image

Instantanés de la semaine #1

Inauguration de mon premier feuilleton sur le blog, à découvrir chaque dimanche. C’est Madame parle qui a eu cette chouette idée de proposer un rendez vous hebdomadaire où on peut faire le bilan de la semaine écoulée via les photos que l’on a posté sur le réseau instagram.

Comme je vous le confiais il y a peu de temps ici, j’ai pris goût même si je suis loin d’être ce qu’on qualifie d’instamama.

Alors cette semaine dans la @familleogre , il s’est passé quoi?

1) On a eu une super première séance photo en famille, pleine de rires avec CG-image . Hâte de vous raconter ça!

2) Il y a eu cette photo féérique de petite ogresse qui datait de février mais j’aime bien les souvenirs, et puis je parlais du faire part sur le blog alors…

3) Photo prise chez Google France, une des rares autorisées d’ailleurs. J’y étais pour parler sécurité de la famille sur internet.

4) Petite ogresse avait un joli sac à dos pour la première semaine d’adaptation en crèche.

5) Souvenir de grossesse avec une belle photo prise par mon petit frère pour déclarer ma flamme à mon amoureux.

6) La chipie est dans sa phase mmmmmama! D’où la jolie grimace pour réclamer un câlin. Difficile de résister hein?

7) On a marché avec L’Ogre pour défendre la langue des signes et la culture sourde lors du grand rassemblement annuel de la Journée Mondiale des sourds. L’occasion aussi pour nous de partager avec notre mini ce qui fait aussi son histoire même si elle entend.

8) Photo prise ce matin lors de la projection en avant première de Cigognes et compagnie. Mon premier ciné depuis des lustres. Très bonne surprise.

9) La pause câlin avec ma mignonne pendant un brunch en famille. En prime des tours de magie avec Romain . On a toujours rien compris aux tours. L’ogre cherche toujours le truc!

Décoration chambre de bébé pastel

L’affaire de la veilleuse.

Je fais partie de ces gens qui aiment rendre service. Ça me met toujours le soleil au coeur de voir la mamie s’assoir dans le métro après lui avoir cédé la place, le touriste rassuré parce que j’ai pris le temps de lui indiquer le chemin, la petite fille heureuse avec le ballon à l’hélium  que je lui donne comme ça pour rien.

Je suis comme ça.

L’ogre aussi.

On ne fait pas ça en attendant un geste en retour.

Seulement aujourd’hui, je suis très en colère car je regrette presque d’avoir rendu service. C’est comme les gens pour qui vous vous décalez gentiment pour qu’ils puissent passer sur le trottoir, qui au lieu de vous dire merci vous poussent du coude au passage.

Bref, je vous raconte l’histoire.

Enceinte de 8 mois, nous avons emmenagé dans un meublé. Une vraie galère de trouver quelque chose de salubre et à un prix à peu près décent à Paris (comprenez mon salaire entier). Nous trouvons enfin par le biais d’amis un appartement très bien. Les proprio sont sympas et partent vivre à l’étranger. Ils sont rassurés aussi d’avoir des personnes qu’ils connaissent un peu, et le savent seront respectueux.

Ils nous présentent aussi le voisin du dessous qui vit en couple et avec qui ils ont tissés des liens. Nos proprios sont des personnes très conviviales et organisent régulièrement des dîners , ect, et convient d’ailleurs parfois leurs voisins.

L’homme est très sympa. On papote. Propose que l’on s’échange les numéros de téléphone en cas de besoin. Dit de ne pas hésiter à demander service. C’est cool.

Juste une petite phrase glissée l’air de rien qui nous fait comprendre qu’ils ont milités  pour qu’on ne soit pas les locataires choisis car un bébé arrive. Bon c’est dit sur le ton de l’humour, mais quand on est sur le point d’accoucher, ça ne met pas trop à l’aise.

Notre réflexion: heureusement que l’ogre, sa famille, et ses amis sont sourds et parlent avec les mains.

Notre petite ogresse vient au monde. C’est un bébé très sage, elle ne pleure que pour demander la tétée. Le soir pour commencer à préparer ses nuits nous mettons en place un rituel qui se termine par le lancement de la musique d’une berceuse.

Apparemment les cloisons sont extras fines. Bref, sms des voisins qui se plaignent de la berceuse. Oui oui vous avez bien lu. Et ça reviendra plusieurs fois sur le tapis, même après avoir diminué son utilisation, par sms et lors des rencontres dans l’ascenseur.

Les premiers mois d’un nourisson, il se réveille plusieurs fois par nuit. Nous décidons donc de ne garder la berceuse que pour le rituel du soir mais pas pour les autres réveils, pour ne pas déranger même si nous sommes bien surpris. Nous étions à 1000 lieues d’imaginer que cela pouvait gêner, surtout dans un quartier où pétards, scooters et cris d’un bout à l’autre de la rue sont monnaie courante. Ah oui, il y a aussi une école élémentaire au pied de l’immeuble. Et un chien dans un appartement voisin. Vous voyez le tableau.

Depuis quelques semaines, notre demoiselle fait des terreurs nocturnes. Elle se réveille brusquement vers minuit, nous la retrouvons assise, dans son lit, de grosses larmes perlant aux joues. Nous avons remarqué que la musique la calme. Nous avons donc utilisé une fois cette veilleuse à minuit cette semaine, sinon pour les siestes dont celle du matin (rarement avant 9h).

Qu’il m’a mise en rage le sms nous accusant d’avoir gâché encore toute une semaine de sommeil des voisins du dessous.

Mais P’…… c’est une berceuse! Ça dure 3 minutes. La petite dort de 20h30 à 7h30 du matin depuis ses 5 mois, avec occasionnellement 1 réveil à minuit.

Il faudrait faire quoi? La laisser hurler après un cauchemar?

Comment penser que ça puisse gêner autant qu’une sono ou je ne sais quoi?

Petit sms du voisin pour s’excuser de la formulation. Apparement il traverse une mauvaise passe. J’en suis désolée pour lui. Mais depuis quand on rejette ses soucis sur les autres.

J’ai moi même d’énormes problèmes dont je ne vous fais pas part pour le moment sur le blog (j’aurai peut être la force plus tard) , et est ce que pour autant j’enquiquine les autres.

Ce qui m’énerve  le plus, c’est qu’il m’a contaminé avec sa mauvaise énergie, moi qui me bat justement pour rester solaire et positive.

J’ai presque envie de mettre la télé à fond, la machine à laver la nuit, d’organiser des apéros tous les soirs, hurler sur ma fille depuis la maison quand elle est à la crèche ou  simuler les engueulades avec mon amoureux pour qu’il se rende compte du ridicule de la situation.

Et c’est rare, mais me voilà à regretter toutes les fois où nous leur avons prêté notre parking pendant plusieurs jours de bon coeur pour les aider (ils en ont eu besoin et les places coûtent très chers à Paris), ou d’avoir autorisé à stocker des choses sur notre palier. Des petits services qui ne nous coûtaient rien et qui pouvaient dépanner.

Me voilà à regretter de ne pas avoir joué la maman relou les fois où ils ont invités des amis, mis de la musique et où ma fille se réveillait toutes les 10 minutes à cause du bruit. Ça arrive dans un immeuble, quand ce n’est pas tous les jours, on prend sur soi. Sinon on va vivre ailleurs.

Voilà je suis en colère. Faut que je redescende. J’essaie de retrouver ma bonne énergie car je ne veux pas devenir à mon tour cette voisine qui embête son monde pour avoir eu sa grasse mat’ perturbée par une musique d’enfant à 11h.

Et vous, des voisins casses pieds? Ou intolérants envers les enfants?

 

PS:Vous trouverez en photo de couverture l’arme du crime, un manège en bois bleu et violet avec des clowns… On l’appelle veilleuse et pas berceuse parce que Petite ogresse aime tellement la musique que ça la rassure.

 

5)

Il ne m’a pas fait de cadeau de naissance…

La première fois que j’ai entendu parler de cette histoire du cadeau de naissance, c’était par une amie. Elle était  enceinte et était allée choisir avec son amoureux la bague qu’il lui offrirait pour la naissance de leur bébé. J’étais un peu perplexe. Pas que je trouve ça mal, non, chaque couple est différent. Mais je ne me voyais pas du tout faire ça. Je n´en ai jamais parlé d´ailleurs à l´ogre.

Chaque femme est différente. A des besoins différents aussi.

Une autre femme dont je suis proche rêvais de fleurs.

Moi mon rêve, il est tout bête. Ou finalement beaucoup plus difficile à accomplir qu´un achat. Moi, j´ai besoin d´un roc!

Alors de temps en temps, on m´a demandé ce que j´avais eu comme cadeau de naissance. Comme on s´attend à une réponse matérialiste, j´ai souvent répondu « Rien ». Ce n´est pas du tout ce que je pense.  Je devrait plutôt répondre…

Il ne m´a pas offert de cadeau de naissance…

*mais il s’est occupé de mes sacs à vomi pendant toutes les longues heures de vol jusqu’à Bali et n’est pas parti en courant.

*mais il s’est assuré que mon stock de tisanes au gingembre était toujours plein.

*mais il m’a massé les pieds endoloris de toutes ces heures à travailler debout sans pouvoir m’assoir.

*mais il a parcouru tout le quartier à la recherche d’une choucroute pour une soudaine envie.

*mais il m’a dit chaque jour que j’étais belle, même le teint blafard et les cernes assorties.

*mais il a découpé des milliers de cubes de pastèque quand c’était tout ce que j’avais envie de manger.

*mais il a fait du charme à sa mère pour quelle me concocte des petits plats (avec des patates de préférence) parce que lui avait peur de ne pas cuisiner assez bien.

*mais il a joué des coudes dans le bus et le métro pour s’assurer que j’aurai toujours une place assise.

*mais il a bouquiné en douce pour répondre à toutes les questions que je me posais

*mais il a ouvert ses bras bien grand quand il fallait me consoler

*mais il a rempli notre serveur de séries pour pas que je trouve le temps trop long quand j’ai été alitée à partir du cinquième mois.

*mais il m’a accompagné à tous les examens médicaux qu’il pouvait.

*mais il m’a rassuré quand il y a eu des complications.

*mais il a veillé à ce que mes copines Mylène, Madonna, et les princesses disney soient sur mon mp3 pour gérer mes contractions façon karaoké.

*mais il m’a tenu la main pendant les 3 jours qu’ont duré l’accouchement.

*mais il a su râler quand les infirmiers oubliaient de me donner à boire ou à manger pendant ces 3 jours, parce que moi je demandais trop gentiment pour obtenir même un yaourt.

*mais il est devenu un papa génial à la seconde où petite ogresse est apparue

*mais il a su rester un amoureux super et pas seulement un père

*mais il est devenu mon mari en toute connaissance de cause!

Oui. Il ne m’a pas offert de cadeau matériel. Mais qu’est ce que je m’en fiche!

PS : ne m’en veut pas cher ogre, toi qui, je le sais, lis tous mes articles, de t’avoir causé une frayeur à la lecture du titre. Tu sais combien j’aime te taquiner. Et puis je n’ai pas énuméré tout ce que tu as fait non plus, ce billet devenait bien trop long!

Décor photo féérique pour bébé

Créer un photo décor comme faire part

Si tu es une future maman organisée, tu as peut être déja une idée très précise du faire part que tu souhaites réaliser pour la naissance de ton bout de chou. Si tu as es mega organisée tu as peut être déjà les enveloppes pré-timbrées, adresses écrites dessus de ta plus jolie plume , et il te reste plus qu’à écrire la date, l’heure, le poids et scanner une photo de ton bébé.

Mais si tu es comme moi, tu es peut être un peu moins préparée, un peu plus rêveuse, et attend que la jolie frimousse te donne de l’inspiration.

Faire part de naissance décor

Avec Mr Ogre nous avions décidé qu’à l’heure de la multi technologie on ne voyait pas l’intérêt d’un faire part pour annoncer une naissance déjà publiée sur les réseaux sociaux ou dite par sms ou téléphone. Nous avons préféré remercier les personnes qui nous ont entouré d’une façon ou d’une autre pendant la grossesse ou après la naissance. C’est un choix très personnel et peu conventionnel je l’admets.

En fouillant sur pinterest (vous pouvez m’y suivre si le coeur vous en dit) j’ai beaucoup hésité. Tellement de bonnes idées ! J’en ai proposé plusieurs à l’amoureux. Et ça tombait bien, notre préférée était la même: le décor photo.

Comme je suis conteuse, j’ai sorti mes costumes et accessoires. Fait un petit croquis de départ et me voilà lancée. Bien aidée par la marraine de Petite ogresse, j’ai découpé dans de la feutrine et des papiers aux différentes teintes et textures des fleurs et des feuilles. La Lune blanche en feutrine.

J’ai installé sur un tapis gris des chutes de tissu argenté en sequins. J’ai deposé les fleurs et tiges découpés. Puis la lune.

Décor photo faire part de naissanceJ’ai déguisé mini ogresse par dessus son body en l’enroulant dans une chute de tissu or à sequins et j’ai ajouté une chute de dentelle pour faire la jupe. Je lui ai mis des ailes de papillon et un serre tête couronne qui me restait d’un déguisement enfant. Autre accessoire, une superbe tête de cheval textile rapporté du Mexique par des amis, fixé à un bâton tout simple.

Et voilà.

imagePrendre la photo, n’était pas une mince affaire. La maraine debout sur la chaise pour un bon cadrage. Le tonton assistant tétine. Le papa renfort câlins.

Mais ça vallait le coup.

Et on s’est tellement pris au jeu qu’on a fait un autre décor, montgolfiere cette fois ci, pour le souvenir.

Décor photo bébé montgolfiereSinon côté verso, j’ai repris mes pinceaux et mon aquarelle. Et oui adepte du DIY jusqu’au bout. Ensuite on a tout envoyé a un imprimeur pour un joli rendu.

Faire part de naissance aquarelleJ’espère que cela vous donnera quelques idées.

Et sinon sur le blog vous pouvez toujours tenter de gagner vos places pour 2 personnes pour les Salon baby de Paris, Rennes et Lille, en cliquant ici. Quoi de mieux pour préparer l’arrivée de bébé ou repérer ce qu’il vous faudra pour les mois à venir si votre petit bout est en pleine croisssance et apprentissages 💕👶

PS Avis à tous nos amis et membres de la famille qui nous on fait un petit cadeau pour la naissance de Salomé et qui n’ont pas encore eu le faire part. Mea Culpa: Avec le mariage (et plein d’autres choses) on s’est laissé déborder. Un verre vous attend à la maison pour accompagner la remise du faire part 💌🍹

 

 

Caprice de bébé

Le remake du film d’horreur version jeune maman

Vous la voyez la scène où dans les films d’horreur, une jeune femme rampe par terre pour essayer d’attraper son téléphone et chercher de l’aide…

Et bien c’était moi hier…

L’hémoglobine en moins.

Quand on est jeune parent parfois la fatigue est telle que l’on fait des étourderies. L’éponge rangée dans le frigo. Le sel dans le lave vaisselle. Ce genre de chose.

C’était une journée de ce genre. Ma petite ogresse refusait les siestes depuis 5 jours. Dormait 10 minutes dans la journée puis sombrait à 19h pour se réveiller une heure plus tard prête à faire la nuba.

Avec l’ogre, on avait tout essayé. Bref j’étais fatiguée. Les corvées s’accumulaient et j’avais plein de projets chouettes sur le feu pour lesquels je n’avais ni le temps ni la concentration nécessaire.

Hier midi donc rebelote. Petite ogresse est réveillée depuis 7h. Et toutes les tentatives de sieste ont échoué. Elle hurle dès que je m’éloigne la chipie. Pas le choix. Il faut bien faire un brin de ménage et de rangement avant l’arrivée de sa mamie à 13h. Et puis j’ai envie d’évoluer d’un appartement rangé aussi! J’effectue donc mes tâches avec cette musique de cris en fond. 12h30, elle s’endort! Ouf! Je vais pouvoir me doucher.

Que nenni. 10 minutes plus tard, les hurlements reprennent de plus belles. Ils sont déchirants. Mon coeur de maman se serre. Je sors de la douche en précipitation. Et vlam.

Me voilà les quatre fers en l’air. Ma cheville me fait un mal de chien.

Je n’arrive pas à me mettre debout. La petite hurle toujours.

Alors je rampe jusqu’à son lit pour la rassurer. Oui je rampe. Nue. Trempée. Je veux la rassurer. Je lui dit des petits mots. Elle arrête de pleurer. Au bout de 10 minutes, j’arrive enfin à me lever. J’ai toujours sacrément mal. Ça va mieux. Juste le temps d’enfiler une robe. De préparer un biberon et mamie est arrivée. Comme je l’ai bénie d’être là.

J’ai pu souffler un peu. Manger. Me mettre des glaçons sur le pied.

Mamie est repartie pendant la sieste. Qui a duré 30 minutes chrono. Il m’a fallu tenir jusqu’à 20h30. Le pied en vrac. Claudiquant dans l’appartement. Qui pour un câlin. Qui pour jouer. Qui pour changer la couche.

L’ogre a changé les plans de sa soirée. Les amis sont venus à la maison pour qu’il puisse s’occuper de la petite au cas où elle referait la java.

Au final ma cheville a dégonflé. J’ai passé une bonne soirée. Plus de peur que de mal.

Mais sur le coup. Allongée seule sur le carrelage froid de la salle de bain, ma petite hurlant à la mort, qu’est ce que j’ai eu peur!

Et vous, vous avez déjà eu ce genre de frayeur où vous avez imaginé ne plus pouvoir être capable de vous occuper de votre enfant?