraient plutôt pour la vie commencent avec eux.  » La vérité n’est pas aussi simple.

J’avais envie d’écrire cet article pour ceux qui n’ont pas encore d’enfants, mes amis, ma famille, les connaissances, les lecteurs inconnus, ceux qui me lisent et qui sont même parfois célibataires.

Petite parenthèse

Je m’estime d’ailleurs au passage très chanceuse d’avoir autant de diversité les profils de ceux qui trouvent que mon blog a un petit peu d’intérêt…

Parenthèse refermée.

Je voulais écrire cet article pour eux car bien souvent, on a peur de se lancer quand on veut fonder une famille. Pour  certains c’est un besoin viscéral, une évidence, mais ce n’est pas toujours le cas, et il ne faut pas culpabiliser de ça. J’avais envie via mon blog, de proposer une version un peu différente de la parentalité.

Pourquoi? Parce que je lis moi même beaucoup de blogs de mamans et j’y trouve beaucoup de plaisir et de réconfort les jours de moins bien. Savoir que d’autres que moi ont des jours sans, des difficultés, ça m’évite de basculer dans le truc de « tu es une mauvaise mère ». Il y a aussi les jolis articles sur la joie d’être parent, les premières fois, les petits bonheurs.

Mais ce genre d’articles là ne feront pas toujours le réconfort de ceux qui se posent la question d’avoir des enfants ou pas, dans un avenir lointain ou proche. Surtout si c’est la question de la modification de leur mode de vie qui les taraude.

J’ai moi même un grand penchant pour la fête, les sorties, les voyages… Alors à vous futurs parents, je voulais vous dire aujourd’hui que non la vie ne s’arrête pas avec des enfants, même un bébé en bas âge.

Vous aimez boire des verres, aller au resto, dans des expos, partir en voyage et vous avez peur de devoir dire adieu à tout ça…. Et pourquoi cela s’arrêterait?

Nous avons décidé avec l’ogre qu’il n’y avait aucune raison pour cela. C’est juste une question de souplesse et d’organisation. Je vous donne mon point de vue, vous en ferez ce que vous voulez:

 

Sortir et faire la bringue jusqu’au petit matin: faisable si vous assumez le fait de faire une croix sur la grasse mat récupératrice du lendemain. Vous le ferez peut être donc un peu moins souvent mais ces soirs là vous profiterez à fond les ballons ! J’avoue que je n’étais pas peu fière de voir partir samedi dernier de l’anniversaire de mon amie Fanny les personnes sans enfant, avant moi qui étais debout depuis 4h du mat avec petite ogresse en plein décalage horaire.

Voyager au bout du monde: pas de souci à condition d’accepter de ne peut être pas dormir dans l’avion, d’adapter le rythme de visite à celui de bébé, et de bien choisir la destination. Le treck en Inde vous le remplacerez par un road trip en Australie par exemple. Nous sommes partis 3 semaines avec notre bébé de 10 mois au Japon et on était tellement bien en mode baroudeurs qu’on n’avait plus envie de rentrer.

Voir ses potes: jouable ! Peut être un peu moins souvent, mais en alternant avec votre amoureux  vous pourrez sans souci à condition de vous organiser en amont (une fois c’est lui qui part avec ses potes, une fois c’est vous). Le top c’est d’avoir des amis flexibles et compréhensifs comme ma super copine Emma qui est venue à la maison hier pour le café au lieu de chez elle car ma puce avait la crève.

Vernissages, cocktails… encore une fois on organise la garde de bébé. Pour le moment malheureusement nous n’avons pas encore de baby sitter mais on va s’y mettre en 2017 car ça fait déjà pas mal de fois que des évents me passent sous le nez, ou que je dois les annuler.

Restaurants: on privilégie les endroits pas trop bruyants et on peut y emmener bébé en poussette. Avec un peu de chance, bébé fera un petit roupillon pendant le repas.

Musées, expo, visites, ballades: bébé en écharpe et c’est parti !

 

Je ne vous dis pas que c’est simple du tout, seulement que c’est possible. Des fois la fatigue est tellement grande que vous n’aurez pas envie. Nombre de fois on s’est regardé dans le métro avec l’ogre, sur le chemin d’une sortie en se demandant ce que l’on faisait là vu notre état de fatigue, mais vu le bien que ça nous faisait finalement on était gagnants. D’autres fois, comme je le disais plus haut, j’ai du annuler parce que petite ogresse était malade (lundi par exemple j’ai loupé un cocktail de Noël aux Invalides…) ou que je n’avais pas de mode de garde. C’est le jeu. Mais ce n’est pas tout le temps.

Donc voilà ce petit mot pour vous rassurer.

 

A vous les parents qui me lisez et qui êtes en weekend, mais chez vous en mode cocooning: Que cela vous rassure, aujourd’hui je suis en mode pyjama / série / câlins avec bébé. Et oui il y a des jours comme ça aussi, et ça fait du bien !

 

Photo de notre soirée de mariage par Margot Mchn

  • julinutile (17 décembre 2016)

    Merci pour ce billet moi qui suis célibataire sans enfants, j’apprécie énormément ton blog et te remerci pour chacun de tes post
    je te fais des bisous

  • delphine (17 décembre 2016)

    Hum, j’aimerais me dire que rien n’a changé avec l’arrivée de mon fils mais c’est bien illusoire de le croire mais simplement parce que j’ai changé et que mes envies ont changé (je suis oh combien plus casanière) et aussi parce que ayant eu mon fils tardivement, je suis plus fatiguée (mais vraiment !) et parce que j’ai aussi bien profité avant et vraiment moins envie, je me sens trop en décalage. J’ai réussi à continuer à faire des choses de mon côté quand il était petit mais j’ai moins envie désormais et moins d’amies pour le faire, on a fait beaucoup d’expos quand il était encore petit mais maintenant c’est trop compliqué (les expos on a arrêté ou alors pour lui).
    Mais c’est vrai que nous n’avons personne pour garder notre fils, que les baby sitters coutent un bras et ça c’est quand même problématique.
    Par contre j’attends qu’il grandisse pour voyager de nouveau !!
    bref il faut s’adapter en permanence aux évolutions des uns et des autres de toute façon !
    En tout cas, tu m’impressionnes avec tout ce que tu réussis à faire, c’est chouette !!

    • Sophie Ogresse (18 décembre 2016)

      Il est chouette ton com car il remet les choses en perspectives. Je suis tout à fait d’accord avec toi sur l’évolution des envies. Dix ans en arrière ça n’aurait pas été concevable pour moi de passer un weekend à la maison. Maintenant des fois j’ai besoin de ça aussi. De ces moments de cocooning. D’autres j’ai franchement besoin d’air et c’est la garde de bébé qui pose souci pour moi aussi. Pas le budget d’une baby sitter non plus pour le moment. J’espere en 2017. C’est pour ça que de temps en temps on alterne avec l’ogre pour garder. La ça fait une semaine que je suis cloitrée car elle est malade donc j’ai hate de partir en normandie pour que ma famille prenne le relais ne serait ce qu’une heure dans la journée…

  • lemondedejustine (17 décembre 2016)

    Merci pour ce bel article. Comme tu sais je n’ai pas d’enfants, mais nous nous lançons petit à petit dans ce projet. On prend notre temps parce que j’ai besoin d’abord de me retrouver, de faire une formation etc… et c’est vrai que parfois j’avais tendance à avoir peur que tout s’arrête, que je ne sois plus la même que je mette ma vie actuelle de côté, puis finalement avec beaucoup de réflexion, j’ai bien compris que ce n’était pas vrai et j’en suis sure que ça sera même l’inverse, ma vie sera surement plus belle quand j’aurais un enfant.

    Si j’ai commencé à te suivre c’est parce que me lançant tout doucement dans ce projet, j’avais des questions, des doutes et ton blog me réconforte. Ici, je retrouve beaucoup, d’amour, de tendresse et de partage et ça fait du bien, voila aussi pourquoi tu es dans ma blogroll ^^

    Tu as l’air d’être une chouette fille et je suis contente de lire tes articles <3

    • Sophie Ogresse (18 décembre 2016)

      Tu es un amour. La je suis dans une journée pas top donc tu me mets du baume au coeur. Toi aussi tu as l’air d’etre une nana super !

  • ludy (19 décembre 2016)

    en effet , rien n’empêche lorsqu’on a des enfants , tout est possible c’est une question de temps d’organisation à l’avance .
    je me souvenais , lorsque avec les amis proches , nous étions jeunes : pas de mode d’emploi , ça nous facilite les sortis , week end dernier minutes , voyage etc … au fil du temps , avec le travail , on construit , une vie de famille , dans notre groupe d’amis d’où mon amie a été la première avoir un enfant , ceci m’a bien marqué , elle me disait avoir un enfant n’empêche pas les sortis , tout est possible , faut proposer à l’avance etc , depuis avec cette habitude , on fait avec .
    ce n’est pas parce qu’ il y a un groupe « célibataire sans enfants  » et un autre groupe  » avec enfants  » genre une étiquette de normes … rien à voir .

    maintenant à mon tour , d’avoir un bébé , je me suis dit qu’il est possible de sortir avec . la dernière fois , c’était une soirée d’anniversaire surprise , j’y suis allée avec mon bébé , bien sure pas évident de lui consoler etc j’ai réussi à tenir debout jusque’ à 1h du matin …

    j’ai même pensé à moi-même , c’est important de prendre en soi . je suis devenue dépendance de mon fils , je lui allaite encore , c’est un peu difficile de lui laisser une seule soirée avec le papa . mon bébé ne fait pas ses nuits . le temps aura voulu . la journée , ça peut aller , je peux lui laisser .

    c’est clair ton blog 😉 et même on peut voyager avec , dans mon membre de famille : ma tante et mon oncle ont toujours voyagé avec mes cousines , je ne vois pas que rien n’est impossible 😀

    • Sophie Ogresse (20 décembre 2016)

      Bravo d’être allé à la soirée. Je me suis retrouvée aussi dans des situations pas facile quand j’allaitais. Quand il n’y a pas d’endroit au calme pour donner la têtée ou faire dormir bébé c’est difficile. Mais ça fait tellement du bien de voir ses amis… Faut pas laisser tomber.

DEPOSEZ UN PETIT MOT DOUX

Votre adresse mail ne sera pas publié

You Might Also Like

Here you can find the related articles with the post you have recently read.